Marion Beauvalet

Tous les articles

« Nous exhortons le président Macron et son gouvernement à abandonner les lois « sécurité globale » et « séparatisme », des dérives autoritaires qui portent atteinte aux droits fondamentaux que la France prétend incarner » : voilà ce que demandent plusieurs personnalités publiques, intellectuels et élus à Emmanuel Macron. Le raidissement autoritaire de la France a une incidence au-delà des frontières de la France et les techniques de maintien de l'ordre sont déployées ailleurs.
« Il n'existe aucun aspect du développement durable qui ne repose pas fondamentalement sur elle », a expliqué António Guterres en parlant de l'eau. Le 22 mars 2022 a eu lieu la journée mondiale de l'eau. L'ONU a organisé une « conversation mondiale sur la façon dont les gens apprécient la ressource vitale dans différentes parties du monde, en fonction des besoins locaux ». Une initiative et des déclarations cruciales à l'heure où la question des biens communs est de plus en plus cruciale.
Le Parquet de Paris a reçu aujourd’hui une plainte des chefs d’assassinats et association de malfaiteurs à la suite de l’opération militaire commanditée le 28 février 2021 par le Maréchal Idriss Deby, Président de la République du Tchad, contre son principal opposant à l’élection présidentielle, Monsieur Yaya Dillo Djerou.
Le 25 mars 2021, la presse, les élus parlent de la Grèce pour fêter le bicentenaire de l'indépendance de ce pays. Pourtant, le pays fait face depuis maintenant un mois à un mouvement social d'ampleur, des étudiants notamment qui demandent une autre affectation des dépenses publiques. Tandis que les hôpitaux grecs sont surchargés, que les libertés individuelles sont attaquées, le gouvernement dépense sans compter pour acheter de quoi réprimer la population.
Luiz Inacio Lula da Silva a appris au début du mois de mars l'annulation de ses condamnations en justice. Depuis, les annonces s'enchaînent : Par trois vote contre deux, la seconde chambre du Tribunal suprême fédéral du Brésil a estimé le mardi 23 mars 2021, que le juge Sergio Moro avait été partial dans le procès instruit contre l'ancien président Lula.

Par format

Par date

Par dossiers