Croatie : le beau et juste doigt d’honneur des femmes

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Plusieurs femmes croates dont l’ex-présidente croate Kolinda Grabar-Kitarovic, répondent franchement aux propos sexistes de personnages issus de l’extrême droite. Un doigt d’honneur pour qu’ils comprennent qu’elles sont prêtes à défendre leur droit à l’IVG, à décider pour elles sans leur avis.

En pleine campagne législative, des hommes politiques ont cru malin de commenter le choix d’avorter ou non, choix qui revient aux femmes, en des termes réactionnaires, mensongers et sexistes. Ainsi Gordan Jandrokovic, un des responsables du HDZ, croit savoir que la « vie commence à la conception » tandis que Nino Raspudic, candidat du parti conservateur Most, prétend que les victimes de viol sont un « petit nombre » à recourir à l’IVG (qu’en sait-il ?).

L’ancien présidente conservatrice Kolinda Grabar-Kitarovic a publié une photo d’elle sur Twitter, photo reprise par le quotidien Jutarnji List.

Elle écrit : « Je rejoins toutes les femmes qui par ce geste ‘indécent’ (…) élèvent la voix contre ceux qui essayent de nous renvoyer des siècles en arrière » et d’ajouter :

Le temps où « les femmes étaient assises dans un coin en attendant les ordres du ‘grand patron’ sont révolus »

