Philippines

Tous les articles

La sénatrice Leila de Lima a été arrêtée le 24 février 2017. Elle était inculpée pour des infractions en lien avec les stupéfiants. Elle faisait partie des voix les plus fortes dans l'opposition au gouvernement de Rodrigo Duterte. La sénatrice avait obtenu le soutien de la communauté internationale, dont celui du député insoumis Jean-Luc Mélenchon. Considérée comme une prisonnière politique, nombre de voix de sont élevées pour exprimer leur soulagement suite à sa libération, le 18 février 2021.
« Tuez-les par balle » : ces propos à l’inhumanité glaçante sont les derniers en date du président philippin Duterte à l’encontre de celles et ceux qui ne respectent pas le confinement décrété. Faut-il y voir seulement une nouvelle saillie verbale ? Malheureusement le souvenir des 30 000 meurtres extrajudiciaires commis dans le pays au cours des quatre dernières années nous apprend que cela n’est pas le cas.

Par format

Par date

Par dossiers