dossier

En temps de coronavirus

Le Monde en commun publie des articles et contenus audiovisuels accessibles dans 3 langues : français, anglais, et espagnol. L’objectif est de rendre accessible tous les contenus au plus large public. Pour cela, la langue ne doit pas être un obstacle.

Nous sommes en train de constituer un groupe de volontaires qui se chargeront de traduire l’ensemble des contenus afin de les présenter dans au moins trois langues (français, anglais, espagnol).

Si vous souhaitez rejoindre le groupe, merci de nous adresser un mail à contact@linternationale.fr 

Sous le masque du Coronavirus

Les épidémies sont de vieilles compagnes de l’Histoire humaine. Elles ont toutes été le résultat de la mondialisation, c’est-à-dire du fait que, si loin que l’on remonte dans le temps, les êtres humains se sont toujours déplacés et ils ont donc transporté avec eux d’un endroit vers l’autre les microbes auxquels ils avaient eux-mêmes survécu. On connaît le terrible impact des maladies transportées par les conquistadors sur le monde des Indiens d’Amérique. Il explique aussi comment les populations nomades de tous les continents ont pu être exterminées par les sédentaires survivants des maladies qu’ils avaient contractées.

Lire le texte de référence

l'article

Les solutions de Lula et Dilma Rousseff pour sauver le Brésil

Les deux anciens présidents brésiliens, Luiz Inácio Lula da Silva (2003-2011) et Dilma Rousseff (2011-2016) sont réunis sur l’invitation du Parti des Travailleurs. La situation du pays est désastreuse : le 9 octobre 2020 le pays a dépassé les 150 000 morts et ne parvient pas à enrayer la hausse des contaminations. La consultation des anciens présidents par leur Parti pourra faire émerger de nouvelles idées, portes d’espoir dans un climat délétère.

Cet article a été rédigé par la rédaction de Prensa Latina, le 19 octobre 2020

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Les anciens présidents Luiz Inácio Lula da Silva et Dilma Rousseff discuteront aujourd’hui dans un séminaire virtuel du plan du Parti des Travailleurs (PT) pour faire face à la crise économique et sanitaire causée par le Covid-19 au Brésil.

En raison de l’aggravation de cette situation, le Parti des Travailleurs a lancé en septembre un programme qui promet de sauver des vies, de créer des emplois et des revenus, de développer l’économie, de construire un nouveau pays et de radicaliser la démocratie, qui est menacée par le gouvernement du président Jair Bolsonaro.

« L’ensemble des idées que nous présentons, pour renforcer la démocratie et l’État au service du pays et du peuple, pour l’adoption de mesures économiques d’urgence et à long terme, le rétablissement des droits des travailleurs et la reprise de la souveraineté nationale, indiquent les premiers pas sur une nouvelle voie pour reconstruire et transformer le Brésil », a annoncé à cette occasion la présidente du Parti des Travailleurs, Gleisi Hoffmann.

Lire la suite de l’article sur Prensa Latina

Dans le même dossier

Les vidéos