dossier

Les luttes syndicales

Le Monde en commun publie des articles et contenus audiovisuels accessibles dans 3 langues : français, anglais, et espagnol. L’objectif est de rendre accessible tous les contenus au plus large public. Pour cela, la langue ne doit pas ĂȘtre un obstacle.

Nous sommes en train de constituer un groupe de volontaires qui se chargeront de traduire l’ensemble des contenus afin de les prĂ©senter dans au moins trois langues (français, anglais, espagnol).

Si vous souhaitez rejoindre le groupe, merci de nous adresser un mail à contact@linternationale.fr 

Construire des coopérations internationalistes : le modÚle du syndicalisme international

Pour qu’une sociĂ©tĂ© humaine puisse perdurer elle doit avoir pour projet la coopĂ©ration entre ses membres. Pourtant la mondialisation de la production et des Ă©changes s’est largement dĂ©veloppĂ©e sur la mise en concurrence des travailleurs et les normes qui les protĂšgent. Elle transforme les Ă©quilibres sociaux-Ă©conomiques et les modes de rĂ©gulations en affaiblissant considĂ©rablement les États.

lire la suite >

 

l'article

🛑 Espionnage des militants, fichage, Vice rĂ©vĂšle les pratiques Ă©difiantes d’Amazon

En plus de pratiquer l'Ă©vasion fiscale, de dĂ©truire des professions et des emplois partout oĂč des entrepĂŽts s'installent, Amazon est Ă©galement un danger pour la dĂ©mocratie. VoilĂ  ce que rĂ©vĂšle la terrifiante enquĂȘte de Vice US. L'eurodĂ©putĂ©e insoumise LeĂŻla Chaibi revient sur son combat contre Amazon. Un long article Ă  lire et Ă  partager !

Cet article a été publié par Lauren Kaori Gurley dans Vice, le 23 novembre 2020

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Plus d’une vingtaine de rapports internes d’Amazon rĂ©vĂšlent dans les moindres dĂ©tails le contrĂŽle obsessionnel de l’entreprise sur le travail organisĂ© et les mouvements sociaux et environnementaux en Europe, en particulier pendant la « haute saison » d’Amazon entre le Black Friday et NoĂ«l. Les rapports, obtenus par Motherboard, ont Ă©tĂ© rĂ©digĂ©s en 2019 par des analystes du renseignement d’Amazon qui travaillent pour le Global Security Operations Center, la division de sĂ©curitĂ© de la sociĂ©tĂ© chargĂ©e de protĂ©ger les employĂ©s, les fournisseurs et les biens d’Amazon dans les installations d’Amazon dans le monde entier.

Les documents montrent que les analystes d’Amazon surveillent de prĂšs l’activitĂ© syndicale de leurs travailleurs dans toute l’Europe, ainsi que les groupes environnementalistes et de justice sociale sur Facebook et Instagram. Ils indiquent Ă©galement, et un porte-parole d’Amazon l’a confirmĂ©, qu’Amazon a engagĂ© des agents de Pinkerton – la cĂ©lĂšbre agence d’espionnage connue pour ses activitĂ©s antisyndicales – pour recueillir des renseignements sur les travailleurs des entrepĂŽts.

Des courriels internes envoyĂ©s au centre des opĂ©rations de sĂ©curitĂ© mondiale d’Amazon et obtenus par Motherboard rĂ©vĂšlent que tous les membres de l’Ă©quipe de la division dans le monde reçoivent des mises Ă  jour sur les activitĂ©s d’organisation du travail dans les entrepĂŽts, qui comprennent la date, l’heure et le lieu exacts, la source qui a signalĂ© l’action, le nombre de participants Ă  un Ă©vĂ©nement (et dans certains cas, le taux de participation de ceux qui sont censĂ©s participer Ă  une action syndicale), et une description de ce qui s’est passĂ©, comme une « grĂšve » ou « la distribution de tracts ». D’autres documents rĂ©vĂšlent que les analystes d’Amazon Intelligence surveillent de prĂšs le nombre de travailleurs d’entrepĂŽt qui assistent aux rĂ©unions syndicales, les insatisfactions spĂ©cifiques des travailleurs face aux conditions de l’entrepĂŽt, comme une charge de travail excessive, et les cas de vol de travailleurs d’entrepĂŽt, allant d’une bouteille de tequila Ă  15 000 dollars de montres intelligentes.

Vous pouvez lire l’article en entier sur Vice

Dans le mĂȘme dossier

Les vidéos