À la une

Tous les articles

Abdourahman A. Waberi est né en 1965 dans l’actuelle République de Djibouti. Il vit entre Paris et les États-Unis où il enseigne les littératures française et francophone et la création littéraire à George Washington University à Washington DC. Poète, romancier, scénariste et essayiste, cet infatigable passeur est l’auteur, entre autres, du roman panafricain Aux Etats-Unis d’Afrique (J.-C. Lattès, 2006) et de la réflexion sur le génocide des Tutsis (Moisson de crânes, Le Serpent à plumes, 2000). En 2015 il a publié La Divine Chanson (Editions Zulma, prix Louis-Gilloux 2015), un roman amoureux en hommage au musicien africain-américain Gil Scott-Heron. En 2019, son roman Pourquoi tu danses quand tu marches ? (JC Lattès) a été finaliste du prix Théophraste Renaudot. En octobre 2020, il a produit sa première émission radiophonique (Looking for Mamadou Konté) sur l’inventaire de la world music de langue française pour France Culture. Interdit de séjour à Djibouti, Abdourahman Waberi se bat pour la dignité humaine en Afrique et dans le monde.
À l’occasion de la récente visite du Pape François en Irak, une première historique, nous sommes revenus sur la situation en Irak. Ce pays est traversé, comme la Syrie, par toutes les violences politiques qui marquent le Proche Orient depuis des décennies. Il est également le théâtre de mobilisations citoyennes. Entretien avec Adel Bakawan, Directeur du Centre de sociologie de l’Irak (Université de Soran en Irak), Directeur du département recherche de l’Institut de Recherche et d’Etudes Méditerranée Moyen-Orient (IREMMO), chercheur associé de l’Institut français des relations internationales (IFRI). Il a publié de plusieurs ouvrages concernant notamment l’Irak. Entretien réalisé par Arnaud Le Gall, avec l’aide de Laure Saboureux, Linda Manceau et Alex Piguet.
Le 8 mars est la journée internationale des droits des femmes. Cette journée a été initiée par la militante féministe et marxiste allemande qui a vécu en France, Clara Zetkin en 1910. Elle a été proposée il y a maintenant 111 ans dans le cadre de la Première conférence internationale des femmes socialistes en écho aux mobilisations des travailleuses étasuniennes entre 1909 et 1910. Cette journée est intrinsèquement liée au socialisme, aux luttes en vue de nouveaux conquis sociaux (le droit de vote d'abord, d'autres revendications comme l'avortement, la parité ou l'égalité de fait par la suite), en définitive à l'émancipation. À l'occasion de cette journée, Le Monde en Commun vous propose un article inédit : un tour d'horizon des femmes emprisonnées ou victimes de la répression pour leurs idées, leurs luttes afin de mettre en lumière leurs combats.
L'industrie pharmaceutique a enregistré des profits impressionnants, liés à la découverte de vaccins contre le coronavirus. Des profits importants, une course au dose et des inégalités d'accès. Le lundi 18 janvier 2021, Sanofi a également annoncé la suppression de 400 emplois en France. Des profits mais pas de ruissellement... Le député européen Manuel Bompard relaie l'initiative citoyenne européenne qui propose la levé immédiate des brevets afin de faire tomber les vaccins ainsi que le traitement dans le domaine public. Une démarche d'intérêt général que nous vous invitons à lire et à partager !
La Thaïlande, plus connue chez nous comme destination touristique de rêve que pour sa vie politique tumultueuse, est marquée depuis février 2020 par un puissant soulèvement populaire. L’autoritarisme de la junte militaire, la répression judiciaire, et in fine la monarchie, institution centrale du pays, sont visés. Retour sur les origines de ce mouvement de contestation et les revendications qui l’animent.
Pablo Iglesias est Secrétaire général de Podemos et deuxième vice-président du gouvernement espagnol. Dans une tribune publiée dans Pùblico, il explique comment le modèle républicain a su conquérir l'opinion espagnole. Des défaillances mises en lumière par le coronavirus à une crise de l'establishment et au décalage entre le peuple et la famille royale, les raisons sont nombreuses.
Plusieurs personnalités d’Amérique latine et d’Europe, dont José Luis Zapatero (ancien premier ministre espagnol), Jean-Luc Mélenchon (Président du groupe parlementaire français, la France insoumise) ainsi que Andres Arauz (candidat à l’élection présidentielle en Équateur), ont échangé leurs analyses sur les avancées face au néolibéralisme à l'occasion d'une conférence internationale organisée dans le cadre de célébrations des 2 ans de pouvoir du Président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador.
Le rapport de l'Organisation Météorologique Mondiale montre que les concentrations des principaux gaz à effet de serre ont augmenté en 2019 et 2020. Une dynamique alarmante et à rebours des objectifs de l'Accord de Paris. Cinq ans après, l'urgence est toujours plus vive, tout devrait changer mais rien ne change. Manon Dervin, contributrice au Monde en Commun nous livre une analyse inédite de ce rapport.
Le mercredi 25 novembre 2020 dans l'après-midi, le monde apprenait que Diego Maradona n'est plus. Le Maître, parmi les meilleurs joueurs de l'histoire du football, est décédé chez lui, à Buenos Aires d'un arrêt cardiaque. Trois jours de deuil national ont été déclarés. Il était aussi un homme engagé "du côté du peuple" et un homme aimant.

Par format

Par date

Par dossiers