En sept ans, la guerre aura causé la mort de 377 000 personnes

Dans un rapport publié le mardi 23 novembre 2021, l’ONU estime que la guerre au Yémen, qui dure depuis sept ans aura causé la mort de 377 000 personnes d’ici à la fin de l’année 2021. 60% des décès sont dus aux conséquences indirectes du conflit, comme le manque d’eau potable, la faim et les maladies.

Dans la guerre au Yémen, commencée en mars 2015 quand l’Arabie Saoudite, à la tête d’une coalition de dix pays arabes, a ordonné une série de raids aériens et maritimes destinés à écraser la rébellion des Houthis dans le Nord, la population est en première ligne et lutte chaque jour pour survivre aux combats, aux frappes aériennes, aux tirs de mortiers et aux conséquences de la guerre : la famine et la maladie. Les chiffres donnent le tournis. 80% de yéménites n’ont plus les moyens de se nourrir, plus de la moitié du pays n’a plus accès à l’eau potable et 50 nouveaux cas de choléra sont enregistrés par heure. C’est la plus grave crise humanitaire du 21e siècle. En avril dernier, nous avions relayé l’appel de Médecins du monde et d’Oxfam, qui avaient alerté la communauté internationale sur cette situation catastrophique et dénoncé la complicité de la France dans ce conflit ; depuis le début de la guerre, la France a livré du matériel militaire à l’Arabie Saoudite et aux Émirats, pour un total de plus de 7 milliards d’euros.

Pendant que la guerre rapporte gros à la France, la population yéménite paie cher. Selon le Programme des Nations Unies pour le Développement, 1,3 million de personnes sont menacées de mort si un accord de paix n’était pas conclu d’ici à 2030. Peu de signes semblent aller dans ce sens. Ces dernières semaines, les combars se sont intensifiés.

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) s’est dit mardi « extrêmement inquiet de la sûreté et de la sécurité des civils dans la province de Marib, notamment des déplacés, estimés à un million ».

« Plus de 40 000 personnes ont dû fuir Marib depuis septembre », a déclaré à Genève la porte-parole du HCR, Shabia Mantoo, selon qui « de nombreux nouveaux déplacés souffraient de diarrhée aiguë, de malaria et d’infections respiratoires aiguës ».

La France insoumise a plusieurs fois alerté et demandé au gouvernement français de rendre des comptes :

« La Banque centrale européenne est confrontée à une forte inflation dans la zone euro. Elle prévoit bientôt une hausse des taux d’intérêt auxquels elle prête aux banques qui elles-mêmes vendent du crédit ensuite. Commençons par dire que dans le contexte économique actuel, la hausse des taux d’intérêt pour lutter contre l’inflation est inutile. » Nous publions ici la note de Jean-Luc Mélenchon issue de son blog dans laquelle il appelle la BCE à ne pas réhausser les taux d'intérêts.
Dans un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'organisation alerte sur le risque que fait peser l'obésité sur la population. La maladie pourrait devenir la première cause de cancers évitables, devant le tabagisme.
L’entreprise de démolition menée par les conservateurs aux États-Unis contre le droit à l’avortement se poursuit. La Cour suprême serait sur le point d’adopter un revirement de jurisprudence sur la question, une information révélée dans une fuite inédite dans l’histoire de l’institution.
À l'occasion de la Journée internationale des travailleurs et des travailleuses, des millions de personnes sont descendues dans les rues partout dans le monde. Certains rassemblements ont été particulièrement mouvementés, reflétant des revendications diverses avec des sociétés toujours plus aliénantes. Petit tour du monde.
« Avec 30 % des voix à la présidentielle, la gauche unie peut espérer l’obtention d’un poids important à l’Assemblée nationale. » El Espectador relaye l’information de l’accord entre les écologistes et La France insoumise. Le quotidien colombien y voit un signe de bon augure pour les législatives de juin. L’article a été publié sous le titre « Un accord historique pour la gauche française rebat les cartes avant les élections ».
« Les élections législatives de juin détermineront la capacité d’Emmanuel Macron à gouverner dans un système français où la composition du gouvernement dépend d’une majorité à l’Assemblée nationale. Dans la Vème République, il y a eu trois cohabitations avec un président et un Premier ministre issus de partis opposés. » Publié dans le titre de presse catalan Público, nous vous proposons la traduction de cet article d’Aída Palau Sorolla. Il a été publié sous le titre original « Désormais réélu, Macron met en jeu sa capacité à gouverner en jeu lors des élections législatives de juin ».
« Depuis des années, les médias le qualifient de « diviseur » et l’accusent d’« indulgence envers l'islamisme ». Des attaques qui n’ont pas empêché Jean-Luc Mélenchon d’obtenir un résultat historique lors des élections françaises. La députée de gauche Danièle Obono explique à Jacobin comment sa campagne a défié les attaques – et a sauvé la gauche de l'effondrement. » Nous traduisons cet entretien entre Danièle Obono et David Broder du média états-unien Jacobin, publié sous le titre original « Jean-Luc Mélenchon a défié les attaques et donné de l'espoir à la gauche française ».
L’Inde est plongée depuis plusieurs semaines dans une vague de chaleur. Plusieurs milliers de personnes expriment des difficultés à lutter contre les conséquences de ce fléau qui ne cesse de s’aggraver, en directe corrélation avec le changement climatique.

Abonnez-vous !

Vous pouvez vous inscrire et recevoir la newsletter du Monde en Commun.