dossier

La révolution citoyenne

Le Monde en commun publie des articles et contenus audiovisuels accessibles dans 3 langues : français, anglais, et espagnol. L’objectif est de rendre accessible tous les contenus au plus large public. Pour cela, la langue ne doit pas être un obstacle.

Nous sommes en train de constituer un groupe de volontaires qui se chargeront de traduire l’ensemble des contenus afin de les présenter dans au moins trois langues (français, anglais, espagnol).

Si vous souhaitez rejoindre le groupe, merci de nous adresser un mail à contact@linternationale.fr

l'article

Sankara : Blaise Compaoré condamné à la perpétuité

Le procès fleuve sur l'assassinat de Thomas Sankara touche à sa fin alors que les condamnations ont été prononcées ce mercredi 6 avril. Trois accusés ont été reconnus coupables des chefs d'accusation d'attentat à la sûreté de l'État, parmi lesquels Blaise Compaoré.

Accusé d’être le principal commanditaire et bénéficiaire de cet assassinat du 15 octobre 1987, Blaise Compaoré a été condamné à la prison à perpétuité. Une condamnation plus lourde que les réquisitions du parquet militaire qui demandait 30 années. Le procès s’est toutefois tenu en l’absence de l’intéressé qui vit désormais en Côte d’Ivoire où il s’est enfuit dès 2014 à sa chute du pouvoir.

Les co-accusés Gilbert Diendéré, l’un des acteurs du putsch d’octobre 1987, et Hyacinthe Kafando, à la tête du commando chargé d’attenter à la vie de Sankara, ont tous les deux écopé de la même peine. Ce dernier a également été jugé par coutumace comme Compaoré, tandis que le premier purge une peine de prison pour sa participation à la tentative de coup d’État de 2015.

Huit autres accusés ont été condamnés à des peines moins importantes. Si les accusés peuvent encore faire appel, les parties civiles ont salué la décision de la justice. Intervenue 34 ans après les faits, elle était très attendue. Les parties civiles ont ainsi jugé que ce procès était une étape indispensable et historique dans la reconnaissance des responsabilités dans l’assassinat du leader burkinabé. Dans la foulée, un hommage lui a été rendu à son mémorial.

Dans le même dossier

Les vidéos