Opinions

Tous les articles

Depuis des années, Jeremy Corbyn, ancien leader du Parti travailliste anglais, subit des accusations d'antisémitisme. Sans fondement, elles ont surtout servi à lui nuire et à justifier des attaques du propre Labour Party. Des révélations rendues publiques par le site Left (italien) démontrent que ces accusations sont de la diffamation et qu'il y avait bien une instrumentalisation visant à l'écarter du pouvoir.
La Chine est devenue le premier partenaire commercial de l'Allemagne, détrônant la France. La fin d'une illusion : l'Allemagne instrumentalise l'Union européenne pour asseoir sa domination et tirer profit de l'ordolibéralisme qu'elle impose comme doctrine pour les 27 membres de l'Union européenne.
L’image restera sans doute dans l’histoire de la révolution du Sourire. Nous sommes le 19 février 2019 à Khenchela, ville moyenne de l’est algérien. Couvrant la façade des deux étages du siège de la municipalité, la toile géante où figurait un homme grabataire postulant à un cinquième mandat présidentiel est brutalement arrachée par de jeunes manifestants. La plupart d’entre eux n’a connu que le régime de Bouteflika.
Cet article fait un tour d'horizon des analyses des intellectuels les plus en vue. Accessible en espagnol. Slavoj Žižek, Byung-Chul Han, Yuval Noah Harari, Judith Butler, Giorgio Agamben, Noam Chomsky, Roberto Espósito et Jean-Luc Nancy font partie des intellectuels qui mènent une réflexion sur les transformations qui commencent à se produire dans le système économique, politique et social et sur l'avenir qui nous attend tous à la fin de cette quarantaine mondiale
L’inégalité dans la région est en effet incommensurable. Non seulement Israël refuse de laisser des fournitures médicales atteindre Gaza, mais le 28 mars dernier, l’armée israélienne a tiré plusieurs missiles sur cette bande de terre de 365 km², où sont enfermées deux millions de personnes, qui vivent dans une grande précarité, et attendent avec angoisse l’arrivée du virus
"La Casa de papel" résume une partie du présent. Partout sur la planète, l'Ordre et le Pouvoir sont remis en question. De plus, les terroristes sont les héros qui brisent les murs : ils fabriquent des billets, ils ne les "volent" pas. Le capital spéculatif financier est pulvérisé, l'or est distribué. Personne ne profite. Un nouveau monde émerge.
Les conclusions de l’interminable palabre européenne sont consternants. Elles paraissent si absurdes ! On est donc en droit de se demander quelles sont les motivations réelles des pays qui ont imposé la prolongation de l’absurde politique de l’euro fort. Cette politique n’a-t-elle pas déjà asphyxié les économies européennes avant la crise actuelle ? N’ont-elles pas conduit à une domination de plus en plus impérieuse et de moins en moins discrète de l’Allemagne ? Il est certain que ce qui vient de se décider non seulement n’enrayera pas la catastrophe qui s’annonce mais que cela va l’amplifier.
Le Covid-19 ne cesse de prendre de l’ampleur aux États-Unis. Le pays a rapidement dépassé la France en ce qui est du nombre de personnes atteintes et de décès. Dans le pays que l’on considérait naguère comme, de toute évidence, la première puissance mondiale, le coronavirus fait des ravages. Au point de le détrôner de son statut de première puissance mondiale, qu’il occupe depuis près d’un siècle ?

Par format

Par date

Par dossiers