Marion Beauvalet

Tous les articles

Le jeudi 22 octobre 2020, le tribunal constitutionnel de Pologne s'est déclaré en faveur de l'inconstitutionnalité de l'avortement pratiqué lors de « déficience fœtale grave et irréversible ou maladie incurable menaçant la vie du fœtus ». Cela fait suite à une demande d'un député du PiS (Droit et Justice), parti extrêmement réactionnaire au pouvoir. D'année en année, la liberté des femmes à disposer de leur corps est de plus en plus diminuée par le gouvernement polonais.
Le département de justice américain accuse Google, dans un document de 57 pages de protéger illégalement son monopole dans le search. Ce n'est pas la première fois que Google fait face à la justice pour de telles questions mais Google gagne systématiquement. Pourquoi ? Google invoque systématiquement la menace chinoise : affaiblir Google, c'est donner davantage de places à la Chine.
Gustavo Herrera, directeur de la campagne présidentielle de la Colombia Humana-UP a été assassiné le 20 octobre 2020. Le 2 octobre 2020, c'était l'historien et universitaire Campo Elías Galindo qui était tué. Les parlementaires français et européens, dont Manuel Bompard, eurodéputé et membre du Monde en Commun ont rédigé une lettre pour dénoncer l'assassinat des membres de ce parti.
Dimanche 19 octobre 2020, Luis Arce a remporté les élections présidentielles boliviennes malgré les pressions qui pesaient sur les membres du Mouvement vers le Socialisme (MAS). Les Boliviens ont fait le choix de fermer la parenthèse du coup d'État qui avait chassé Evo Morales du pouvoir. Dans une note de blog, Jean-Luc Mélenchon analyse ce scrutin et les conséquences du résultat.
Après l'encyclique intitulée « Fratelli tutti » (« Tous frères »), publiée le 4 octobre 2020, les propos du Pape François sont encore salués. Le mercredi 21 octobre 2020, lors de la diffusion d'un documentaire, il s'est prononcé en faveur de l'union civile pour les couples homosexuels. Un positionnement qui détonne encore au regard des propos de son prédecesseur Benoît XVI (2005-2013) ou encore de Jean-Paul II (1920-2005).
« Être sénateur, c'est parler aux gens, aller à leur rencontre, ça ne se joue pas dans les bureaux », voilà les mots de José « Pepe » Mujica, ancien président de l'Uruguay (2010-2015) lorsqu'il a annoncé le 20 octobre 2020 sa démission du Sénat. L'élu, ancien ministre et sénateur est connu pour ses mesures progressistes adoptées dès 2013, des lesures précurseuses en Amérique latine : avortement ou encore légalisation du cannabis. Il fait aujourd'hui le choix du terrain, plus que des institutions.
Les deux anciens présidents brésiliens, Luiz Inácio Lula da Silva (2003-2011) et Dilma Rousseff (2011-2016) sont réunis sur l’invitation du Parti des Travailleurs. La situation du pays est désastreuse : le 9 octobre 2020 le pays a dépassé les 150 000 morts et ne parvient pas à enrayer la hausse des contaminations. La consultation des anciens présidents par leur Parti pourra faire émerger de nouvelles idées, portes d’espoir dans un climat délétère.
Israël emprisonne actuellement 355 Palestiniens, sans durée fixée d'emprisonnement et sans moyen de se défendre. Cette détention administrative est condamnée par toutes les organisations de défense des droits de l'Homme et pourtant... Aujourd'hui, Maher al-Akhras est sur le point de mourir, sa grève de la faim dure depuis le 27 juillet 2020, la date de son emprisonnement.

Par format

Par date

Par dossiers