Comment Jeff Bezos, Elon Musk et Warren Buffet évitent l’impôt sur le revenu ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Un important rapport de ProPublica a montré comment les milliardaires américains paient peu d’impôts sur le revenu (parfois même rien du tout) par rapport à leur immense richesse. Les dossiers fiscaux privés de certains des principaux milliardaires du pays montrent qu’entre 2014 et 2018, les 25 Américains les plus riches ont vu leur richesse collective bondir de plus de 400 milliards de dollars, et ont payé à peine plus de 13 milliards de dollars d’impôts fédéraux sur le revenu – ce qui correspond à un taux d’imposition de seulement 3,4 %. Les milliardaires américains profitent de stratégies d’évitement fiscal hors de portée des gens ordinaires. Leur richesse découle de la montée en flèche de la valeur de leurs actifs, comme les actions et les biens immobiliers. Ces gains ne sont pas définis par les lois américaines comme un revenu imposable, sauf si les milliardaires vendent. ProPublica a décidé de révéler les informations fiscales individuelles de certains des Américains les plus riches afin que le public comprenne les réalités du système fiscal du pays et ses conséquences : permettre aux plus prospères de jouer avec le système fiscal a limité les budgets fédéraux, hormis les dépenses militaires, pendant des décennies. Les routes et les ponts se sont effondrés, les services sociaux ont dépéri et la solvabilité de la sécurité sociale et de Medicare est perpétuellement remise en question. Ces révélations arrivent à un moment crucial : l’inégalité des richesses est l’une des questions déterminantes de notre époque. Nous avons traduit une partie du (très long) rapport, que nous relayons ici pour y voir plus clair sur le mythe fondamental du système fiscal américain, à savoir que chacun paie sa juste part et que les Américains les plus riches paient le plus… 

Par Jesse Eisinger, Jeff Ernsthausen et Paul Kiel

Les dossiers secrets de l’IRS : Des documents inédits révèlent comment les plus riches évitent l’impôt sur le revenu.

ProPublica a obtenu des dossiers secrets de l’IRS montrant comment des milliardaires comme Jeff Bezos, Elon Musk et Warren Buffett paient peu d’impôts sur le revenu par rapport à leur immense fortune – parfois même rien du tout.

En 2007, Jeff Bezos, alors multimilliardaire et désormais l’homme le plus riche du monde, n’a pas payé un centime d’impôt fédéral sur le revenu. Il a de nouveau réalisé cet exploit en 2011. En 2018, le fondateur de Tesla, Elon Musk, deuxième personne la plus riche du monde, n’a également payé aucun impôt fédéral sur le revenu.

Michael Bloomberg a réussi à faire de même ces dernières années. L’investisseur milliardaire Carl Icahn l’a fait deux fois. George Soros n’a payé aucun impôt fédéral sur le revenu trois années de suite.

ProPublica a obtenu une vaste quantité de données de l’Internal Revenue Service sur les déclarations d’impôts de milliers de personnes parmi les plus riches du pays, couvrant plus de 15 ans. Ces données offrent un aperçu sans précédent de la vie financière des titans américains, dont Warren Buffett, Bill Gates, Rupert Murdoch et Mark Zuckerberg. Elles montrent non seulement leurs revenus et leurs impôts, mais aussi leurs investissements, leurs transactions boursières, leurs gains au jeu et même les résultats des audits.

Les milliardaires américains profitent de stratégies d’évitement fiscal hors de portée des gens ordinaires.

De nombreux Américains vivent au jour le jour, accumulant peu de richesses et payant au gouvernement fédéral un pourcentage de leurs revenus qui augmente s’ils gagnent plus. Ces dernières années, le ménage américain médian gagnait environ 70 000 dollars par an et payait 14 % d’impôts fédéraux. Le taux d’imposition le plus élevé, 37 %, est entré en vigueur cette année, pour les couples, sur les revenus supérieurs à 628 300 dollars.

