Le CATDM met en garde contre une aide internationale au Liban conditionnée par des réformes libérales

L’organisation altermondialiste CADTM est un réseau international qui milite pour l’annulation des dettes publiques et l’abandon des politiques d’ajustement structurel ou d’austérités imposées par les Institutions financières internationales avec la complicité des gouvernements. L’organisation s’est récemment exprimée sur le cas du Liban.

C’est avec beaucoup d’émotion que nous, militant·e·s du réseau international CADTM, avons appris la nouvelle de l’explosion catastrophique qui a frappé Beyrouth ce mardi 4 août. Par ce communiqué nous tenons à exprimer toute notre solidarité aux Libanaises et Libanais qui subissent depuis tant d’années cet injuste enchaînement de crises meurtrières qui atteint aujourd’hui son paroxysme. Nous pensons qu’il est également important de pointer les responsabilités politiques et ceux qui tentent de profiter de la situation ; et plus encore, de tenter d’identifier les pistes qui permettraient au pays de sortir de ce cercle vicieux.

La vérité sur les causes précises de l’explosion, le 4 août en début de soirée, de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium dans le port de Beyrouth prendra un certain temps à être établie, si elle l’est jamais un jour. Toutefois, cette catastrophe – qui a causé, à l’heure où nous écrivons ces lignes, la mort de plus de 158 personnes et blessé plus de 6 000 autres – démontre à l’évidence à quel point l’État libanais est dans une forme de déliquescence avancée. Le Premier ministre du pays du cèdre a parlé d’une faute de « négligence ». Or, cette négligence, qui est littéralement criminelle, est avant tout celle du gouvernement et de sa propre haute administration gangrenée par le clientélisme et la corruption. Elle est aussi celle des gouvernements qui se sont succédé à la tête du Liban depuis la fin de la guerre civile (bien que les hommes au pouvoir aujourd’hui l’étaient en fait déjà à l’époque) et bien évidemment dans celle des divers partis et milices à travers le pays. Le Liban va mal, très mal, et les élites politiques locales ont une lourde responsabilité dans cette situation, cela est une évidence pour tout le monde. Mais cette responsabilité est aussi celle des puissances régionales et mondiales, des institutions financières internationales (le Fonds monétaire international et la Banque mondiale) et des banques privées.

« La Banque centrale européenne est confrontée à une forte inflation dans la zone euro. Elle prévoit bientôt une hausse des taux d’intérêt auxquels elle prête aux banques qui elles-mêmes vendent du crédit ensuite. Commençons par dire que dans le contexte économique actuel, la hausse des taux d’intérêt pour lutter contre l’inflation est inutile. » Nous publions ici la note de Jean-Luc Mélenchon issue de son blog dans laquelle il appelle la BCE à ne pas réhausser les taux d'intérêts.
Dans un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'organisation alerte sur le risque que fait peser l'obésité sur la population. La maladie pourrait devenir la première cause de cancers évitables, devant le tabagisme.
L’entreprise de démolition menée par les conservateurs aux États-Unis contre le droit à l’avortement se poursuit. La Cour suprême serait sur le point d’adopter un revirement de jurisprudence sur la question, une information révélée dans une fuite inédite dans l’histoire de l’institution.
À l'occasion de la Journée internationale des travailleurs et des travailleuses, des millions de personnes sont descendues dans les rues partout dans le monde. Certains rassemblements ont été particulièrement mouvementés, reflétant des revendications diverses avec des sociétés toujours plus aliénantes. Petit tour du monde.
« Avec 30 % des voix à la présidentielle, la gauche unie peut espérer l’obtention d’un poids important à l’Assemblée nationale. » El Espectador relaye l’information de l’accord entre les écologistes et La France insoumise. Le quotidien colombien y voit un signe de bon augure pour les législatives de juin. L’article a été publié sous le titre « Un accord historique pour la gauche française rebat les cartes avant les élections ».
« Les élections législatives de juin détermineront la capacité d’Emmanuel Macron à gouverner dans un système français où la composition du gouvernement dépend d’une majorité à l’Assemblée nationale. Dans la Vème République, il y a eu trois cohabitations avec un président et un Premier ministre issus de partis opposés. » Publié dans le titre de presse catalan Público, nous vous proposons la traduction de cet article d’Aída Palau Sorolla. Il a été publié sous le titre original « Désormais réélu, Macron met en jeu sa capacité à gouverner en jeu lors des élections législatives de juin ».
« Depuis des années, les médias le qualifient de « diviseur » et l’accusent d’« indulgence envers l'islamisme ». Des attaques qui n’ont pas empêché Jean-Luc Mélenchon d’obtenir un résultat historique lors des élections françaises. La députée de gauche Danièle Obono explique à Jacobin comment sa campagne a défié les attaques – et a sauvé la gauche de l'effondrement. » Nous traduisons cet entretien entre Danièle Obono et David Broder du média états-unien Jacobin, publié sous le titre original « Jean-Luc Mélenchon a défié les attaques et donné de l'espoir à la gauche française ».
L’Inde est plongée depuis plusieurs semaines dans une vague de chaleur. Plusieurs milliers de personnes expriment des difficultés à lutter contre les conséquences de ce fléau qui ne cesse de s’aggraver, en directe corrélation avec le changement climatique.

Abonnez-vous !

Vous pouvez vous inscrire et recevoir la newsletter du Monde en Commun.