la revue de presse en direct

Le Hirak, mouvement de contestation populaire anti-régime qui a commencé début 2019 et qui avait abouti à la mise à l'écart du président Abdelaziz Bouteflika, a repris ses marches de protestation contre l'élite au pouvoir fin février, après un an de suspension à cause de la pandémie. À l'approche des élections législatives anticipées du 12 juin, rejetées par le Hirak, la répression s'accroît. Mobilisés massivement vendredi 7 mai pour dénoncer les violences policières, les protestataires ont envahi les rues d’Alger pour afficher, une fois de plus, leur détermination à poursuivre la lutte pour un vrai changement dans le pays.
Les dirigeants de l’Union européenne sont réunis à Porto du 7 au 9 mai 2021 dans le cadre d’un Sommet social suite à la pandémie. Cette rencontre, la première de ce genre depuis le début de la crise, suscite les espoirs : l’Union européenne va-t-elle décider de politiques sociales pour endiguer la pauvreté ?
Joe Biden a surpris tout le monde mercredi 5 mai en annonçant qu’il était favorable à la levée des brevets sur les vaccins anti-Covid. Un virage à 180° inattendu tant les Etats-Unis comptaient parmi les plus farouches partisans des brevets pharmaceutiques et qui s’étaient encore opposés, en octobre 2020, à la demande introduite à ce moment par l’Inde et l’Afrique du Sud devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Emmanuel Macron en bon suiveur et jusqu’alors fermement opposé à la levée des brevets, a suivi l’exemple américain…
Mercredi 28 avril, la Cour constitutionnelle d’Équateur a dépénalisé l’avortement en cas de viol. Une étape importante car la loi jusque-là n’autorisait l’IVG, en cas de viol, que si la femme souffrait d’un handicap mental ou si la grossesse présentait un risque pour sa santé. Une résolution qui a été permise grâce au mouvement des femmes et des collectifs dans la rue.
Historienne, professeure de Sciences, Technologie et Société au MIT (Massachusetts), Kate Brown est connue pour ses recherches en histoire environnementale. Elle est l'auteure du livre "Manuel for Survival" sur la catastrophe de Tchnernobyl dont elle a étudié les conséquences, encore sous-estimées aujourd'hui. Elle livre dans cet ouvrage le résultat de dix années d'enquête. Entretien réalisé par Eve Brochart, Hadrien Clouet et Kevin Vercin.
Si la pression de la rue a obtenu le retrait de la réforme fiscale du gouvernement d’Ivan Duque, la contestation ne faiblit pas, après bientôt une semaine de mobilisations qui ont fait des centaines de blessées et plusieurs morts. Après avoir annoncé la militarisation du pays pour empêcher l’extension des protestations populaires contre sa politique néolibérale, le président d’ultra droite colombien a fait massacrer son peuple : dans la nuit du 3 au 4 mai, les militaires ont mis le feu aux habitations et sont entrés dans les maisons pour lacérer les opposants. Les ONG sur place appellent au secours…
Ce lundi 26 avril s'est ouvert à Ankara le « procès » de 108 responsables du HDP (parti démocratique des peuples). Ce qui leur est reproché ? Un message Twitter posté le 6 octobre 2014 qui appelait à des manifestations de solidarité avec les habitants de Kobanê, une ville kurde du nord de la Syrie, luttant à l’époque contre les attaques de l’Etat Islamique. Eric Coquerel est sur place et nous relayons son appel à la solidarité avec le HDP.
Les équipes d’SOS Méditerranée, à bord de l’Ocean Viking, ont tenté de répondre jeudi 22 avril à un appel anonyme concernant une embarcation en détresse au large des côtes libyennes, avec à son bord, plus de 130 personnes essayant de rejoindre l’Europe. Sur place, ne restait que l’épave de l’embarcation de fortune, une dizaine de corps flottant encore autour. Aucun survivant. Les autorités sont restées silencieuses toute la nuit.
Ce projet de compétition fermée porté par 12 des plus riches clubs de football européens a disparu aussi vite qu’il est arrivé. Entre fronde des supporters, réactions de présidents de clubs et dégoûts de nombreux joueurs, tout a basculé quand les dirigeants de Chelsea ont cédé face à la pression populaire, entraînant le départ des 11 autres dissidents avec eux. Un fiasco que beaucoup expliquent par « la lutte contre le foot-business » et « pour les valeurs inhérentes au sport le plus populaire du monde ». Mais que se cache-t-il vraiment derrière toute cette histoire de Superleague ?
Les plus gros pollueurs de la planète ont participé au sommet virtuel organisé par Joe Biden le 22 avril 2021, lors de la Journée de la Terre. L’occasion pour le président de redorer l’image des États-Unis à l’international afin de restaurer l’hégémonie du pays après les années Trump. Un sommet auquel a participé Emmanuel Macron, avec d’autres chefs d’Etat qui bafouent les droits de l’homme dans leur pays et qui n’ont jamais mis en place une seule mesure écologique. Un sommet pour le climat, entre hypocrisie et greenwashing impérialiste…

Abonnez-vous !

Vous pouvez vous inscrire et recevoir la newsletter du Monde en Commun.