dossier

Contre le lawfare

Le Monde en commun publie des articles et contenus audiovisuels accessibles dans 3 langues : français, anglais, et espagnol. L’objectif est de rendre accessible tous les contenus au plus large public. Pour cela, la langue ne doit pas être un obstacle.

Nous sommes en train de constituer un groupe de volontaires qui se chargeront de traduire l’ensemble des contenus afin de les présenter dans au moins trois langues (français, anglais, espagnol).

Si vous souhaitez rejoindre le groupe, merci de nous adresser un mail à contact@lemondeencommun.info

les articles du dossier

Le lawfare contre Lula ne cesse pas. De la judiciarisation du droit à la création de pièces, en passant par des campagnes menées dans les médias, la guerre à l'encontre de l'ancien président brésilien continue de faire rage. Nous vous proposons la traduction de la préface d'un ouvrage qui porte sur le lawfare. Cette préface inédite a été rédigée par Luiz Inácio Lula da Silva.
Le lundi 4 janvier 2021, le tribunal britannique a décidé que Julian Assange ne serait pas extradé vers les États-Unis, où il est actuellement inculpé pour espionnage. Il encourt une peine de 175 ans de prison. Il est actuellement incarcéré à la prison de haute sécurité de Belmarsh. Sa demande de libération sous caution sera quant à elle examinée le 6 janvier 2021. Dans cette période cruciale pour ce lanceur d'alerte, Le Monde en Commun revient sur les différentes étapes de ce cas de lawfare.
Gustavo Herrera, directeur de la campagne présidentielle de la Colombia Humana-UP a été assassiné le 20 octobre 2020. Le 2 octobre 2020, c'était l'historien et universitaire Campo Elías Galindo qui était tué. Les parlementaires français et européens, dont Manuel Bompard, eurodéputé et membre du Monde en Commun ont rédigé une lettre pour dénoncer l'assassinat des membres de ce parti.
The Gray Zone
Dans un long article, Fidel Narváez revient sur les journées d'audience concernant l'extradition possible de Julian Assange vers les Etats-Unis. Au programme : rien ne s'est passé comme auraient dû se dérouler des audiences normales. Impossibilité d'écouter, couacs dans les retransmissions, l'institution judiciaire continue à saper la défense de Julain Assange. Où cette folie s'arrêtera-t-elle ?
Le Monde en Commun
Le mercredi 7 octobre 2020, un magistrat a annoncé vouloir poursuivre Pablo Iglesias en réécrivant totalement des faits qui se sont déroulés... il y a cinq ans. Le Monde en Commun revient sur cette affaire "abracadabrantesque", nouvelle illustration du lawfare qui sévit en Espagne à l'encontre des membres de Podemos.