l'article

🔴 Pologne : l’avortement est désormais quasiment illégal

Depuis le mercredi 27 janvier 2021, il est désormais quasiment impossible d'avorter en Pologne. Cette décision fait suite à un arrêt du Tribunal constitutionnel qui remonte au mois d'octobre 2020. Les manifestations et grèves ainsi que la solidarité internationale n'ont pas permis de stopper cette funeste décision pour les droits des femmes déjà fragilisés par un gouvernement réactionnaire.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le 27 janvier 2021 restera un jour triste pour les Polonaises, le jour où l’arrêt du Tribunal constitutionnel est entré en vigueur. Cet arrêt avait déjà donné lieu à des manifestations et à une grève massivement suivi en octobre 2020. Cette mobilisation qui visait à dénoncer un coup porté aux droits des femmes s’était peu à peu mué en une mobilisation contre le gouvernement formé par le parti ultraconservateur Droit et Justice.

Depuis le mercredi 27 janvier 2021, il est désormais quasiment impossible d’avorter en Pologne. Ce pays comptait déjà parmi les pays les plus restrictifs d’Europe en matière de droit à l’avortement.

Les manifestations ont donc repris, malgré les restrictions de rassemblements liés au coronavirus.

La Pologne va mettre en œuvre de manière imminente une interdiction quasi totale de l’avortement
Des manifestations ont éclaté dans toute la Pologne, et d’autres sont attendues dans les jours à venir, après l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi sur l’avortement, source de division, mercredi.

Esther Major d’Amnesty International a déclaré :

Nous sommes solidaires des femmes et des jeunes filles en Pologne et partageons leur indignation face à cette décision cruelle.

Wanda Nowicka, députée à l’Assemblée nationale a continué à affirmer sur Twitter que le gouvernement devra renoncer à cette réforme.

En ce moment sur Le Monde en Commun

Les vidéos