Les dossiers fiscaux confidentiels obtenus par ProPublica montrent que les ultra riches contournent efficacement ce système.

Les milliardaires américains profitent de stratégies d’évitement fiscal hors de portée des gens ordinaires. Leur richesse découle de la montée en flèche de la valeur de leurs actifs, comme les actions et les biens immobiliers. Ces gains ne sont pas définis par les lois américaines comme un revenu imposable, sauf si et jusqu’à ce que les milliardaires vendent.

Pour saisir la réalité financière des Américains les plus riches, ProPublica a entrepris une analyse qui n’a jamais été faite auparavant. Nous avons comparé le montant des impôts payés chaque année par les 25 Américains les plus riches avec le montant de l’accroissement de leur richesse estimé par Forbes au cours de la même période.

 Nous allons appeler cela leur véritable taux d’imposition.

Les résultats sont frappants. Selon Forbes, ces 25 personnes ont vu leur valeur augmenter collectivement de 401 milliards de dollars entre 2014 et 2018. Ils ont payé un total de 13,6 milliards de dollars en impôts fédéraux sur le revenu au cours de ces cinq années, selon les données de l’IRS. C’est une somme faramineuse, mais elle équivaut à un taux d’imposition réel de seulement 3,4 %.

Le tableau est complètement différent pour les Américains de la classe moyenne, par exemple, les salariés au début de la quarantaine qui ont amassé un montant de richesse typique pour les personnes de leur âge. De 2014 à 2018, ces ménages ont vu leur valeur nette augmenter d’environ 65 000 dollars après impôts en moyenne, principalement en raison de la hausse de la valeur de leur maison. Mais comme la grande majorité de leurs revenus étaient des salaires, leur facture fiscale était presque aussi élevée, soit près de 62 000 $, au cours de cette période de cinq ans.

Richesse, revenus et impôts de quatre des personnes les plus riches du pays de 2014 à 2018.

Parmi les 25 plus grandes fortunes, personne n’a évité autant d’impôts que Buffett, le grand-père centimillionnaire. C’est peut-être surprenant, compte tenu de sa position publique de défenseur de l’augmentation des impôts pour les riches. Selon Forbes, sa richesse a augmenté de 24,3 milliards de dollars entre 2014 et 2018. Au cours de ces années, les données montrent que Buffett a déclaré avoir payé 23,7 millions de dollars d’impôts.

Cela correspond à un taux d’imposition réel de 0,1 %, soit moins de 10 cents pour chaque tranche de 100 dollars ajoutée à son patrimoine.

Considérez l’année 2007 de Bezos, l’une des années où il n’a payé aucun impôt fédéral sur le revenu. L’action d’Amazon a plus que doublé. La fortune de Bezos a bondi de 3,8 milliards de dollars, selon Forbes, dont les estimations de richesse sont largement citées.

Comment une personne bénéficiant d’une telle explosion de richesse a-t-elle pu finir par ne payer aucun impôt sur le revenu ?

Cette année-là, M. Bezos, qui a rempli sa déclaration d’impôts conjointement avec sa femme de l’époque, MacKenzie Scott, a déclaré un revenu dérisoire (pour lui) de 46 millions de dollars, provenant essentiellement de paiements d’intérêts et de dividendes sur des investissements extérieurs. Il a pu compenser chaque centime gagné par des pertes sur des investissements secondaires et diverses déductions, comme les intérêts débiteurs sur les dettes et la vague catégorie fourre-tout des « autres dépenses ».

En 2011, année au cours de laquelle sa fortune est restée à peu près stable à 18 milliards de dollars, Bezos a rempli une déclaration d’impôts dans laquelle il déclarait avoir perdu de l’argent – ses revenus cette année-là ayant été plus que compensés par des pertes d’investissement. Qui plus est, comme, selon la loi fiscale, il a gagné si peu, il a même demandé et obtenu un crédit d’impôt de 4 000 dollars pour ses enfants.

