dossier

La révolution citoyenne

Le Monde en commun publie des articles et contenus audiovisuels accessibles dans 3 langues : français, anglais, et espagnol. L’objectif est de rendre accessible tous les contenus au plus large public. Pour cela, la langue ne doit pas être un obstacle.

Nous sommes en train de constituer un groupe de volontaires qui se chargeront de traduire l’ensemble des contenus afin de les présenter dans au moins trois langues (français, anglais, espagnol).

Si vous souhaitez rejoindre le groupe, merci de nous adresser un mail à contact@lemondeencommun.info

les articles du dossier

Jacobin
Dans son premier article depuis qu'il s'est retiré de la politique de premier plan, le fondateur de Podemos, Pablo Iglesias, affirme que la résurgence de la droite nationaliste en Espagne est une menace pour les libertés démocratiques fondamentales. Nous avons traduit l'article du magazine socialiste Jacobin dans lequel Pablo Iglesias livre son analyse de la situation politique en Espagne, où la droite nationaliste se durcit.
Le Monde en Commun
A l'arrivée à Mexico, des affiches dans la ville indiquent qu'il faut aller participer à la Consultation populaire. Le journal « La Jornada » décrit une controverse avec l'Institut National Electoral (INE) qui gère toutes les opérations liées au vote ici au Mexique. Il y a des griefs sur le manque de promotion et de soutien pour favoriser la participation de la part de l'organisme officiel INE, qui est toujours aux mains de la droite.
Le Monde en Commun
Faut-il enquêter sur les actions présumées illicites des acteurs politiques passés pour mettre fin à l’impunité de l’ancienne classe dirigeante, ou faut-il enterrer la question des procès pour fermer les plaies douloureuses du passé ? C’est à cette question que les Mexicaines et les Mexicains seront appelés à répondre ce dimanche 1er août dans le cadre d’une Consultation populaire inédite dans l’histoire du pays.
Le Monde en Commun
Le 25 juillet 2021, le président de la République de Tunisie Kaïs Saïed a décidé de limoger le premier ministre Hichem Mechichi, de démettre de ses fonctions le Ministre de La Défense, de geler le travail de l’Assemblée et de s'octroyer le pouvoir exécutif. Des annonces qui divisent le pays. Coup d'Etat ou manoeuvre politique "sincère" ? Le chef du Parti des Travailleurs Hamma Hammami a écrit une note d'information sur la journée du 25 juillet, jour de la fête de la République et jour où le président a donc décidé de créer une crise politique, dix ans après les printemps arabes. La note est suivie d'un communiqué expliquant le point de vue du Parti des Travailleurs.
Le Monde en Commun
Les étudiants, journalistes, membres des mouvements citoyens et politiques présents à la conférence de Jean-Luc Mélenchon à l’université de Ouagadougou nous ont dit avoir ressentis qu’il ne s’agissait pas d’un énième discours sans lendemain « d’un politicien français ». La conférence de Jean-Luc Mélenchon, autre voix de la France en Afrique, a été plus qu’un discours. Elle a aussi été une rencontre, dans la continuité de celles effectuées pendant les 3 jours ayant précédé l’épilogue de ce déplacement. En témoigne l’intense séance de questions auxquelles le président du groupe parlementaire de la France Insoumise a répondu sans langue de bois pendant une heure. L’inverse de la conférence de Macron dans le même lieu en 2017, qui avait vu les étudiants bloqués et gazés à l’extérieur de l’université par des rangées de CRS, et les questions soigneusement sélectionnées à l’avance.
Le Monde en Commun
Au cours d'une cérémonie émouvante marquant le 238e anniversaire de la naissance de Simón Bolívar, devant les ministres des affaires étrangères de la grande majorité des pays d'Amérique latine et des Caraïbes, il a rendu hommage à Cuba pour son courage dans l'affirmation de sa souveraineté face aux États-Unis et a insisté sur la nécessité de dialoguer avec le puissant voisin du nord, à la recherche d'une nouvelle relation avec les États-Unis, qui implique une coopération pour le développement et le bien-être de tous les peuples de la région, mais selon les principes de non-intervention, d'autodétermination et de résolution pacifique des conflits.