Pays

Tous les articles

Alain Gresh est l'ancien rédacteur en chef du Monde diplomatique, et fondateur des journaux en ligne Orient XXI et Afrique XXI. Il revient pour l'Emission populaire sur la guerre à Gaza en Palestine. Après un point sur le conflit, il revient sur l'accord entre Tsahal et le Hamas. Pour lui la France s'est discrédité dans cette guerre et n'a aucune place dans les tractations en cours.
Le député de La France Insoumise Arnaud Le Gall a été interviewé par le magazine socialiste américain Jacobin, à qui il a indiqué pourquoi il est temps d’en finir avec la logique du "choc des civilisations" et d'adopter une politique étrangère internationaliste. Nous vous proposons la traduction de cet entretien – amendé et augmentée pour tenir compte de l’évolution de l’actualité - sur Le Monde en Commun.
Le dimanche 19 novembre, le candidat néofasciste Javier Milei a été élu avec 56% des voix, face au ministre de l'économie sortant Sergio Massa. Une élection qui intervient alors que l'Argentine est plongée dans une grave crise avec une inflation à +140%, et dans un contexte mondial de multiplication des droites radicales.
Depuis les attaques meurtrières menées par le Hamas le 7 octobre dernier, le monde assiste à la riposte sanglante de l’armée israélienne. Le siège de Gaza est total. Au-delà des bombardements, le gouvernement israélien étrangle la population de Gaza. La pénurie de carburant, qui entraîne une pénurie de fioul, d'eau, de médicament et de nourriture, rend la vie impossible à Gaza.
La revue Contretemps a traduit en français la lettre ouverte lancée par un groupe de journalistes étasuniens, publiée sur le site protect-journalists.com et intitulée « Nous condamnons l’assassinat par Israël de journalistes de Gaza et exigeons des médias occidentaux de faire preuve d’intégrité dans la couverture des atrocités commises par Israël à l’encontre des Palestiniens ». La liste des signataires est disponible sur le site protect-journalists.com qui continue de recueillir les signatures de journalistes à travers le monde. Le 13 novembre, 1200 journalistes avaient déjà signé. Nous publions la lettre ouvert sur le site du Monde en Commun.
L’est de la République Démocratique du Congo (RDC) est ravagé par trois décennies de guerres incessantes, ayant fait des millions de victimes civiles. Cette région est la plus riche du monde en ressources minières. Elle fait face aux exactions commises par – notamment – le mouvement du M23, soutenu par le Rwanda, pour s'approprier les ressources. Selon l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), 6,9 millions de personnes ont été contraintes de quitter précipitamment leur foyer. Il s'agit de l'une des plus grandes crises de déplacement interne et humanitaire au monde. Et personne n'en parle. « En regardant ce peuple, on a l’impression que la Communauté internationale s’est presque résignée à la violence qui le dévore. » Le Pape François, lors de sa visite en République Démocratique du Congo, en janvier 2023. À l'occasion du déplacement de Jean-Luc Mélenchon en RDC au mois d'octobre 2023 avec une délégation de parlementaires, les députés LFI-NUPES Carlos Martens Bilongo et Arnaud Le Gall se sont rendus dans le Nord-Kivu, plus précisément dans le camp de réfugiés de Bulengo, où 200 000 personnes dont de nombreux enfants, vivent. Nous postons la vidéo tournée par les députés sur le site du Monde en Commun.
Pour le journal de l’insoumission, Arnaud Le Gall, député LFI-NUPES du Val-d’Oise et membre de la commission des affaires étrangères à l’Assemblée nationale, a fait le point sur la situation au Proche-Orient. L’entretien est paru dans le numéro de novembre 2023, mais précisons que l’article a été écrit avant que l’ONU ne parle de nettoyage ethnique, voire de risque génocidaire, et avant qu’Emmanuel Macron ne lance son timide et confus appel au cessez-le-feu ce jeudi 9 novembre lors de la conférence humanitaire. Il n’empêche que ces évolutions ne font que renforcer les remarques et propositions présentes dans l’article.
Depuis le 30 octobre 2023, les ouvrières et ouvriers du secteur textile au Bangladesh sont mobilisé.e.s pour exiger l’augmentation du salaire minimum, aujourd’hui plafonné à 70 euros par mois. Une augmentation à 104 euros a été obtenue mais reste insuffisante. La grève s’intensifie, malgré la violente répression policière, montrant ainsi la détermination des travailleuses et travailleurs du textile.