Son évitement fiscal est encore plus frappant si l’on examine les années 2006 à 2018, une période pour laquelle ProPublica dispose de données complètes. La richesse de Bezos a augmenté de 127 milliards de dollars, selon Forbes, mais il a déclaré un total de 6,5 milliards de dollars de revenus. Le montant de 1,4 milliard de dollars qu’il a payé en impôts fédéraux personnels est un chiffre énorme – et pourtant, il équivaut à un taux d’imposition réel de 1,1 % sur l’augmentation de sa fortune.

La facture d’impôt fédéral personnel des 25 premiers en 2018 : 1,9 milliard de dollars.
La facture pour les salariés : 143 milliards de dollars.

Les révélations fournies par les données de l’IRS arrivent à un moment crucial. L’inégalité des richesses est devenue l’une des questions déterminantes de notre époque. Le président et le Congrès envisagent les augmentations d’impôts les plus ambitieuses depuis des décennies pour les personnes à hauts revenus. Mais la conversation fiscale américaine a été dominée par des débats sur des changements progressifs, comme la question de savoir si le taux d’imposition maximal devrait être de 39,6 % plutôt que de 37 %.

Les données de ProPublica montrent que si certains Américains fortunés, tels que les gestionnaires de fonds spéculatifs, paieraient plus d’impôts en vertu des propositions actuelles de l’administration Biden, la grande majorité des 25 personnes les plus riches ne verraient que peu de changement.

Les données fiscales ont été fournies à ProPublica après la publication d’une série d’articles sur l’IRS. Ces articles ont révélé comment des années de coupes budgétaires ont entravé la capacité de l’agence à faire respecter la loi et comment les plus grandes entreprises et les riches ont profité de la faiblesse de l’IRS. Ils ont également montré comment les habitants des régions pauvres sont désormais plus susceptibles d’être contrôlés que ceux des régions riches.

Le fait de permettre aux plus prospères de jouer avec le système fiscal a eu des conséquences profondes. Les budgets fédéraux, hormis les dépenses militaires, ont été limités pendant des décennies. Les routes et les ponts se sont effondrés, les services sociaux ont dépéri et la solvabilité de la sécurité sociale et de Medicare est perpétuellement remise en question.

Il y a une question encore plus fondamentale que celle de savoir quels programmes sont financés ou non : Les impôts sont une sorte de sacrifice collectif. Personne n’aime donner son argent durement gagné au gouvernement. Mais le système ne fonctionne que tant qu’il est perçu comme équitable.

Notre analyse des données fiscales des 25 Américains les plus riches quantifie à quel point le système est devenu injuste.

À la fin de l’année 2018, ces 25 personnes valaient 1,1 billion de dollars.

À titre de comparaison, il faudrait 14,3 millions de salariés américains ordinaires réunis pour égaler ce même montant de richesse.

La facture d’impôt fédéral personnel des 25 premiers en 2018 : 1,9 milliard de dollars.

La facture pour les salariés : 143 milliards de dollars.

