dossier

La présidentielle française vue de l’étranger

Nous vous invitons à suivre ce dossier qui relatera la perception dans le monde de la campagne présidentielle en France. La campagne trouvera son épilogue les 10 et 24 avril 2022.

l'article

Le maire de Londres contre la venue de Zemmour

Ajoutez votre titre ici

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Après Genève, où l’essayiste devait se rendre les 24 et 25 novembre 2021 avant que la maire de la ville Frédérique Perlier déclare ne pas souhaiter mettre de salle à la disposition de l’essayiste afin d’éviter de se rendre “complice de la propagation de ses messages haineux,” c’est au tour de Londres de ne pas vouloir d’Eric Zemmour. Le presque candidat d’extrême droite devait venir à la Royal Institution ce vendredi 19 novembre. La salle réservée a tout simplement été annulée.

La société scientifique a justifié sa décision dans un mail envoyé aux équipes d’Éric Zemmour et auprès de l’AFP : “Après un examen approfondi du dossier, nous avons pris la décision d’annuler cet événement privé.” L’équipe du polémiste a déclaré qu’il s’agissait d’une “faute majeure”, que cette décision était “scandaleuse en termes de méthodes » et qu’ils ont l’intention d’intenter une procédure de justice à l’encontre de la Royal Institution.

Et ce jeudi matin, le 18 novembre 2021, 48h avant la venue de l’essayiste, le maire de Londres Sadiq Khan a pris position contre la venue de Zemmour. Lors d’un conseil municipal de la ville de Londres, en réponse à un élu du parti écologique Green Party sur la venue d’Éric Zemmour dans la capitale, Sadiq Khan a déclaré : « Je veux être clair. La force de notre ville est sa diversité. Alors ceux qui souhaitent diviser nos communautés et inciter à la haine contre des gens à cause de leur couleur de peau ou de leur religion ne sont pas les bienvenus dans notre ville. »

Dans le même dossier

Les vidéos