dossier

La révolution citoyenne

Le Monde en commun publie des articles et contenus audiovisuels accessibles dans 3 langues : français, anglais, et espagnol. L’objectif est de rendre accessible tous les contenus au plus large public. Pour cela, la langue ne doit pas être un obstacle.

Nous sommes en train de constituer un groupe de volontaires qui se chargeront de traduire l’ensemble des contenus afin de les présenter dans au moins trois langues (français, anglais, espagnol).

Si vous souhaitez rejoindre le groupe, merci de nous adresser un mail à contact@linternationale.fr

l'article

Ben & Jerry’s arrête ses ventes de glaces dans les territoires palestiniens occupés par Israël

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le 19 juillet 2021, la marque de crème glacée Ben & Jerry’s, connue pour ses engagements progressistes, de la protection de l’environnement au respect des droits humains, a annoncé dans un communiqué qu’elle ne vendra plus ses produits dans les territoires palestiniens occupés, provoquant la colère d’Israël.

« Nous pensons qu’il est incompatible avec nos valeurs que la crème glacée Ben & Jerry’s soit vendue dans le Territoire palestinien occupé (TPO) » a annoncé le célèbre fabricant américain de glace dans un communiqué publié sur leur site internet lundi 19 juillet.

« Nous avons un partenariat de longue date avec notre titulaire de licence, qui fabrique la crème glacée Ben & Jerry’s en Israël et la distribue dans la région. Nous nous sommes efforcés de changer cette situation et nous avons donc informé notre détenteur de licence que nous ne renouvellerons pas le contrat de licence lorsqu’il expirera à la fin de l’année prochaine. » L’entreprise travaillait avec le sous-traitant israélien depuis 1987.

Les crèmes glacées continueront à être vendues en Israël, « sous un autre arrangement », précise le communiqué. Pour résumer : les glaces Ben & Jerry’s ne seront plus distribuées dans les colonies israéliennes en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, illégales aux yeux du droit international.

Les dirigeants politiques israéliens ont immédiatement riposté. Benjamin Netanyahu a réagi sur Twitter : « Maintenant, nous Israéliens, savons quelle glace NE PAS acheter. »

La Ministre de l’économie Orna Barbivay a posté une vidéo dans laquelle on la voit ouvrir son frigo, se saisir d’une glace Ben & Jerry’s et la jeter à la poubelle :

Le chef de la diplomatie israélienne Yaïr Lapid a lui aussi réagi, arguant que cette décision représente une « reddition honteuse à l’antisémitisme » :

La marque de crème glacée a été créée par deux Américains juifs…

Dans le même dossier

Les vidéos