>> Lire la suite ici

Dans un rapport publié le mardi 23 novembre 2021, l’ONU estime que la guerre au Yémen, qui dure depuis sept ans aura causé la mort de 377 000 personnes d’ici à la fin de l’année 2021. 60% des décès sont dus aux conséquences indirectes du conflit, comme le manque d’eau potable, la faim et les maladies. Dans la guerre au Yémen, commencée en mars 2015 quand l’Arabie Saoudite, à la tête d’une coalition de dix pays arabes, a ordonné une série de raids aériens et maritimes destinés à écraser la rébellion des Houthis dans le Nord, la population est en…
Par Christophe Ventura Quel que soit le vainqueur, le gouvernement qui se mettra en place devra diriger avec un pouvoir législatif complexe. Le 21 novembre, on votait également pour la Chambre des députés et la moitié du Sénat. Tandis qu’au mois de mai 2021 les Chiliens plébiscitaient les candidats indépendants et de gauche lors de l’élection de la Convention constitutionnelle, ils ont voté- pour ceux qui l’ont fait, 47 %- cette fois-ci pour les partis traditionnels, délaissés dans le vote présidentiel. Ainsi, la droite conservatrice sortante remporte 24 sièges de sénateurs sur les 25 en jeu. Un sénateur du parti…
D’après le média d’investigation Disclose, l’Egypte se sert d’une aide militaire française destinée à lutter contre le terrorisme afin de bombarder des civils suspectés d’être des trafiquants. La ministre des armées a demandé l’ouverture d’une enquête. Nous publions ici la réaction de Jean-Luc Mélenchon à ce sujet. « Disclose révèle ce soir que l’exécutif français, sous François Hollande puis Emmanuel Macron, pourrait avoir ordonné aux services de renseignement de participer à une mission ayant permis au régime dictatorial égyptien de mener une répression sanglante contre des civils.Les commandes d’armements exorbitantes passées par l’Égypte auprès de la France durant la même période…
C’est la première fois que le Premier ministre indien Narendra Modi cède lors d’un conflit social : après un an de manifestations massives des agriculteurs, l’Inde a décidé d’abroger trois lois de sa réforme agricole. L’agriculture est un secteur vital pour le pays puisqu’il assure la subsistance de près de 70 % des habitants. Ce vendredi 19 novembre, Narendra Modi a déclaré : « Nous allons entamer le processus constitutionnel d’abrogation de ces trois lois lors de la session parlementaire qui débute à la fin du mois. J’appelle tous les agriculteurs participant aux manifestations à rentrer chez eux, à retrouver leurs…
Après Genève, où l’essayiste devait se rendre les 24 et 25 novembre 2021 avant que la maire de la ville Frédérique Perlier déclare ne pas souhaiter mettre de salle à la disposition de l’essayiste afin d’éviter de se rendre “complice de la propagation de ses messages haineux,” c’est au tour de Londres de ne pas vouloir d’Eric Zemmour. Le presque candidat d’extrême droite devait venir à la Royal Institution ce vendredi 19 novembre. La salle réservée a tout simplement été annulée. La société scientifique a justifié sa décision dans un mail envoyé aux équipes d’Éric Zemmour et auprès de l’AFP : “Après un…
Depuis lundi 15 novembre 2021 la Guadeloupe vit une grève générale. Lancée à l’origine contre l’obligation vaccinale des soignants, la mobilisation exprime désormais une colère plus large contre les problématiques sociales et économiques de l’île. A l’origine la grève a été lancée contre l’obligation vaccinale pour les soignants et contre le pass sanitaire. Selon la direction du CHU de GUadeloupe, 566 suspensions de soignants ont été prononcées, alors que le taux de conformité avec l’obligation vaccinale est de 85% (selon les chiffres de l’ARS). Depuis lundi, des barrages et des blocages sont érigés et organisés un peu partout sur l’île.…
L’ancien président brésilien Lula est actuellement en tournée européenne avant d’annoncer officiellement sa candidature pour la prochaine élection présidentielle en octobre 2022. À Paris il a notamment reçu le « prix du courage politique 2021 », décerné par la revue Politique Internationale pour l’œuvre qu’il a accomplie au cours de ses deux mandats (2003-2011) : « Une oeuvre marquée par la volonté de promouvoir l’égalité raciale et sociale dans son pays (au cours de sa double mandature, 30 millions de Brésiliens sont sortis de la pauvreté), et pour la ténacité exemplaire qu’il a révélée face aux persécutions politiques et judiciaires dont il fut…
