dossier

La solidarité internationale

Le Monde en commun publie des articles et contenus audiovisuels accessibles dans 3 langues : français, anglais, et espagnol. L’objectif est de rendre accessible tous les contenus au plus large public. Pour cela, la langue ne doit pas être un obstacle.

Nous sommes en train de constituer un groupe de volontaires qui se chargeront de traduire l’ensemble des contenus afin de les présenter dans au moins trois langues (français, anglais, espagnol).

Si vous souhaitez rejoindre le groupe, merci de nous adresser un mail à contact@lemondeencommun.info

Texte de référence à venir…

 

les articles du dossier

Le Matin
Le Président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador a annoncé que son pays était disposé à fournir du pétrole au Venezuela. Cette position courageuse et souveraine intervient alors que les États-Unis de Trump s'acharnent à un blocus quasi total. Les privations infligées au peuple vénézuélien sont jugées par la communauté internationale et les ONG comme inhumaines.
CETRI
Trois chercheurs du « Centre Sud » tirent la sonnette d’alarme. La pandémie de covid-19 est utilisée pour promouvoir l’adoption de mesures commerciales potentiellement catastrophiques pour les pays en développement au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Parmi celles-ci, la libéralisation et l’interdiction des restrictions aux exportations des biens à usages médicaux et des produits agricoles, ainsi que la libéralisation du commerce électronique.
Thomas Dietrich, journaliste et écrivain, est las de l'hypocrisie des puissances occidentales vis-à-vis de l'Afrique. Sans détour, il appelle à l'annulation de la dette des pays africains, une dette illégitime, contractée le plus souvent par des dictateurs, et qui empêche tout développement au service des peuples.
assafirarabi.com
Shadi Habach est mort dans une prison égyptienne. Depuis 2 ans, il était enfermé avec environ 60 000 prisonniers politiques, selon des organisations de défense des droits de l’homme. Il s’agit notamment de militants laïcs, de journalistes, d’avocats, d’universitaires et d’islamistes arrêtés dans le cadre d’une répression continue contre la dissidence depuis l’éviction du président islamiste Mohamed Morsi par l’armée en 2013.