Tribunes

Tous les articles

Le concept de « créolisation » a été forgé par le philosophe français Édouard Glissant. Originaire des Antilles françaises, il a été engagé dans les luttes contre le racisme et contre la colonisation. La créolisation a été remise à l’ordre du jour par Jean-Luc Mélenchon le 22 septembre 2020 à l’occasion de l’anniversaire de la naissance de la 1ère République. Le député français dans un discours sur la République tenait à répondre aux thèses de l’extrême droite sur le séparatisme ou le grand remplacement.
Omar Radi, 33 ans, est un journaliste, militant altermondialiste et des droits de l’Homme et co-fondateur du site d’information « Le Desk ». Depuis le 29 juillet 2020, il est placé en détention préventive à la prison civile d’Oukacha (Casablanca) pour « atteinte à la sureté intérieure et extérieure de l’État », « intelligence avec des états étrangers » et « viol et atteinte à la pudeur »
L'ancien Président du Brésil, Lula, et son ancien Ministre des Affaires étrangères, appellent à tenir bon face à la destruction des solidarités internationales. Ils refusent l'état de guerre froide et prônent la coopération pour un "véritable multilatéralisme".
La pandémie de Covid-19 a conduit à une situation extraordinaire. Plus de la moitié de la population mondiale s’est retrouvée confinée. L’activité mondiale a été réduite dans des proportions inédites. La récession s’annonce incomparable avec tout ce que nous avons connu depuis un demi-siècle. Pour faire face, les gouvernements sont déjà obligés d’engager des dépenses très importantes. Cela a même conduit la Commission européenne à abandonner temporairement la règle des 3 % de déficit, c’est dire si la situation est grave ! Dans les prochains mois, les dettes publiques en Europe vont logiquement exploser.
Les banques. Les compagnies d'assurance. Les investisseurs institutionnels. Les gestionnaires d'actifs. Tous, ils financent, assurent et investissent dans la crise climatique. L'initiative "Stop the money pipeline" veut adresser ce problème et appelle à la mobilisation générale en ligne... pour l'instant.
Donc, nous sommes confinés encore quinze jours. Comme la moitié de l’humanité. Comme partout où les dirigeants ont trop attendu pour lancer la riposte à l’épidémie. Soit. Nous serons disciplinés. Nous resterons confinés le temps qu’il faudra pour notre bien et celui des autres.

Par format

Par date

Par dossiers