Moins de 4 ans de prison donc pour le militant pro-Trump qui est devenu avec sa coiffe aux cornes de bison le visage de l’assaut du capitole le 6 janvier. Moins de 4 ans de prison pour une tentative de coup d’état alors qu’il encourrait 20 ans. Cet homme, Jacob Chansley, chaman autoproclamé et adhérent aux théories du complot de la nébuleuse QAnon, avait participé à l’envahissement du Congrès avec des centaines de partisans de Donald Trump, pour empêcher le transfert pacifique du pouvoir dans le pays après la victoire électorale du président Biden. Il avait notamment pénétré dans l’hémicycle…
Des manifestants campent sur les marches du Parlement Australien à Melbourne depuis 3 nuits consécutives pour protester contre un projet de loi anti-COVID qui durcit les conditions de restriction déjà mises en œuvre. En effet, le gouvernement australien souhaite conditionner la levée des restrictions à une couverture vaccinale de 90% de la population contre 80% à l’heure actuelle. Depuis le début de la pandémie, la ville de Melbourne, comme une grande partie du reste de l’Australie, a opté pour une stratégie anti-risque dans la gestion de la crise sanitaire en imposant pas moins de 6 confinements et l’interdiction d’entrée sur le…
Aujourd’hui mardi 16 novembre 2021, l’Assemblée nationale a reçu Stella Moris et John Shipton, la compagne et le père de Julian Assange. Jean-Luc Mélenchon a réitéré sa demande d’octroi de l’asile politique sur le sol français au fondateur de WikiLeaks. Des parlementaires ont plaidé ce mardi pour que Julian Assange bénéficie de l’asile politique en France. Le lanceur d’alerte est persécuté depuis douze ans par les Etats-Unis pour avoir révélé au monde leurs pratiques durant les guerres d’Irak et d’Afghanistan. Il est visé par une procédure d’extradition vers les Etats-Unis où il risque 175 ans de prison. Le 6 novembre…
Des membres de Podemos ont apporté leur soutien au candidat à la présidentielle française Jean-Luc Mélenchon, menacé de mort avec la députée Danièle Obono ainsi que les journalistes Taha Bouhafs et Mathieu Molard, par un groupuscule nazi. L’extrême droite est en roue libre en France. Comme au moment de la vidéo du youtubeur d’extrême droite Papacito qui mettait en scène le meurtre d’un militant insoumis, les personnalités politiques internationales prennent toute la mesure de la gravité de la situation et alertent sur la pré-fascisation du monde. Le groupuscule d’extrême droite « Les vilains fachos », dont les initiales (LVF) font références à…
La justice européenne a (enfin) tranché : Google paiera une amende de 2,4 milliards d’euros pour ses pratiques anticoncurrentielles sur le marché des comparateurs de prix. Le tribunal de l’UE, basé à Luxembourg, a rejeté un recours du géant américain de l’internet en constatant qu’il avait bien « abusé de sa position dominante en favorisant son propre comparateur de produits par rapport aux comparateurs concurrents ». Google a toutefois la possibilité de contester cette décision devant la juridiction supérieure, la cour de justice de l’UE. Bien que l’enquête ait été ouverte en 2010 et qu’elle est symptomatique des procédures trop lentes par…
Entre 3 000 et 4 000 réfugiés sont nassés depuis plusieurs jours à la frontière qui sépare la Pologne et la Biélorussie. Des femmes, des hommes et des enfants se retrouvent piégés entre les fusils de soldats biélorusses et polonais dans un froid hivernal qui met leur vie en danger immédiat. Ces milliers d’êtres humains en détresse sont victimes d’un jeu diplomatique cynique entre le régime autoritaire de Biélorussie et le gouvernement ultra conservateur polonais. Et d’une instrumentalisation indigne de l’extrême-droite française, avec la sortie du porte-parole du RN Julien Odoul appelant à laisser les exilés “mourir dans le froid”.…