Un rapport du Bureau du budget du Congrès américain commandé par le sénateur et ancien candidat à la présidentielle Bernie Sanders, a rendu ses conclusions mercredi 8 juillet. Ce rapport établit que le montant de la fraude fiscale, entre 2011 à 2013 aux USA, s’élève en moyenne à 381 milliards de dollars par an. Un manque à gagner de recettes pour l'État fédéral que le sénateur du Vermont a qualifié d’"indignation absolue".
Pour Cédric Durand, la fin du libéralisme est là, sous nos yeux. L’État est de retour : c'est lui qui alloue les ressources, et décide des conditions de leurs distributions. C'est un effondrement intérieur du libéralisme, une "grande crise du capitalisme néolibéral", qui redonnent un rôle central à L’État. D'où la violence des conflits autour de ce dernier : au service de qui, de quoi ? C'est l'enjeu de la lutte.
Deux journalistes connus pour leur ton critique à l’égard de la monarchie ont été arrêtés le dimanche 5 juillet 2020 dans ce que les réseaux sociaux et les ONG dénoncent à demi-mot comme une affaire montée de toutes pièces. Alerte: @OmarRADI et @StitouImad embarqués par les flics ce soir. Selon ce qu’on m’a dit, une personne travaillant pour Chouf Tv les auraient provoqué à casablanca – 30 secondes plus tard intervention de la police et arrestation.— Aida Alami (@AidaAlami) July 5, 2020 Le journaliste marocain et militant des droits humains Omar Radi a été interpellé dimanche soir pour « ivresse publique…
Des centaines de milliers de mineurs de charbon indiens employés par la société d’État Coal India Limited (CIL) ont lancé hier une grève de trois jours contre les plans de privatisation du gouvernement du Premier ministre Narendra Modi. On parle de plus de 500 000 travailleurs à temps plein et contractuels qui perdraient leur emploi. les premiers travailleurs en grève dans la rue le 3 juillet 2020 Les autorités ont répondu avec force, avec au moins cinq arrestations signalées dans la région de Jhanjra, dans les bassins houillers de l’est du Bengale occidental. Selon un porte-parole du syndicat, la direction…
Des voix s'élèvent dans le monde entier pour dire non à l'annexion des territoires palestiniens par Israël. Partout, les leaders humanistes et des citoyens refusent cette violation du droit international et des droits des populations palestiniennes déjà soumises à des exactions (maisons détruites, brûlées). Il faut obliger les dirigeants européens et américains à faire pression sur Netanyahu.
Le lawfare se confirme contre Jean-Luc Mélenchon et le mouvement la France insoumise. Un trio de procureurs semble organiser le harcèlement judiciaire de la France insoumise et des proches de Jean-Luc Mélenchon. Au risque de discréditer la Justice et dans le seul but de se venger. L'affaire fait grand bruit et les procureurs risquent de voir leur nom associé aux pires pratiques.
La nouvelle est digne de l’époque de la guerre froide ! L’Union européenne s’en prend à douze députés vénézuéliens pour avoir voté la levée de l’immunité parlementaire de Juan Guaido. Il y a parmi eux le Président de l’Assemblée nationale, Luis Parra, qui avait été porté à cette fonction par des députés « chavistes » et par des députés de droite qui refusaient le coup d’État de Juan Guaido. Les sanctions de l’Union européenne, adoptées lundi 29 juin, contre de hauts responsables du gouvernement vénézuélien et des membres de l’opposition, comprennent le gel des avoirs et l’interdiction d’entrée sur les terres communautaires…
Loin d'être utopique ou laxiste, le mouvement mondial pour désarmer la police (appelé aux États-Unis, "defund the police", "moins d'argent public pour la police"), s'appuie sur des expériences réussies. Ainsi, l'auteur de cet article, Yasmeen Serhan, journaliste à The Atlantic, décrit 3 étapes pour lutter contre les violences policières : réorganiser la police avec plus de policiers et moins d'armes, donc plus de relations avec les citoyens ; former les policiers à résoudre les conflits sans violence et contrôler de façon indépendante les policiers. Une doctrine qui pourrait parfaitement s'appliquer en France !
Quinze médecins cubains sont venus renforcer les équipes hospitalières martiniquaises afin de mieux lutter contre la pandémie du Covid-19. Après l’Italie et l’Andorre, la France est donc le troisième pays européen à autoriser une telle intervention. Malgré l’embargo, Cuba continue de démontrer son excellence médicale et sa solidarité à toute épreuve. The 38th medical Brigade Henry Reeve arrived in Martinica airport moments ago. The 15 Cuban specialists were received by the Président de la Collectivité Territoriale de Martinique MARIE-JEANNE. #Cuba pic.twitter.com/0YJdPfcWW0— Embacuba TrinidadTobago (@embacubatt) June 26, 2020 À l’aéroport Aimé Césaire de Martinique, M. Alfred Marie-Jeanne, Président de la collectivité…
Click here for the english version Ce dimanche 28 juin, une initiative citoyenne baptisée par ses organisateurs « Stop Bolsonaro » entend élever au rang mondial la contestation contre le président néofasciste brésilien, Jair Bolsonaro. Au Brésil et dans le monde entier, il s’agit d’exiger dans la rue et sur Twitter avec le hashtag #StopBolsonaroMundial, la destitution d’un président à l’élection contestée et dont la gestion sanitaire de l’épidémie de coronavirus est volontairement inexistante. Qualifiée de « petite grippe » par le président brésilien, la Covid-19 a déjà fait plus de 55 000 victimes dans le pays et touché plus…
L’organisation Wiphalas Across the World (Wiphalas Dans Le Monde) interpelle la communauté internationale face à la situation politique en Bolivie. Depuis le coup d’État qui a chassé du pouvoir Evo Morales, pourtant réélu régulièrement en octobre 2019, la dictature raciste s’installe. Les premières victimes sont les populations indigènes réprimées et dont les leaders sont enlevés et séquestrés. Evo Morales, lui-même issu de la communauté indigène, vit en exil en Argentine. Le manifeste intitulé « Bolivie ; des élections et la démocratie maintenant ! » promu par les communautés boliviennes en Europe a déjà reçu le soutien de personnalités européennes, comme Baltazar Garzón,…
Lors d’une conférence diffusée sur les réseaux sociaux, Rafael Correa a dénoncé les manœuvres antidémocratiques du pouvoir en place pour empêcher son parti politique de présenter un candidat à l’élection présidentielle de février 2021. Exilé en Belgique, Rafael Correa est la cible d’une opération de lawfare qui n’épargne aucun de ses proches : le vice-président de l’Équateur, Jorge Glas, est emprisonné depuis 2018 dans des conditions menaçantes pour sa vie, plusieurs anciens ministres restés proches de Correa, vivent en exil au Mexique et aux États-Unis et lui-même a été condamné à 8 ans de prison dans un simulacre de procès.…
