dossier

La Paix

Le Monde en commun publie des articles et contenus audiovisuels accessibles dans 3 langues : français, anglais, et espagnol. L’objectif est de rendre accessible tous les contenus au plus large public. Pour cela, la langue ne doit pas être un obstacle.

Nous sommes en train de constituer un groupe de volontaires qui se chargeront de traduire l’ensemble des contenus afin de les présenter dans au moins trois langues (français, anglais, espagnol).

Si vous souhaitez rejoindre le groupe, merci de nous adresser un mail à contact@linternationale.fr

Texte de référence à venir…

l'article

« Nouveau sommet Afrique-France » : Macron fait diversion sur son bilan

Le « nouveau sommet Afrique-France » de Macron devait mettre en scène une « refondation » des relations entre la France et l’Afrique. On sait déjà qu’il n’en sera rien.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Face à la richesse de certaines interpellations par des intervenants de qualité, Emmanuel Macron s’est contorsionné, sans convaincre les nombreux sceptiques.

Mettre à l’écart de la rencontre les chefs d’État, à rebours des usages diplomatiques, ne fera pas oublier son soutien zélé à certains des pires régimes autoritaires du continent.

Remplacer « aide au développement » par « investissement solidaire » ne changera rien aux accords commerciaux inégaux qui détruisent les économies endogènes, ni au pillage organisé au niveau international des ressources de l’Afrique.

Évoquer avec lyrisme la « part d’africanité de la France » et le rôle des jeunesses dans l’avenir des relations entre la France et l’Afrique n’effacera ni sa politique migratoire, ni la loi séparatisme, ni l’explosion des frais d’inscription universitaire pour les étudiants étrangers.

Je réaffirme, comme je l’ai fait à Ouagadougou, que la refondation des relations entre la France et l’Afrique ne peut se faire qu’au service des peuples. Elle suppose de rompre avec une vision néolibérale et militariste répondant aux seuls intérêts des oligarchies locales et françaises.

Dans le même dossier

Les vidéos