L’auteur et polémiste identitaire français est attendu à Genève, les 24 et 25 novembre. Une pétition a été lancée pour que la Ville lui réserve le même sort qu’à Dieudonné : pas de salle.Une information parue sur le site suisse d’information « Le Temps » et que nous republions ici. Le polémiste de la droite identitaire française, Eric Zemmour, est attendu à Genève les 24 et 25 novembre prochains pour différentes rencontres organisées par le cercle Convergences. Il devrait également débattre en terrain amical avec l’avocat Marc Bonnant. Cependant, une pétition a été lancée contre sa venue par le Genevois Karim Bakhti, membre d’une…
Cette femme a cassé le code du travail, a supprimé les contrats aidés et a empoché 60 000 euros avec la réforme de l’ISF. Sa candidature à la direction de l’organisation onusienne chargée de défendre la « justice sociale » dans le monde est un scandale. Une tribune collective signée par des députés (nationaux et européens), des politistes, des économistes ou encore des syndicalistes, a adressé une pétition à Emmanuel Macron pour exiger le retrait de la candidature de Muriel Pénicaud à la direction de l’Organisation internationale du travail. Nous publions ici la tribune ainsi que le lien vers la…
Paris, 14 nov. (Prensa Latina) Des organisations environnementales et humanitaires ainsi que des hommes politiques français ont émis aujourd’hui de sévères critiques pour avoir jugé l’accord de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique COP26 trop éloigné de l’objectif de protection de la planète. Nous publions ici l’article paru sur le site de Prensa Latina qui porte sur les différentes critiques françaises, dont celle de Jean-Luc Mélenchon, suite à la signature de l’accord de la COP26. « COP26 : un petit pas pour les négociateurs, un rendez-vous perdu pour l’humanité », a averti Greenpeace France dans un communiqué sur le…
Les riches ont une empreinte carbone 25 fois supérieure à celle de l'Américain moyen. Pour lutter contre le changement climatique, nous devons commencer par le capital fossile et les plus riches. Le Monde en Commun a traduit cet article paru sur le site du magazine socialiste américain Jacobin. Alors que la COP26 se termine, sans surprise, sur un bilan mou, sans contraintes ni sanctions pour les multinationales, les riches et les plus gros pollueurs de la planète, nous publions cet article efficace, qui rappelle une chose : les riches sont les principaux responsables du changement climatique.
Paris, 12 nov. (Prensa Latina) Le leader de la France Insoumise et candidat à l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, a ajouté aujourd’hui sa signature à celle de centaines de personnalités du monde entier qui ont soutenu une déclaration de défense de Cuba face à l’agression américaine. Nous avons traduit l’article sur le sujet, initialement paru sur… Lire la suite »Jean-Luc Mélenchon soutient l’appel à la défense de Cuba
Jean-Luc Mélenchon, mais aussi l’ex-présidente du Brésil Dilma Roussef, le prix Nobel de la Paix Adolfo Perez Esquivel, l’évêque français Jacques Gaillot, l’ex-président colombien Ernesto Samper Pizano, l’artiste brésilien Chico Buarque, le vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme de l’ONU Jean Ziegler, et des centaines de personnalités du monde entier signent ensemble une lettre adressée à la communauté internationale concernant Cuba. Ils demandent la fin du blocus et des hostilités contre l’île. Le Monde en Commun diffuse ici cette lettre.
Le 9 novembre, à l’occasion des 51 ans de la mort du général de Gaulle, pas moins de neuf candidats à l’élection présidentielle se sont rendus sur sa tombe à Colombey-les-Deux-Eglises. Le premier ministre, représentant le président candidat non déclaré, a dit : « Tout le monde, quelque part, est un peu gaulliste. Après, il faut l’incarner dans son comportement quotidien ». Dont acte…
