dossier

La révolution citoyenne

Le Monde en commun publie des articles et contenus audiovisuels accessibles dans 3 langues : français, anglais, et espagnol. L’objectif est de rendre accessible tous les contenus au plus large public. Pour cela, la langue ne doit pas être un obstacle.

Nous sommes en train de constituer un groupe de volontaires qui se chargeront de traduire l’ensemble des contenus afin de les présenter dans au moins trois langues (français, anglais, espagnol).

Si vous souhaitez rejoindre le groupe, merci de nous adresser un mail à contact@linternationale.fr

l'article

Leila Chaibi, élue vice-présidente de la Commission de l’emploi et des affaires sociales

La députée LFI Leila Chaibi a été élue à la vice-présidence de la commission de l’emploi et des affaires sociales ce lundi 24 janvier 2022 au Parlement européen.

« A travers ses votes, ses prises de parole, et sa participation active à cette Commission durant ces deux dernières années de mandat, Leila Chaibi a démontré son engagement fort en faveur des droits des travailleuses et des travailleurs, du logement et de la justice sociale, autant de luttes qui sont centrales pour notre mouvement politique », a déclaré dans un communiqué la délégation France insoumise au Parlement européen ce lundi 24 janvier.

En effet, Leila Chaibi a remporté une immense victoire en septembre 2021 : Le Parlement européen a voté un rapport sommant les plateformes numériques comme Uber et Deliveroo d’appliquer une présomption de salariat à leurs travailleurs afin que ces derniers aient accès aux congés payés et à la protection sociale. Une victoire arrachée par Leïla Chaibi, en guerre contre l’ubérisation. Et en décembre 2021, le commissaire à l’emploi à Bruxelles a présenté un projet de directives qui propose de changer les règles pour les travailleurs de ces plateformes, et de garantir leurs droits. Cette directive veut mettre fin à l’usage frauduleux de statut d’indépendant ou d’entrepreneur. La Commission européenne a donc fait le choix d’aller dans l’intérêt des travailleurs avec la présomption de salariat. Une victoire historique : elle est l’aboutissement d’un bras de fer qui a duré deux ans.

Le jour de son élection à la vice-présidence de la Commission de l’emploi et des affaires sociales, Leila Chaibi a déclaré : “Les travailleuses et les travailleurs de l’Union européenne peuvent compter sur moi pour défendre leurs voix au sein du Parlement européen. La victoire des travailleur.ses des plateformes que nous avons décrochée est la preuve qu’il est possible de faire plier les lobbys et de faire avancer le camp de l’intérêt général. Je compte bien m’employer à continuer ces combats en tant que Vice Présidente de cette commission !”

Dans le même dossier

Les vidéos