Au Honduras, on continue à assassiner des militants écologistes

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Au Honduras, le militant écologiste Arnold Joaquín Morazán Erazo a été retrouvé criblé de balles chez lui au début de la semaine. L’information a été rapportée par des médias locaux. Pourquoi ? Il faisait partie des 32 personnes ciblées pour avoir protesté contre une mine à ciel ouvert dans la communauté de Guapinol. Ce projet est controversé car il empoisonnerait l’eau qui sert pourtant aux populations locales. Ces violences contre les défenseurs de la terre et de l’eau et les leaders indigènes au Honduras ont considérablement augmenté depuis le coup d’État soutenu par les États-Unis en 2009.

Le Comité pour la défense des droits humains en Amérique latine rapporte que « l’affaire Guapinol a débuté en 2018, lorsque des résident.e.s des secteurs de Guapinol et de San Pedro ont installé un campement pour protester contre les dommages environnementaux causés par Los Pinares Investments, une société qui détient deux des 854 concessions minières enregistrées au Honduras, jusqu’en juillet 2018. La compagnie minière était située près de la rivière Guapinol, ce qui a endommagé la flore et la faune de la région, affectant les habitant.e.s des communautés environnantes, qui s’approvisionnent en eau à partir de la rivière ».

Le rapport Global Witness sur les menaces contre les défenseurs de l’environnement indique que près de 150 défenseurs de l’environnement ont été tués au Honduras au cours de la dernière décennie. En 2019, quatorze environnementalistes ont été tués au Honduras, le plus grand nombre de meurtres par habitant de tous les pays.