Par format

Par date

Par dossiers

Partagez !

Marina Mesure

Syndicalisme international

Marina Mesure is a specialist of social issues. She has worked for several years with organizations defending workers’ rights such as the European Federation of Building and Wood Workers.

She has campaigned against child labor with the International Labor Organization, against social dumping and the criminalization of unionism. As a famous figure in the international trade union world, she considers that the principle of “equal work, equal pay « remain revolutionary: between women and men, between posted and domestic workers, between foreigners and nationals ».

Marina Mesure, especialista en asuntos sociales, ha trabajado durante varios años con organizaciones de derechos de los trabajadores como la Federación Europea de Trabajadores de la Construcción y la Madera.

Llevo varias campañas contra el trabajo infantil con la Organización Internacional del Trabajo, contra el dumping social, y la criminalización del sindicalismo. Es una figura reconocida en el mundo sindical internacional. Considera que el principio de « igual trabajo, igual salario » sigue siendo revolucionario: entre mujeres y hombres, entre trabajadores desplazados y domésticos, entre extranjeros y nacionales « .

Spécialiste des questions sociales, Marina Mesure travaille depuis plusieurs années auprès d’organisations de défense des droits des travailleurs comme la Fédération Européenne des travailleurs du Bâtiment et du Bois.

Elle a mené des campagnes contre le travail des enfants avec l’Organisation internationale du travail, contre le dumping social, la criminalisation du syndicalisme. Figure reconnue dans le monde syndical international, elle considère que le principe de « travail égal, salaire égal » est toujours aussi révolutionnaire : entre les femmes et les hommes, entre les travailleurs détachés et domestiques, entre étrangers et nationaux ».

Sophia Chikirou

Directrice de la publication

Sophia Chikirou is the publisher of Le Monde en commun. Columnist, director of a documentary on the lawfare, she also founded several media such as Le Média TV and the web radio Les Jours Heureux.

Communications advisor and political activist, she has worked and campaigned in several countries. From Ecuador to Spain, via the United States, Mexico, Colombia, but also Mauritania, she has intervened with progressive and humanist movements during presidential or legislative campaigns.

In 2007, she published Ma France laïque (La Martinière Editions).

Sophia Chikirou es directora de la publicación de Le Monde en commun. Columnista, directora de un documental sobre el lawfare, también fundó varios medios de comunicación tal como Le Média TV y la radio web Les Jours Heureux.

Asesora de comunicacion y activista política, ha trabajado y realizado campañas en varios países. Desde Ecuador hasta España, pasando por Estados Unidos, México, Colombia, pero también Mauritania, intervino con movimientos progresistas y humanistas durante campañas presidenciales o legislativas.

En 2007, publicó Ma France laïque por Edicion La Martinière.

Sophia Chikirou est directrice de la publication du Monde en commun. Editorialiste, réalisatrice d’un documentaire sur le lawfare, elle a aussi fondé plusieurs médias comme Le Média TV et la web radio Les Jours Heureux.

Conseillère en communication et militante politique, elle a exercé et milité dans plusieurs pays. De l’Equateur à l’Espagne, en passant par les Etats-Unis, le Mexique, la Colombie, mais aussi la Mauritanie, elle est intervenue auprès de mouvements progressistes et humanistes lors de campagnes présidentielles ou législatives.

En 2007, elle publiait Ma France laïque aux éditions La Martinière.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.