Violences et racisme

Tous les articles

Le gouvernement autrichien a présenté le 27 mai un nouveau site internet appelé « carte nationale de l’islam », qui recense plus de 600 mosquées et associations, leurs adresses et l’identité de leurs responsables. Des données accessibles au grand public sous la forme d’une carte interactive qui témoigne d’une volonté de la part du gouvernement conservateur de stigmatiser tous les musulmans comme des dangers potentiels, dans ce pays d’Europe centrale souvent tenté par l’extrême droite.
Une femme violée par 20 hommes le 31 décembre 2020 et depuis, il n'y a pas de réaction. Les Soudanaises s'organisent pour dénoncer les violences sexuelles, les féminicides qu'elles subissent. Avec un hasthag (#itsnotokay), pour libérer la parole à propos des crimes sexuels et des rassemblements. Une omerta qui se brise dans un pays où le viol n'est toujours pas reconnu comme un crime à part entière voire qu'il est perçu comme un déshonneur par les familles de la victime.

Par format

Par date

Par dossiers