dossier

Écologie populaire

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

l'article

Une 2e forêt primaire en Europe ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

60.000 hectares de forêt vierge de toute présence humaine en Europe ? Voilà un projet écologique qu’on espère voir naître rapidement. Pour l’heure, aucun calendrier n’a été rendu public.

L’idée de réserver des espaces à la forêt pour y laisser la biodiversité se reconstituer « naturellement », sans aucune activité humaine, devrait permettre à plusieurs espèces de renaître sur le continent mais aussi d’absorber du dioxyde de carbone.

« On n’abat aucun arbre, on ne ramasse rien, on ne chasse pas »

Dans une forêt primaire, la nature a tous les droits puisqu’elle se développe sans aucune gestion humaine. Aujourd’hui en Europe, il ne reste plus qu’une seule forêt de ce type, celle de Bielowiecza, située en Pologne. Cette nouvelle forêt devrait se situer sur une plaine, à cheval sur plusieurs pays d’Europe, mais son emplacement précis n’a pas encore été déterminé. Sa taille devrait atteindre les 60 000 hectares

Contrairement aux autres forêts, aucune activité humaine ne sera autorisée sur le site : « le principe fondateur, c’est qu’il n’y ait aucune gestion humaine : on n’abat aucun arbre, on ne ramasse rien, on ne chasse pas. Tout un budget sera consacré à la surveillance et à la protection des lieux. » explique Francis Hallé au magazine Goodplanetmag. Grâce à ce mode de fonctionnement, la biodiversité pourra se développer seule et les espèces animales devraient venir d’elles mêmes dans la forêt selon le botaniste. Les humains seront autorisés à venir sur le site uniquement pour le visiter, à condition que des aménagements respectueux de la nature, soient réalisés pour éviter le piétinement. 

Dans le même dossier

Les vidéos