La rédaction

Tous les articles

Luiz Inacio Lula da Silva a appris au début du mois de mars l'annulation de ses condamnations en justice. Depuis, les annonces s'enchaînent : Par trois vote contre deux, la seconde chambre du Tribunal suprême fédéral du Brésil a estimé le mardi 23 mars 2021, que le juge Sergio Moro avait été partial dans le procès instruit contre l'ancien président Lula.
En Turquie, Erdogan ait fait sortir le pays de la convention d'Istanbul protégeant les femmes contre les violences domestiques. Le choix de se retirer de ce traité signé en 2011 s'inscrit dans une logique plus large qui est celle de la répression des mouvements féministes.
Le 28 janvier 2021, l'historien Maati Monjib a été condamné à un an de prison pour « fraude » et « atteinte à la sécurité de l’Etat » par les autorités marocaines. En 2019, l'ONG Human Right Watch analysait que le « Maroc a intensifié sa répression contre des commentateurs des réseaux sociaux, des artistes et des journalistes exprimant des opinions critiques à l’égard de la monarchie ».
Plus de 12 000 femmes et jeunes filles ont disparu en 2020 au Pérou. Dans un pays où le mot de féminicide est de moins en moins tabou, le nombre de femmes disparues et jamais retrouvé demeure extrêmement élevé et a atteint des sommets pendant l'année 2020, alors que la population était confinée. Depuis 2018, pas moins de 41 000 femmes ont disparu. Un sujet d'une telle ampleur qu'il met à l'agenda politique péruvien la question de la lutte contre les violences sexistes et sexuelles et des moyens dédiés à la prévention et à l'investigation.
La sénatrice de droite Jeanine Añez occupait la présidence bolivienne par intérim, suite au départ d'Evo Morales. Connue pour avoir largement réprimé les manifestants et l'opposition à sa politique, entrainant parfois plusieurs morts lors des manifestations, elle est aujourd'hui accusée de terrorisme par la justice.
La fréquence et l'intensité croissantes des catastrophes "mettent en péril les systèmes alimentaires de la planète", s'alarme jeudi 18 mars 2021 la FAO(Food and Agriculture Organization). La pandémie de Covid-19 qui a désorganisé les chaînes alimentaires, certaines régions ont subit des inondations record, de vastes essaims de criquets pèlerins ravagent les cultures de plusieurs pays d'Afrique. Pour répondre à cette crise majeure accentuée par la pandémie mondiale, l'ONU prépare un sommet sur les systèmes alimentaires.

Par format

Par date

Par dossiers