dossier

En temps de coronavirus

Le Monde en commun publie des articles et contenus audiovisuels accessibles dans 3 langues : français, anglais, et espagnol. L’objectif est de rendre accessible tous les contenus au plus large public. Pour cela, la langue ne doit pas être un obstacle.

Nous sommes en train de constituer un groupe de volontaires qui se chargeront de traduire l’ensemble des contenus afin de les présenter dans au moins trois langues (français, anglais, espagnol).

Si vous souhaitez rejoindre le groupe, merci de nous adresser un mail à contact@linternationale.fr 

Sous le masque du Coronavirus

Les épidémies sont de vieilles compagnes de l’Histoire humaine. Elles ont toutes été le résultat de la mondialisation, c’est-à-dire du fait que, si loin que l’on remonte dans le temps, les êtres humains se sont toujours déplacés et ils ont donc transporté avec eux d’un endroit vers l’autre les microbes auxquels ils avaient eux-mêmes survécu. On connaît le terrible impact des maladies transportées par les conquistadors sur le monde des Indiens d’Amérique. Il explique aussi comment les populations nomades de tous les continents ont pu être exterminées par les sédentaires survivants des maladies qu’ils avaient contractées.

Lire le texte de référence

l'article

L’intervention de Jean-Luc Mélenchon à la tribune de l’hémicycle dépasse les murs de l’Assemblée !

Le 16 octobre 2020, le député insoumis Jean-Luc Mélenchon s'est exprimé pendant près de quatre minutes à la tribune de l'hémicycle pour dénoncer la progression du nombre de pauvres en France, progression dramatique en période de crise et contre laquelle le gouvernement n'agit pas. Cette intervention a été suivie, traduite en Amérique latine.

Cette dépêche a été rédigée par Ileana Piñeiro pour Prensa Latina, le 26 octobre 2020.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le leader de la France Insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, a dénoncé que le fait que la France allait dépasser les 10 millions de pauvres cette année. Il a également a accusé le gouvernement de maintenir une orientation politique qui profite aux plus riches.

Lors d’un discours à l’Assemblée nationale, le député des Bouches-du-Rhône a déclaré qu’en 2020, une cohorte d’un million de personnes allait garnir les rangs des pauvres, le tout dans une situation sans précédent depuis 1945, une crise marquée par l’impact du Covid-19 et ses conséquences socio-économiques.

Vous pouvez lire la suite de la dépêche sur Prensa Latina

Dans le même dossier

Les vidéos