dossier

La présidentielle française vue de l’étranger

Nous vous invitons à suivre ce dossier qui relatera la perception dans le monde de la campagne présidentielle en France. La campagne trouvera son épilogue les 10 et 24 avril 2022.

l'article

La venue de Zemmour à Genève contestée

Ajoutez votre titre ici

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

L’auteur et polémiste identitaire français est attendu à Genève, les 24 et 25 novembre. Une pétition a été lancée pour que la Ville lui réserve le même sort qu’à Dieudonné : pas de salle.
Une information parue sur le site suisse d’information « Le Temps » et que nous republions ici.

Le polémiste de la droite identitaire française, Eric Zemmour, est attendu à Genève les 24 et 25 novembre prochains pour différentes rencontres organisées par le cercle Convergences. Il devrait également débattre en terrain amical avec l’avocat Marc Bonnant. Cependant, une pétition a été lancée contre sa venue par le Genevois Karim Bakhti, membre d’une association d’aide aux migrants. Celui-ci demande que la Ville interdise sa venue.

« Condamné à de multiples reprises »

Le texte de la pétition rappelle qu’Eric Zemmour a été «condamné à de multiples reprises pour provocation à la haine raciale et pour des propos racistes et islamophobes». Il estime que la Ville de Genève «doit agir selon les mêmes règles qui ont été appliquées pour la venue d’autres personnalités jugées polémiques, tels que Kémi Séba ou encore Dieudonné M’Bala M’Bala, qui ont tous deux été interdits de salle, par le passé».

La pétition, qui a recueilli quelque 320 signatures ce mardi matin, ajoute également: «La sphère médiatique française a créé le phénomène Zemmour de toutes pièces, faisant totalement abstraction de toutes les plaintes et condamnations à son encontre, lui laissant carte blanche pour propager sa haine à longueur de journée, sur tous les plateaux télé». 

Promotion pour son livre

Le site Watson confirme que l’avocat genevois Marc Bonnant participera à une rencontre avec le polémiste français. Il précise que la conférence prévue le 24 novembre devrait permettre à Eric Zemmour de présenter son dernier livre, «La France n’a pas dit son dernier mot». Le débat avec Marc Bonnant aurait lieu le lendemain dans un endroit qui n’est pas encore connu. Si la Ville le permet.

Lire l’article sur le Temps

Dans le même dossier

Les vidéos