Les ONG alertent : besoin urgent d’oxygène, de vaccins et de matériel médical

Depuis Avril 2021, le Népal fait face à une crise sanitaire majeure liée à une seconde vague meurtrière du Covid-19 qui submerge un système de santé fragile et sous-financé. Amnesty International exhorte les responsables politiques à prendre des mesures décisives pour sauver des milliers de vie et appelle la communauté internationale à renforcer son soutien au pays. 

Un rapport publié par les Nations Unies  le 14 juin 2021 intitulé : Struggling to Breathe: The Second Wave of COVID-19 in Nepal, examine l’impact du virus sur le système de santé du pays et les conséquences des pénuries de médicaments et de matériel sur les personnels soignants et les patients atteints du Covid-19. Il met également en lumière le manque de réponse adaptée des autorités et le manque de soutien de la communauté internationale au Népal, pays qui présente « le plus grand nombre de reproduction effectif du virus et le plus fort taux de positivité aux tests du monde ». 

« Nous assistons en ce moment au Népal à la même situation désespérée qu’en Inde ces derniers mois. Le système de santé du pays vacille ; les hôpitaux arrivent à saturation et le personnel, surmené et manquant cruellement de ressources, ne peut pas suivre la demande écrasante » a déclaré Yamini Mishra, directrice régionale pour l’Asie et le Pacifique à Amnesty International.

Le système de santé du Népal est l’un des plus vétustes du monde, car sous-financé. Les hôpitaux n’ont pas assez de matériel pour subvenir aux besoins des patients et manquent d’oxygène. Gaurav Sharda, président de l’Association de l’industrie de l’oxygène du Népal, a expliqué en mai, que « toutes les usines d’oxygène de Katmandou fonctionnent 24 heures sur 24 et fournissent de l’oxygène à pleine capacité. Nous ne pouvons remplir que 8000 bouteilles par jour, mais la demande est beaucoup plus élevée ».

Également, le Népal dépend de l’Inde pour la plupart de ses importations. Or le géant asiatique a gelé ses exportations de vaccins en mars pour ses propres besoins et n’a livré que la moitié de ce que le Népal avait commandé : Dans ce pays de 30 millions d’habitants, seuls 2,4 millions de vaccins provenant d’Inde et de Chine ont été administrés.

Nous relayons l’appel d’Amnesty International aux gouvernements : le Népal a besoin d’oxygène et de vaccins pour endiguer cette crise dévastatrice. L’entraide entre les pays est indispensable pour sauver des vies.

Pour les politiciens et les médias, la grande question semble être : sommes-nous techniquement en récession ou non ? Pour les millions de personnes en difficulté, la question est : quelle est la différence ? Nous publions la traduction de cet article écrit par Branko Marcetic pour le magazine socialiste américain Jacobin.
Nous publions ici les dernières notes de blog de Jean-Luc Mélenchon sur son voyage en Amérique latine, en français, et en espagnol en deuxième partie d’article. Publicamos aquí las últimas notas del blog de Jean-Luc Mélenchon sobre su viaje a América Latina, en francés, y en español en la segunda parte del artículo.
« La Nupes, coalition de gauche issue de la volonté de Jean-Luc Mélenchon, a privé Emmanuel Macron de sa majorité à l’occasion des législatives. Désormais, c’est un autre combat qui commence pour faire échouer sa politique néolibérale au parlement. » David Broder offre son analyse sur la gauche française et son rôle clé dans la défaite de LREM aux législatives. Un article publié dans Tribune sous le titre original « Comment la gauche française a pris la majorité de Macron ».
« Dans la nuit d'avril où Emmanuel Macron remporte sa réélection, tout le monde remarque l'atmosphère étrange et feutrée qui semble l'entourer. » Hugh Schofield exprime l’échec que constitue ces élections pour le pouvoir en place dans cet article publié par la BBC sous le titre « Emmanuel Macron, un dirigeant coupé net dans sa lancée et très affaibli ».
« Le gouvernement français, centriste, tente désespérément d'éviter la paralysie politique après avoir perdu sa majorité à l'Assemblée nationale. » Ce constat, c’est celui de Paul Kirby au lendemain des résultats du deuxième tour des législatives. Écrivant pour la BBC, il estime que c’est l’incertitude qui domine les résultats. L’article a été publié sous le titre original « Élections en France : incertitude politique suite à l’effondrement du parti de Macron ».
Les autorités britannique ont décidé d'accepter la demande d'extradition émise par les États-Unis et visant Julian Assange. Une décision qui ne surprend pas, le Royaume-Uni ne souhaitant pas affecter ses bonnes relations outre-Atlantique.
« Macron est resté concentré sur l'extrême droite pendant une bonne partie de son mandat. Il a, à chaque occasion, cherché à en neutraliser la menace. D’un côté il a priorisé certains des thèmes de prédilection de l’extrême droite. De l’autre, il s’est présenté comme le seul rempart possible contre elle. » Cole Strangler offre ici son analyse sur le second tour des législatives françaises qui aura lieu ce dimanche. Son article a été publié dans le New York Times, nous vous en proposons la traduction.
« Jean-Luc Mélenchon est une figure de la gauche radicale française. Il est à la tête d’une alliance qui vise à empêcher Macron de contrôler son gouvernement. » Nous vous proposons la traduction de cet article de Paul Kirby, publié par la BBC, qui récapitule la position de la NUPES et son ambition à ces législatives. Il a été publié sous le titre « Élections en France : qui est Mélenchon et que défend la NUPES ? ».
Les acteurs du conflit qui frappe depuis plus de 7 années le sol yéménite se sont accordés sur une nouvelle extension du cessez-le-feu mis en œuvre en avril. L'espoir d'une sortie de la guerre par le dialogue est permis.

Abonnez-vous !

Vous pouvez vous inscrire et recevoir la newsletter du Monde en Commun.