dossier

La révolution citoyenne

Le Monde en commun publie des articles et contenus audiovisuels accessibles dans 3 langues : français, anglais, et espagnol. L’objectif est de rendre accessible tous les contenus au plus large public. Pour cela, la langue ne doit pas être un obstacle.

Nous sommes en train de constituer un groupe de volontaires qui se chargeront de traduire l’ensemble des contenus afin de les présenter dans au moins trois langues (français, anglais, espagnol).

Si vous souhaitez rejoindre le groupe, merci de nous adresser un mail à contact@lemondeencommun.info

les articles du dossier

La Pompe à phynance
Frédéric Lordon est économiste et philosophe. Nous partageons ici son dernier papier sur la question des violences policières systémiques et le déni des médias Français qui voient dans la comparaison France-USA l'occasion de dédouaner ses forces de l'ordre. À tort. Pour rappel le 2 juin 2020, une manifestation contre les violences policières et le racisme de la police française réunissait des dizaines des milliers de personne à Paris malgré l'interdiction de la préfecture.
“ Enough is enough”, “Assez, nous en avons assez”, tel est le slogan des plus modérés de ceux qui aujourd’hui, partout aux États-Unis, manifestent contre le dernier “incident” né de la rencontre d’un policier et d’un citoyen africain-américain dans la ville de Minneapolis.
Nos Lendemains
Les violences policières sont certainement les plus abjectes qui existent. Elles déligitiment l'action et salissent l'uniforme de ceux qui les commettent. Elles sont insupportables quand elles restent impunies. Aux États-Unis, la dernière victime en date est morte sous la pression d'un genou d'un policier blanc au visage impassible pendant qu'il ôtait la vie. Nous sommes tous sous le choc des images et de cette supplication : "je ne peux pas respirer". La colère a explosé à Minneapolis. Trump et les autorités répondent par la répression et la menace. Nous vous proposons de lire cet article de Rémy Lasalle pour analyser la situation.