« Finaliste du #SakharovPrize de 2020, Arnold Joaquín Morazan Erazo, opposant à la mine d’oxyde de fer au Honduras, a été assassiné plus tôt cette semaine. J’appelle à une enquête immédiate et indépendante, les responsables doivent rendre des comptes. Personne ne devrait être persécuté pour ses opinions. ».
Depuis la fin du mois de novembre 2020 plus de 200 millions de paysans et ouvriers ont en grève. Ils se mobilisent contre les réformes du premier ministre Naredra Modi et de son gouvernement. Cette réformes qui visent notamment à libéraliser le secteur agricole donnent naissance à une mobilisation de grande ampleur, dans un contexte économiquement difficile.
Au milieu des années 1970, l'opération Condor était lancée dans plusieurs dictatures militaires : les opposants aux régimes étaient enlevés, emprisonnés ou exécutés. La répression violente qui a durée plusieurs années et pour laquelle subsiste des points d'ombre a eu lieu avec le soutien tacite et les conseils des États-Unis, par l'intermédiaire de la CIA.
Joshua Wong, Agnes Chow et Ivan Lam ont tous les trois été condamnés à passer plusieurs mois en prison. Les peines vont de treize à sept mois. En 2016, ils avaient créé l'organisation Demosistō. Ils avaient tous les trois participé au mouvement pro-démocratie des parapluies en 2014.
Les Algériens sont maintenant sans nouvelle de leur président Abdelmadjid Tebboune depuis le 24 octobre 2020. Dans un communiqué du 30 novembre 2020, la présidence annonce qu'il sera de retour dans les prochains jours. Une vacance du pouvoir qui n'est pas sans rappeler la situation sous Abdelaziz Bouteflika, lorsque celui-ci était au pouvoir dans le coma.
Stéphanie Frappart marquera l'histoire du football. C'est la première fois de l'histoire du football qu'une arbitre va arbitrer un match de Ligue ds champions. Si la meilleure arbitre du monde fait tomber toutes les barrières, c'est également de nouvelles voies qu'elle ouvre à ses collègues femmes, dans un domaine encore largement dominé par le football masculin.
Samedi 28 novembre 2020, au moins 110 civils ont été cruellement assassinés par Boko Haram. L’attaque a eu lieu le jour des élections locales dans l’État du Borno, dans une rizière. Des hommes à moto s’en sont pris aux travailleurs et aux travailleuses. Ce sont d’abord 43 corps qui ont été retrouvés. Les recherches se sont ensuite poursuivies dans les marécages. President @MBuhari: The killing of rice farmers in Jere LGA of Borno State is tragic and condemnable. @NigeriaGov has given and continues to give all the needed support to the Nigerian Armed Forces to take all necessary steps to…
Le ministère de la défense iranien a indiqué que Mohsen Fakhrizadeh avait trouvé la mort dans une attaque au véhicule piégé suivi d'une fusillade. Le président iranien Hassan Rohani accuse Israël. Ce meurtre intervient dans un contexte de multiplication des signes d'ouverture de la part du président iranien à l'endroit de Joe Biden. Bernie Sanders alerte : cet acte risque de saper la diplomatie américano-iranienne.
Le 21 septembre 2020, Jean-Luc Mélenchon avait fait siens les mots du poète Édouard Glissant qui parle de créolisation. « Notre peuple s'est créolisé, le peuple français a commencé une sorte de créolisation qui est nouvelle dans notre histoire, il ne faut pas en avoir peur, c'est bien. On avance, on vit » avait expliqué Jean-Luc Mélenchon. Cette déclaration avait suscité beaucoup de réactions. Dans un billet de blog (musical), il revient sur un courrier qu'il a reçu, l'occasion de découvrir comment la créolisation s'exprime dans la chanson française.
Si même le Financial Times revient de manière critique sur le projet de loi sécurité globale ainsi que la triste soirée du 23 novembre 2020, c'est que quelque chose ne va pas ! Avec son point de vue américain sur l'actualité française, cet éditorial du journal semble indiquer qu'il n'y a pas qu'en France que l'on constate la dérive illibérale et autoritaire d'Emmanuel Macron !
En Pologne, c’est la mobilisation des femmes pour la défense du droit à l’avortement qui a agrégé l’exaspération générale face à un gouvernement réactionnaire et liberticide. A l’occasion de la mobilisation pour la journée contre les violences faites aux femmes, il est temps de le rappeler une fois pour toutes : les droits des femmes ne sont pas une sous-cause sociétale mais le moteur de nos causes communes et des révoltes populaires. En ce jour contre les violences faites aux femmes, retrouvez ce billet d'humeur publié par l'eurodéputée insoumise Manon Aubry.
Il s'agit de la première visite d'un Premier ministre isréalien en Arabie saoudite. Cette visite discrète s'inscrit dans le cadre du voyage de Mike Pompeo, chef de la diplomatie américaine, que nous avions évoquée jeudi 19 novembre. Ces rencontres ont pour objectif du côté de l'administration Trump de normaliser les relations avec Israël. Trump souhaite également faire de l'Iran la menace principale de la zone.
Le mouvement des gilets jaunes qui s'est étendu sur plusieurs dizaines de week-ends est aussi le moment de l'escalade de la répression en France. Si elle était déjà expérimentée dans les banlieues, les images de violence ont été banalisées en étant reprises par les chaines d'information en continu. Un an après cette analyse passionnante publiée dans Foreign Policy, le gouvernement est sur le point de faire passer la loi sécurité globale. Portée par Gérald Darmanin, il s'agit d'un nouveau tour de vis porté aux libertés publiques puisqu'il restreint drastiquement la liberté d'informer.
Avec la crise du coronavirus, c'est aussi la pauvreté qui se répand. Pour certains pays, les difficultés sont si fortes que la solidarité internationale est demandée, avec des difficultés. La Zambie dont la dette est détenue par des créanciers privés est aujourd'hui en défaut de paiement.
Dans une lettre ouverte, 40 élus démocrates, dont Alexandra Ocasio-Cortez, demandent au Département d'Etat américain de condamner la destruction du village de Khirbeth Hamsah, le jour même des élections américaines. Près de 80 Palestiniens, dont 41 enfants, ont perdu leur maison lors d'une vaste opération de l'armée israélienne dans la vallée du Jourdain.
Le Venezuela a supplanté Cuba dans l'imaginaire hostile occidental : certes, les gouvernants américains ont œuvré pour jeter l’opprobre sur le pays et son Président élu, Nicolas Maduro. Mais pas seulement : les médias occidentaux ont largement contribué à salir la réputation de ce pays. Alan MacLeod, membre du Groupe sur les Médias de la Glasgow University, décrypte les mécanismes et effets de système qui aboutissent à ce front médiatique "anti Chavez", "anti Maduro" et finalement au service de la droite putchiste et raciste.
Il avait été exclu en octobre 2020 et finalement… Jeremy Corbyn a annoncé par un tweet être réintégré au sein de sa formation politique. Son exclusion faisait suite à la publication d’un rapport sur l’antisémitisme au sein des travaillistes lorsqu’il était à la tête de ce parti. Il était accusé d’avoir minimisé un certain nombre de plaintes. Pour autant, il n’est pas autorisé à siéger en tant que député travailliste. I am pleased to have been reinstated in the Labour Party and would like to thank party members, trade unionists and all who have offered solidarity.Our movement must now come…
Amazon fait fortune alors que les décisions des gouvernements de fermer les commerces, provoquent des faillites. Des commerces fermés en danger et des travailleurs fragilisés, sans protection. Pour plusieurs dizaines de personnalités politiques et de responsables d'ONG, il est temps de taxer Amazon, la multinationale qui s'enrichit en exploitant les travailleurs, en harcelant les syndicalistes, en organisant son évasion fiscale.
Jerry Rawlings, ancien président du Ghana, considéré comme le père de la démocratie dans ce pays, est décédé le 12 novembre 2020 à l’âge de 73 ans. Jerry Rawlings 1947 – 2020 Officier charismatique de l’armée de l’air ghanéenne, son aversion pour la corruption généralisée des élites dirigeantes de son pays le pousse, à l’instar de ce que fera son ami Thomas Sankara, à renverser en 1979 le gouvernement militaire et à installer un pouvoir civil.Ce dernier se révélant tout aussi corrompu, il s’empare du pouvoir via un second coup d’État en 1981. Tout en n’ayant pas d’autre choix que…

Abonnez-vous !

Vous pouvez vous inscrire et recevoir la newsletter du Monde en Commun.