CAC40

Tous les articles

Une élection présidentielle coûte cher. Pour les élections américaines, les entreprises françaises n'ont aucun de mal à donner un coup de pouce à leur candidat favori (pour défendre et servir leurs intérêts). Si les sommes données sont difficiles à tracer, le CAC40 a déjà déclaré plus de 3,8 millions de dollars de contributions politiques en 2020. Des dépenses de lobbying qui viennent s'ajouter à celles en-dehors des périodes électorales dont des groupes comme Sanofi ou Pernod Ricard sont friands...

Par format

Par date

Par dossiers