Trois phénomènes naturels de grande importance sont en cours et touchent tous les continents : tremblements de terre, tempête de sable et éruption volcanique. Le 23 juin, la terre a tremblé fort au Mexique et dans la région : jusqu’à 7,5 sur l’échelle de Richter. Mais aussi en France, dans les Alpes et dans les Pyrénées, jusqu’à 3,8 à Chamonix, au Ghana où les appareils ont mesuré des secousses à 4 et 5,9 au Japon ! Le bilan en victimes humaines est de 6 morts au Mexique. Une alerte Tsumani a été lancée par l’Équateur. Par ailleurs, une tempête de…
On n’en comptait plus que 450 en 1950, l’espèce allait s’éteindre. Et les humains, qui étaient les premiers responsables de cette extinction, décidèrent dans les années 80 d’en interdire la chasse. 40 ans après cette décision salutaire, la population des baleines à bosse a retrouvé 93% de son niveau de 1830 (à l’époque, on avait recensé 27.000 individus). Le site Positivr.fr nous raconte ce qui n’est pas un miracle mais une démonstration : quand les humains le veulent, ils peuvent cesser de saccager l’environnement et la biodiversité. Question de volonté politique ! Extraits : « En moyenne, une seule baleine stocke…
Ils ont tout tenté : coup d’État, blocus économique, insultes, financement de l’extrême droite factieuse et puis, finalement, ils veulent discuter. En fin de compte, Donald Trump et son administration ouvrent la porte à une discussion avec le Président légitimement élu Nicolas Maduro. Juan Guaido, le putschiste lié aux narcotrafiquants, perd la partie et découvre à ses dépens que les puissances américaine ou encore française qui l’encourageaient, sont sans scrupule. La presse française aborde le sujet sous deux angles différents : celui du journal L’Humanité a le mérite d’être franc et clair : « Trump se dit prêt à discuter avec…
La chambre basse vient d’approuver un projet de loi qui prévoit un quota de 30% de femmes au Parlement somalien. Même si ce dernier doit encore ratifier le texte, c’est une étape de plus vers une féminisation de la politique en Somalie. C’est un combat de longue haleine dans une société à la fois patriarcale et traditionaliste, mais les progrès sont visibles. Au début des années 2000, les femmes représentaient seulement 8% des parlementaires. En 2012, elles étaient 14%. Aujourd’hui, 80 femmes siègent dans les deux chambres du Parlement, soit presque un quart des postes. Mais la barre des 30%, débattue depuis…
Manuel Bompard, Chef de la délégation insoumise au Parlement européen et coordinateur du Monde en Commun, a lancé ce mardi, avec son groupe parlementaire (GUE/NGL), une pétition qui vise à contraindre la Commission européenne à garantir un vaccin ou un traitement contre le COVID gratuit pour tous.
«L’activiste politique Amira Bouraoui a été arrêtée aujourd’hui 17 juin 2020, devant son domicile, par des agents en civil », affirme le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) sur sa page Facebook. Docteur Amira Bouraoui L’avocate Me Zoubida Assoul a également fait part de l’arrestation de l’ancienne membre fondateur du mouvement Batakat, en 2014 et de Mouwatana en 2019. «À l’instant, je viens d’apprendre par des proches du Dr Amira Bouraoui, qu’elle a été arrêtée par la gendarmerie près de chez elle», écrit Me Assoul sur son compte Facebook. «Sa maison a fait l’objet d’une perquisition», selon ses…
Ils vivent dans un des pays les plus militarisés au monde, ils subissent depuis des années la pression des fondamentalistes religieux et de la droite la plus réactionnaire. Les Israéliens de gauche, ceux qui croient en une paix juste et veulent mettre fin à la colonisation, aimeraient qu'on les écoute. En attendant, ils fuient Israël.
60.000 hectares de forêt vierge de toute présence humaine en Europe ? Voilà un projet écologique qu’on espère voir naître rapidement. Pour l’heure, aucun calendrier n’a été rendu public. L’idée de réserver des espaces à la forêt pour y laisser la biodiversité se reconstituer « naturellement », sans aucune activité humaine, devrait permettre à plusieurs espèces de renaître sur le continent mais aussi d’absorber du dioxyde de carbone. « On n’abat aucun arbre, on ne ramasse rien, on ne chasse pas » Dans une forêt primaire, la nature a tous les droits puisqu’elle se développe sans aucune gestion humaine. Aujourd’hui en Europe, il…
Anthropologue, Directeur de recherche émérite au CNRS, André Bourgeot effectue depuis le début des années 1970 des recherches dans l’Afrique Saharo-sahélienne. Sa connaissance historique du Mali lui permet d’apporter un regard précieux sur la crise que traverse ce pays depuis des années, et qui vient de déboucher sur un immense mouvement de contestation politique. Arnaud Le Gall : Le 5 juin, puis le 19 juin, des centaines de milliers de maliens ont manifesté à Bamako, et dans d’autres grandes villes lors de la seconde manifestation, pour réclamer le départ du président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), suite notamment à l’inversion de certains…
Le Monde diplomatique nous offre des occasions rares ailleurs d'apprendre et de comprendre, parfois de changer de regard. Dans cet article de Matthieu Renault, on découvre Cyril Lionel Robert James, originaire de l’île de la Trinité, et son engagement anticolonial. Il illustre parfaitement la convergence des luttes sociales et des luttes antiracistes.
Le Canada qui présentait sa candidature pour un siège non permanent au Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations-Unies a été écarté au profit de la Norvège et de l’Irlande. Le gouvernement de Justin Trudeau qui présentait une feuille de route axée sur la « diplomatie féministe » -à l’instar de la Suède- n’a pas réussi à convaincre une majorité de pays de la communauté internationale. Ces derniers préférant les programmes de ses concurrents axés sur l’aide au développement et le maintien de la paix. Au delà de ces propositions, la Communauté internationale a sanctionné une politique étrangère inféodée aux États-Unis. Une diplomatie…
Le média L'Insoumission a reçu Jean-Luc Mélenchon, Président du groupe parlementaire de la France insoumise, pour parler du "monde d'après". Interviewé par Léonard Vincent, écrivain et par Coralie Delaume, essayiste et auteure, le député a répondu sans tabou à toutes les questions.
Le Président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador a annoncé que son pays était disposé à fournir du pétrole au Venezuela. Cette position courageuse et souveraine intervient alors que les États-Unis de Trump s'acharnent à un blocus quasi total. Les privations infligées au peuple vénézuélien sont jugées par la communauté internationale et les ONG comme inhumaines.

Abonnez-vous !

Vous pouvez vous inscrire et recevoir la newsletter du Monde en Commun.