dossier

Les luttes syndicales

Le Monde en commun publie des articles et contenus audiovisuels accessibles dans 3 langues : français, anglais, et espagnol. L’objectif est de rendre accessible tous les contenus au plus large public. Pour cela, la langue ne doit pas être un obstacle.

Nous sommes en train de constituer un groupe de volontaires qui se chargeront de traduire l’ensemble des contenus afin de les présenter dans au moins trois langues (français, anglais, espagnol).

Si vous souhaitez rejoindre le groupe, merci de nous adresser un mail à contact@linternationale.fr 

Construire des coopérations internationalistes : le modèle du syndicalisme international

Pour qu’une société humaine puisse perdurer elle doit avoir pour projet la coopération entre ses membres. Pourtant la mondialisation de la production et des échanges s’est largement développée sur la mise en concurrence des travailleurs et les normes qui les protègent. Elle transforme les équilibres sociaux-économiques et les modes de régulations en affaiblissant considérablement les États.

lire la suite >

 

l'article

Indonésie : les grèves s’intensifient pour empêcher la casse des droits des travailleurs

L'ampleur du Coronavirus dans le 4ème pays le plus peuplé au monde est conséquente. Les pics d'enterrement ne diminuent pas. Dans le même temps, les réformes économiques envisagées mettent en danger les infrastructures publiques et les droits des travailleurs. Heures supplémentaires allongées, suppression du congé maternité... Des réformes passées à la hâte qui auront des conséquences lourdes sur la vie des Indonésiens et sur l'environnement !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le mardi 6 octobre 2020, un nombre important de grèves a commencé en Indonésie. Il fait suite au projet de loi qui modifiera environ 1 200 articles dans 79 lois qui existent déjà.

Les conséquences de ce projet de loi seraient désastreuses pour les travailleurs et l’ensemble des Indonésiens s’il venait à être adopté. Les congés maternité, mariages, baptême et le deuil seraient en effet supprimés ! Les heures supplémentaires seraient quant à elles rallongées de quatre heures par jour et les indemnités de départ obligatoires versées par les employeurs réduites de moitié.

Ce projet de loi a également été critiqué par des experts environnementaux pour son impact sur les forêts tropicales du pays. Les obstacles réglementaires conçus pour protéger l’environnement seront réduits. Seuls des investissements à haut risque devront requérir un permis ou réaliser une évaluation d’impact environnemental avant le début des opérations.

Le groupement Global Unions (un partenariat entre la Confédération syndicale internationale, les Fédérations syndicales internationales et la Commission syndicale consultative auprès de l’OCDE) apporte son soutien aux personnes mobilisées et formule entre autres les demandes suivantes :

  • Que les nouvelles lois ne diminuent pas la condition des travailleurs,
  • Que le secteur public demeure public et régulé,
  • Qu’une consultation associant des syndicats, des représentants de communautés soit initiée pour bâtir le plan de relance décent

Des centaines de milliers de travailleurs sont mobilisés. Si la lutte ne fait que commencer, Le Monde en Commun se tiendra informé des suites de la mobilisation.

Dans le même dossier

Les vidéos