Le 10 novembre 2021, la ministre espagnole des Finances Maria Jesus Montero et le commissaire européen à l’économie Paolo Gentiloni ont signé un document prévoyant de modifier le calcul des retraites en Espagne. Un accord signé dans le cadre d’engagements pris par Madrid afin de bénéficier de fonds européens. L’Espagne aussi avance sur sa réforme des retraites, qui est l’une des conditions de déblocage des fonds du plan de relance européen. Déjà, à la fin du mois d’août dernier, le gouvernement avait approuvé une première série de changements qui devraient être votés au Parlement d’ici à la fin de l’année.…
Le 22 octobre 2021, Jean-Luc Mélenchon, alors en déplacement officiel en Guyane, s'est rendu au centre spatial à Kourou pour assister au lancement de la fusée Ariane V. Ce fut l'occasion pour le candidat de l'Union populaire d'échanger avec les techniciens, de participer à l'installation de la fusée sur le pas de tir, et de prononcer un discours sur la nouvelle frontière de l'humanité : l'espace. Ce jour-là, Jean-Luc Mélenchon a également publié une tribune sur le site du HuffPost : "La France peut être le fer de lance d'un modèle spatial de l'intérêt général humain." Le quotidien chilien "El…
Les députés chiliens ont approuvé mardi 9 novembre 2021, la poursuite de l'accusation constitutionnelle contre le président Sebastián Piñera, suite aux révélations de l’enquête des "Pandora papers". La destitution doit encore être approuvée par le Sénat. Un acte fort à moins de deux semaines des élections générales du 21 novembre.
Pas moins de neuf sites internationaux ont repris et publié les tribunes de Jean-Luc Mélenchon (celle sur le climat et celle sur l'espace), dont le journal électronique espagnol le plus important en Espagne, Dominio Publico. Nous publions ici la tribune sur le climat traduite en espagnol ainsi que les différents liens vers les 9 sites internet chiliens, colombiens, brésiliens, espagnols et suisse, à la fin de cet article. Et nous profitons de ces reprises pour créer une nouvelle rubrique sur Le Monde en Commun : "La présidentielle française vue de l'étranger". Vous y retrouverez toutes les analyses traduites par nos…
Le Mardi 2 Novembre 2021 se sont tenues à New York City les différentes élections de la ville dont celle du maire. Deux choix pour les citoyens : le candidat démocrate, Eric Adams et le candidat républicain, Curtis Sliwa : deux caricatures de la politique locale.
Samedi 6 novembre après-midi, plus de 1 800 personnes se sont rassemblées place de l’Université (Plaça Universitat) à Barcelone pour dénoncer l’explosion du prix de l’électricité en Espagne. Plus de 1 800 personnes, selon la Guardia Urbana, ont manifesté ce samedi après-midi dans le centre de Barcelone contre ce qu’ils considèrent comme « l’arnaque de l’électricité ». Ils manifestaient « pour ne pas avoir froid en hiver ». Banderolles et slogans ciblaient les entreprises : Endesa, Iberdrola et Naturgy : « Endesa, Iberdrola, vous volez le peuple » ou « Les compagnies d’électricité nous volent et les gouvernements collaborent ». En Espagne, les factures d’électricité ont augmenté de…
Le 6 novembre 2021, des dizaines de milliers de manifestants sont descendus dans la rue dans toute la Pologne et en particulier à Varsovie, pour dire leur colère suite au décès de la première victime de la législation en vigueur depuis le début de l’année, qui interdit pratiquement tout avortement. Une jeune femme de trente ans, Izabela, est décédée fin septembre à l’hôpital de Pszczyna en Silésie, car les médecins ont refusé de pratiquer l’avortement de son fœtus, non viable, choisissant d’attendre qu’il meure naturellement in utero, ce qui a entraîné la mort de la patiente par choc septique. L’avocate…
Trente ans de conférences internationales et de rapports scientifiques ont sonné l’alarme climatique. Pour quel résultat ? 60% d’émissions de CO2 supplémentaires en 26 ans. Le changement climatique est commencé. Il est irréversible. On ne se bat plus en réalité que pour empêcher davantage de dégâts. Car de nouveaux points de non-retour climatiques seront franchis très bientôt. En effet les émissions de gaz à effet de serre continuent de croître et un réchauffement de 4 degrés à la fin du siècle semble assuré. Nous publions ici la tribune de Jean-Luc Mélenchon publiée dans le journal Libération le 4 novembre 2021.

Abonnez-vous !

Vous pouvez vous inscrire et recevoir la newsletter du Monde en Commun.