Bolivie

Tous les articles

En Bolivie, à La Paz, Jean-Luc Mélenchon s’est exprimé devant les représentants du Parlement andin et devant l’assemblée des « Ponchos Rojos » (Ponchos rouges, mouvement révolutionnaires historique). Les Ponchos Rojos ont souhaité le reconnaître comme l’un de leurs représentants et l’ont ainsi intronisé lors de leur assemblée. Le Président du Parlement andin, Adolfo Mendoza a réaffirmé la volonté des pays membres de se mobiliser pour la levée des brevets sur les vaccins contre la Covid-19. Une lutte mondiale. Jean-Luc Mélenchon s’est exprimé en ce sens. Nous publions ici son discours écrit (en français et en espagnol) ainsi que la vidéo sous-titrée.
Le Monde en Commun est l’éditeur associé de la brochure « Carnet de route bolivien », écrite par Jean-Luc Mélenchon. En Bolivie du 19 au 24 avril 2021, il a pensé ce document comme un point de la situation politique dans ce pays. Ses rencontres et les évènements auxquels il a participé y sont racontés, de manière à donner une vision d’ensemble des leçons qu’il a tirées de ces moments.
L'Organisation des États américains a été créée en 1948. Elle regroupe depuis sa naissance nombre des gouvernements des États d'Amérique. L'organisation s'est historiquement positionnée sur la même ligne que les États-Unis, notamment pendant la Guerre froide. Plusieurs dirigeants d'Amérique du Sud ont tenté de s'extirper de ce joug en créant notamment en 2008 l'Unasur. AMLO et Luis Arce s'engagent pour soutenir les États qui s'émancipent de l'OEA mais qui subissent des attaques suite à cette décision.
La sénatrice de droite Jeanine Añez occupait la présidence bolivienne par intérim, suite au départ d'Evo Morales. Connue pour avoir largement réprimé les manifestants et l'opposition à sa politique, entrainant parfois plusieurs morts lors des manifestations, elle est aujourd'hui accusée de terrorisme par la justice.
Ce qui s'est passé en Bolivie entre octobre 2019 et novembre 2020 est un moment intense de l'histoire du continent sud-américain. C'est aussi, pour le reste du monde, une leçon ou des leçons qu'il faut apprendre. Le Monde en commun publie cette chronique de la députée Mathilde Panot, celle "qui n'a peur de rien" comme le dit Jean-Luc Mélenchon. Avant la Bolivie, elle a voyagé en Algérie, en Turquie aussi, où chaque fois, sa présence a beaucoup "énervé" les autorités. Elle veut "revenir ici sur mon déplacement en Bolivie du 4 au 12 novembre 2020, car c’est peut-être la seule lecture que vous aurez à ce sujet".
Les images de Evo Morales, Président élu en octobre 2019, contraint à l'exil par un coup d'Etat de l'extrême droite bolivienne, de retour dans son pays ont fait le tour du monde. Pour tous ceux qui l'avaient soutenu, l'émotion était forte. C'est l'élection de Luis Arce, dauphin de Morales, qui a permis ce retour. La députée de la France insoumise, Mathilde Panot, et Christian Rodriguez, contributeur du Monde en commun, ont assisté à son investiture. Moment historique d'un pays qui retrouve sa liberté.

Par format

Par date

Par dossiers