Victoire pour 1600 travailleurs pakistanais licenciés en pleine crise du Covid19

Suite à leur licenciement, les 1600 travailleurs, dont 400 syndicalistes ont bloqué pendant 12 jours les routes d’accès au site de construction hydroélectrique, ne laissant aucun ciment ou essence disponible sur les chantiers.

Aujourd’hui la multinationale chinoise a cédé et vient de signer un accord permettant de réintégrer l’ensemble des travailleurs du site.

1,600 Pakistani workers reinstated after 12-day highway blockade

Workers from the Suki Kinari hydro construction project on 2 June signed an agreement with the China Gezhouba Group Company (CGGC) and local government officials approving the reinstatement of 1,600 dismissed construction workers, following a 12-day blockade of a highway leading to their worksite.

“This is a significant victory in the midst of a very difficult time. We are extremely proud of our brave members who took action, » said Aslam Adil, General Secretary of the Pakistan Federation of Building and Wood Workers (PFBWW). 

It was reported that the CGGC has terminated 1,600 workers, including more than 400 union members, at the start of the COVID-19 crisis in the country. As a response, the workers blocked project supplies to the hydro construction project and nearby highway construction works, leaving no cement, diesel or petrol available at the worksites.

“We have taken to the streets over our employer’s decision to dismiss us and withhold our wages for the last three months”, Union President Tahir Hussain Shah said. “Our families are troubled by the sacking and nonpayment of salary, which also violate the government’s orders.”

Under Pakistani law, employers are required to pay termination benefits to workers discharged of their duties. The union said that to make matters worse, the workers were terminated in the lead-up to the Eid celebrations.

“CGGC has a history of this kind of behavior. At the nearby Neelum Jhelum hydro project, workers face systematic denial of their rights. We are also concerned about CGGC’s behaviour in the Mohmand dam site,” Adil stressed. 

In May 2017, BWI submitted a complaint to the ILO Committee on Freedom of Association regarding CGGC’s behaviour on the Suki Kinari hydro construction project. BWI said that the Pakistani government has to do more to ensure that companies fully recognize workers’ rights to association and collective bargaining.

Le décret avait été publié dans l'entre-deux-tours de la présidentielle : en application d'une réforme de la haute fonction publique, les deux corps historiques du ministère des Affaires étrangères devraient être progressivement supprimés. Une annonce soudaine, remise en cause par les diplomates qui s'inquiètent du devenir de la profession.
« La Banque centrale européenne est confrontée à une forte inflation dans la zone euro. Elle prévoit bientôt une hausse des taux d’intérêt auxquels elle prête aux banques qui elles-mêmes vendent du crédit ensuite. Commençons par dire que dans le contexte économique actuel, la hausse des taux d’intérêt pour lutter contre l’inflation est inutile. » Nous publions ici la note de Jean-Luc Mélenchon issue de son blog dans laquelle il appelle la BCE à ne pas réhausser les taux d'intérêts.
Dans un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'organisation alerte sur le risque que fait peser l'obésité sur la population. La maladie pourrait devenir la première cause de cancers évitables, devant le tabagisme.
L’entreprise de démolition menée par les conservateurs aux États-Unis contre le droit à l’avortement se poursuit. La Cour suprême serait sur le point d’adopter un revirement de jurisprudence sur la question, une information révélée dans une fuite inédite dans l’histoire de l’institution.
À l'occasion de la Journée internationale des travailleurs et des travailleuses, des millions de personnes sont descendues dans les rues partout dans le monde. Certains rassemblements ont été particulièrement mouvementés, reflétant des revendications diverses avec des sociétés toujours plus aliénantes. Petit tour du monde.
« Avec 30 % des voix à la présidentielle, la gauche unie peut espérer l’obtention d’un poids important à l’Assemblée nationale. » El Espectador relaye l’information de l’accord entre les écologistes et La France insoumise. Le quotidien colombien y voit un signe de bon augure pour les législatives de juin. L’article a été publié sous le titre « Un accord historique pour la gauche française rebat les cartes avant les élections ».
« Les élections législatives de juin détermineront la capacité d’Emmanuel Macron à gouverner dans un système français où la composition du gouvernement dépend d’une majorité à l’Assemblée nationale. Dans la Vème République, il y a eu trois cohabitations avec un président et un Premier ministre issus de partis opposés. » Publié dans le titre de presse catalan Público, nous vous proposons la traduction de cet article d’Aída Palau Sorolla. Il a été publié sous le titre original « Désormais réélu, Macron met en jeu sa capacité à gouverner en jeu lors des élections législatives de juin ».
« Depuis des années, les médias le qualifient de « diviseur » et l’accusent d’« indulgence envers l'islamisme ». Des attaques qui n’ont pas empêché Jean-Luc Mélenchon d’obtenir un résultat historique lors des élections françaises. La députée de gauche Danièle Obono explique à Jacobin comment sa campagne a défié les attaques – et a sauvé la gauche de l'effondrement. » Nous traduisons cet entretien entre Danièle Obono et David Broder du média états-unien Jacobin, publié sous le titre original « Jean-Luc Mélenchon a défié les attaques et donné de l'espoir à la gauche française ».

Abonnez-vous !

Vous pouvez vous inscrire et recevoir la newsletter du Monde en Commun.