l'article

Soixante ans après, qui a assassiné Patrice Lumumba ?

Consacré héros national en 1966, Patrice Lumumba est une des figures les plus importantes de la vie politique congolaise. L'éphémère Premier ministre assassiné à l'âge de 35 ans est l'homme de l'indépendance, de la souveraineté du Congo, lorsque le peuple s'est libéré de l'emprise belge. Une figure qui sert encore de modèle mais des interrogations qui demeurent : qui l'a assassiné, le 17 janvier 1961 ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Patrice Lumumba est une des principales figures de l’indépendance du Congo. Il a été Premier ministre entre le 24 juin 1960 et le 14 septembre de la même année. Emprisonné et torturé, il a été abattu sur une route. L’histoire qui a longtemps dominé était celle de l’assassinat de l’éphémère Premier ministre Patrice Lumumba par des Congolais. Les archives récemment ont parlé au début des années 2000 : ce sont les Belges qui l’auraient exécuté. Pendant ses quelques mois en tant que Premier ministre, Patrice Lumumba a été sapé par la CIA, ce que révèle l’ouvrage CIA, mémoires d’un agent. Les Américains craignaient en effet dans le contexte de la Guerre froide que le Congo devienne communiste.

Son corps a disparu, dissout dans l’acide afin qu’il ne devienne pas un martyr. Certains officiers belges demeuraient encore en fonction lors de son exécution. En vain, son engagement, son histoire continuant à servir d’exemple au Congo.

Le jour de l’indépendance du Congo, il est celui qui est apparu comme celui qui voulait faire l’unité et créer des richesses pour les Congolais, il est également le héros de cette indépendance. Son souvenir reste extrêmement puissant.

En ce moment sur Le Monde en Commun

Les vidéos