Donald Trump

Tous les articles

Il était 14h30 à Washington D.C, 20h30 en France et les images ont commencé à affluer : des manifestants revêtant pour certains des insignes et des costumes faisant référence à l'extrême droite envahissaient le Capitole pour empêcher la certification de Joe Biden par le Congrès. Une certification qu'ils ont réussi à empêcher pendant six heures. Les responsables politiques ont pour beaucoup réagi à cet événement, certains plus vite que d'autres. Le Monde en Commun revient sur ces quelques heures qui ont secoué les États-Unis et synthétise un certain nombre de réactions.
Beaucoup de commentateurs, journalistes se sont accordés pour dire que la campagne présidentielle américaine a été catastrophique. Des campagnes incomplètes, un président sortant qui refuse de reconnaître la sincérité du scrutin... La page de Trump n'est toujours pas tournée et son mandat laissera des traces. De l'autre côté, ce n'est pas le nouveau président qu'on célèbre, mais le départ de l'ancien. Chris Hedges analyse dans un long article les causes de cette situation. Son constat est clair : « Biden et Trump ne sont qu’un symptôme de l’effondrement de notre empire ».
Plus les jours avancent plus Donald Trump semble accorder peu d'importance aux règles de la démocratie. Après une mandature d'outrance, ce sont les modalités du scrutin qui sont aujourd'hui remises en causes : délégitimation du vote électronique, perturbation du scrutin, judiciarisation du rapport à ses adversaires (le lawfare encore et toujours, dans toujours plus de pays)... Les élections de novembre 2020 seront-elles la fin de la démocratie aux Etats-Unis ? C'est ce que de plus en plus de commentateurs, militants ou journalistes redoutent...
Le premier meeting de retour de confinement de Donald Trump fut totalement râté. Bien fait pour lui. En choisissant Tulsa pour y réunir ses partisans parmi les plus réactionnaires et racistes, Trump insultait la mémoire des Afro-américains massacrés par des Suprémacistes blancs. François Colcanap navigue entre les mots pour faire ressurgir la mémoire des opprimés. L’histoire est un combat.
Nous sommes en plein milieu d'une pandémie dévastatrice et d'une crise économique, mais cela n'a pas stoppé les Démocrates et les Républicains d'imaginer de nouvelles manières de détruire la sécurité sociale. Bizarrement, le débat refait surface aux États-Unis poussé dans les rangs du Parti Démocrate et par l'administration Trump.
Jean-Luc Mélenchon s'alarme de la menace pour l apaix que fait peser la décision unilatérale de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l'accord de Vienne sur la non-prolifération du nucléaire en Iran. Le durcissement des sanctions contre ce pays rend la situation mondiale incertaine.

Par format

Par date

Par dossiers