Tribunes

Tous les articles

Gustavo Petro est le leader de l'opposition en Colombie, arrivé deuxième derrière Ivan Duque, l'actuel président, aux dernières élections présidentielles (2018). Les menaces de mort qui pèsent sur lui l'obligent à se déplacer avec des gardes du corps. Il analyse dans un texte publié sur le site Cuarto de Hora la situation en Colombie et appelle le peuple à lutter pacifiquement, pour la paix, et pour la vie. Nous publions ici la traduction en français, et la version originale, en espagnol, en seconde partie d'article.
442 parlementaires européens ont adressé le 1er mars 2021 une lettre ouverte aux ministres européens des Affaires étrangères et au Haut Représentant de l’Union européenne. Elle constitue un moment important de la mobilisation européenne contre la colonisation israélienne de la Palestine. Elle a été initiée par Avraham Burg, l'ancien président de la Knesset. Un tiers des signataires sont membres du Parti travailliste britannique. Parmi les signataires peuvent être mentionnés Jean-Luc Mélenchon, Clémentine Autain ou Danièle Obono.
Le premier tour de l'élection présidentielle équatorienne a eu lieu le 7 février 2021. Le second tour aura lieu le 11 avril. L'Internationale progressiste a lancé un appel, notamment signé par le député insoumis Jean-Luc Mélenchon. Cet appel demande à respecter le résultat des élections dans un contexte où les coups d'État sont fréquents lorsqu'il s'agit d'empêcher des dirigeants socialistes d'exercer le pouvoir.
Les Tunisiennes et les Tunisiens ont fêté le dixième anniversaire de la révolution tunisienne en janvier 2021. Cet anniversaire, dans un contexte de crise sociale et sanitaire a donné lieu à de nouvelles manifestations. Les jeunes sont extrêmement fragiles socialement et économiquement. Face aux revendications de justice ou encore de dignité, la répression est extrêmement violente. Des personnalités politiques, dont Jean-Luc Mélenchon et le groupe parlementaire de la France insoumise, des syndicalistes et universitaires s'unissent pour apporter leur soutien à la jeunesse tunisienne.
L'industrie pharmaceutique a enregistré des profits impressionnants, liés à la découverte de vaccins contre le coronavirus. Des profits importants, une course au dose et des inégalités d'accès. Le lundi 18 janvier 2021, Sanofi a également annoncé la suppression de 400 emplois en France. Des profits mais pas de ruissellement... Le député européen Manuel Bompard relaie l'initiative citoyenne européenne qui propose la levé immédiate des brevets afin de faire tomber les vaccins ainsi que le traitement dans le domaine public. Une démarche d'intérêt général que nous vous invitons à lire et à partager !
Verónika Mendoza est candidate à l'élection présidentielle péruvienne. Elle est à la tête de la coalition Juntos Por el Perú. Il s'agit d'un collectif qui regroupe les organisations politiques, les mouvements sociaux ainsi que des citoyens. L'élection aura lieu le 11 avril 2021. La coalition propose notamment un référendum en vue de réécrire la Constitution. La force conduite par Verónika Mendoza est la plus à même de permettre aux Péruviens de reprendre leur destin en main dans un pays où plus de la moitié des élus au Congrès sont sous accusés de corruption. Le 9 novembre 2020, des parlementaires avaient voté la destitution de Martin Vizcarra, opérant ainsi un véritable coup d'état institutionnel.
Le concept de « créolisation » a été forgé par le philosophe français Édouard Glissant. Originaire des Antilles françaises, il a été engagé dans les luttes contre le racisme et contre la colonisation. La créolisation a été remise à l’ordre du jour par Jean-Luc Mélenchon le 22 septembre 2020 à l’occasion de l’anniversaire de la naissance de la 1ère République. Le député français dans un discours sur la République tenait à répondre aux thèses de l’extrême droite sur le séparatisme ou le grand remplacement.
Omar Radi, 33 ans, est un journaliste, militant altermondialiste et des droits de l’Homme et co-fondateur du site d’information « Le Desk ». Depuis le 29 juillet 2020, il est placé en détention préventive à la prison civile d’Oukacha (Casablanca) pour « atteinte à la sureté intérieure et extérieure de l’État », « intelligence avec des états étrangers » et « viol et atteinte à la pudeur »

Par format

Par date

Par dossiers