dossier

La Paix

Le Monde en commun publie des articles et contenus audiovisuels accessibles dans 3 langues : français, anglais, et espagnol. L’objectif est de rendre accessible tous les contenus au plus large public. Pour cela, la langue ne doit pas être un obstacle.

Nous sommes en train de constituer un groupe de volontaires qui se chargeront de traduire l’ensemble des contenus afin de les présenter dans au moins trois langues (français, anglais, espagnol).

Si vous souhaitez rejoindre le groupe, merci de nous adresser un mail à contact@lemondeencommun.info

Texte de référence à venir…

les articles du dossier

Common Dreams
"Président Biden, tenez votre promesse de campagne de mettre derrière nous l'héritage brutal - la torture, la détention sans inculpation ni procès - du centre de détention de Guantánamo Bay." Nous vous proposons la traduction de cet article du site progressiste américain Common Dreams à l'occasion des vingt ans de la création de la prison de Guantanamo, symbole de violation des droits humains.
L’Ère du Peuple
L’OTAN avait été déclarée en état de « mort cérébrale » par le président Macron. Le cadavre s’agite. Avec le soutien servile de la France qui accepte et subit toutes les foucades des Nord-américains et leurs conséquences négatives pour notre pays. La liste est longue et tout n’y est pas neuf. Du passé proche et lointain nous viennent au moins deux souvenirs cuisants. Depuis l’acceptation par François Hollande de l’installation des missiles anti-missiles en Pologne menaçant 75% du système de défense russe, le territoire européen est redevenu une zone de combat potentiel. L’accord de gouvernement tricolore à Berlin prévoit le maintien des bombes nucléaires américaines en Allemagne et l’aviation allemande pour les transporter. Les provocations américaines sont donc à notre débit et à notre porte. Nous publions ici cette note de blog de Jean-Luc Mélenchon.
Le Monde en Commun
Il y a quelques jours l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a lancé un nouveau cri d’alarme : l'Afghanistan est au bord d’une famine mettant en danger de mort au moins la moitié de sa population cet hiver. La cause première est le régime de sanctions extra-légales impulsées par le États-Unis.