Marion Beauvalet

Tous les articles

Abdourahman A. Waberi est né en 1965 dans l’actuelle République de Djibouti. Il vit entre Paris et les États-Unis où il enseigne les littératures française et francophone et la création littéraire à George Washington University à Washington DC. Poète, romancier, scénariste et essayiste, cet infatigable passeur est l’auteur, entre autres, du roman panafricain Aux Etats-Unis d’Afrique (J.-C. Lattès, 2006) et de la réflexion sur le génocide des Tutsis (Moisson de crânes, Le Serpent à plumes, 2000). En 2015 il a publié La Divine Chanson (Editions Zulma, prix Louis-Gilloux 2015), un roman amoureux en hommage au musicien africain-américain Gil Scott-Heron. En 2019, son roman Pourquoi tu danses quand tu marches ? (JC Lattès) a été finaliste du prix Théophraste Renaudot. En octobre 2020, il a produit sa première émission radiophonique (Looking for Mamadou Konté) sur l’inventaire de la world music de langue française pour France Culture. Interdit de séjour à Djibouti, Abdourahman Waberi se bat pour la dignité humaine en Afrique et dans le monde.
Hier, Lázaro Sánchez Gutiérrez et Victórico Gálvez Pérez, défenseurs des droits humains et membres de Frayba, ont été arbitrairement privés de liberté par un groupe de personnes, selon des informations provenant de la localité de San Felipe, près de Kuxulja, municipalité d'Ocosingo, Chiapas. Lázaro et Vico se rendaient dans la ville de Palenque pour tenir une réunion de travail avec des processus de défense sociale et des parents de prisonniers. Ils ont finalement été libérés.
Le nouveau secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin s'est rendu en Allemagne pour la première fois. Une visite qui tourne la page de l'ère Trump puisqu'il a annoncé lors d'une allocution le projet d'augmenter les effectifs militaires en Allemagne. 500 militaires seront postés dans la région de Wiesbaden (Ouest).
Deux élections, deux surprises. En plein coronavirus, les candidats qui étaient donnés vainqueurs ont été battus par des outsiders. Au Pérou c'est Pedro Castillo, un syndicaliste d'extrême gauche qui arrive en tête tandis que les Équatoriens ont porté au pouvoir le candidat de droit Guillermo Lasso. Pour Le Soir, Christophe Ventura, directeur de recherche à l’Iris et spécialiste de l’Amérique latine donne ses premières analyses.
Thomas Sankara est mort assassiné le 15 octobre 1987. Militant socialiste et anti-impérialiste, il a été Président du Conseil national révolutionnaire du Burkina Faso entre 1983 et 1987. Il trouve la mort lors d'un coup d'État qui porte Blaise Compaoré au pouvoir, pouvoir qu'il ne quitte qu'en 2014. Ce n'est qu'en décembre 2015, qu'un mandat d'arrêt international est lancé par la justice militaire. L'avancée des poursuites permettra peut-être de faire la lumière sur l'assassinat d'un dirigeant apprécié par la population et dont le souvenir reste vivant, au Burkina et ailleurs.
Lors des élections au Honduras en août 2018, 90% des soutiens de Juan Orlando Hernández sur Facebook étaient en fait des faux comptes qui boostaient les publications du candidat, ayant ainsi une incidence sur les algorithmes, sa visibilité et la perception des citoyens du candidat. Julia Carrie Wong est journaliste. Elle a mené l'enquête et montre dans un long article comment des candidats à des élections se servent d'une faille dans Facebook pour manipuler l'opinion. Lorsque des signalements sont faits, Facebook agit peu et tard.
Sophia Chikirou, directrice de la publication du Monde en commun, s’est rendue à Quito en Equateur pour couvrir le second tour de l’élection présidentielle, le dimanche 11 avril 2021. Elle a visité le « centre de contrôle » de la campagne de Andrés Arauz, candidat de la révolution citoyenne. Ce centre réunit près de 150 personnes, des militants, qui travaillent depuis des mois pour monter un système de vigilance sur le bon déroulement du scrutin dans les territoires.
Le deuxième tour de l’élection présidentielle équatorienne a lieu dimanche 11 avril. Les Equatoriens sont appelés à départager deux candidats : Andrés Arauz, soutenu par la révolution citoyenne et Rafael Correa l’ancien président qui vit en exil à Bruxelles ; et Guillermo Lasso, banquier, soutenu par l’actuel président Lenine Moreno.
Jeffrey Sterling est un ancien agent de la CIA, lanceur d'alerte, et diplômé de la faculté de droit de l'université de Washington. Il a exprimé ses doutes quant au respect des protocoles de sécurité lors de l'opération Merlin contre l'Iran. Ses propos n'ont pas été suivis d'effets et il a été poursuivi par la CIA. Au regard de son expérience, Sterling énonce les risques auxquels Julian Assange serait confronté s'il était extradé. Une interview intéressante pour penser la question des lanceurs d'alerte.

Par format

Par date

Par dossiers