dossier

La solidarité internationale

Le Monde en commun publie des articles et contenus audiovisuels accessibles dans 3 langues : français, anglais, et espagnol. L’objectif est de rendre accessible tous les contenus au plus large public. Pour cela, la langue ne doit pas être un obstacle.

Nous sommes en train de constituer un groupe de volontaires qui se chargeront de traduire l’ensemble des contenus afin de les présenter dans au moins trois langues (français, anglais, espagnol).

Si vous souhaitez rejoindre le groupe, merci de nous adresser un mail à contact@linternationale.fr

Texte de référence à venir…

l'article

Vue d’Espagne : « La tension politique monte en France : un youtubeur d’extrême droite recrée le meurtre d’un militant de gauche »

On en parle jusqu’en Espagne… où la presse s’inquiète du climat délétère en France, où un youtubeur d’extrême droite peut poster une vidéo appelant au meurtre de militants de gauche, sans être inquiété. « Aujourd’hui on va tester si le gauchisme est pare-balles. » Ainsi commence la vidéo réalisée en collaboration avec Code-Reinho ; on y voit les deux personnages tirant avec des armes à feu sur un mannequin représentant un militant Insoumis. Papacito est une figure d’extrême droite nouvelle génération : il expose dans des vidéos ses théories et prises de positions dans des propos violents, racistes, homophobes, sexistes et transphobes. Parmi ses sujets de prédilections : le Moyen-Âge, « le manque de virilité chez les personnes de gauche », les musulmans, la chrétienté.
Code Reinho est également youtubeur, ancien militaire qui parle principalement d’armes à feu et met régulièrement en garde « les gauchistes » – sous-entendu qui seront visés – « quand tout dégénérera », pendant « que les mecs de droite, comme moi, on a déjà ce qu’il faut depuis pas mal de temps ». Dans la vidéo, ils prodiguent également des conseils à ceux qui souhaiteraient s’armer. Un évènement qui survient quelques temps après la publication des tribunes des militaires dans laquelle ils alertent que « la guerre civile couve en France », et un jour avant la gifle qu’a reçue Emmanuel Macron lors d’un voyage officiel dans la Drôme de la part d’un individu passionné d’arts martiaux et fasciné par la fachosphère. Les violents passent à l’acte. L’article espagnol que nous avons traduit et que nous publions ici témoigne de la séquence, vue de l’étranger.

Article vu sur le site espagnol Publico, traduit en français

L’utilisateur connu sous le nom de Papacito a publié une vidéo dans laquelle il est apparu en train de tirer et de poignarder un mannequin. Ce mardi, le président Macron a été attaqué par un individu dans un climat d’hostilité grandissante.

La toxicité et la tension dans l’environnement politique en France ne cessent d’augmenter, soutenues par les réseaux sociaux qui s’en font l’écho. Un youtubeur d’extrême droite a lancé lundi un « appel à la violence » contre les personnes de gauche. L’internaute, connu sous le nom de Papacito, a simulé dans une vidéo intitulée « Le gauchisme est-il à l’épreuve des balles ? » l’assassinat des électeurs du leader du parti de gauche La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon.

Ces événements sont devenus viraux un jour avant que le président français Macron ne reçoive une gifle d’un manifestant, lors d’un voyage officiel dans le département de la Drôme. Dans la vidéo, le youtubeur et un autre individu en tenue militaire attaquent un mannequin qui symbolise un militant de gauche, avec des armes à feu et des couteaux.

Mélenchon a dénoncé les menaces de mort proférées par le youtubeur et a déploré « une ambiance morbide et violente » dans le pays actuellement. « Cette fois-ci, il s’agit carrément d’un appel au meurtre. Je viens de le signaler à Pharos et au commandant militaire du Palais Bourbon », a-t-il expliqué dans un communiqué publié sur son site Internet.

Le mannequin de la vidéo porte un T-shirt orange avec la phrase « Je suis un communiste », une casquette avec un marteau et une faucille, et un sac à dos avec un badge à l’effigie de Che Guevara. Les deux hommes en tenue militaire attaquent alors le mannequin pendant 20 minutes avec des armes à feu puis avec un couteau. La vidéo a été téléchargée dimanche sur le compte de Papacito, qui compte plus de 100 000 abonnés.

Appel au calme

Macron lui-même a lancé mardi un appel au calme après deux jours de troubles politiques autour de la déclaration de Mélenchon, qui ce dimanche a eu le courage de prédire que dans la semaine précédant l’élection présidentielle il y aurait probablement un attentat ou un meurtre.

« La vie démocratique a besoin de tranquillité et de respect de la part de tous, dirigeants politiques et citoyens », a déclaré Macron avant la gifle, qui, selon la version de la présidence française, ne l’a pas touché. 

Lire l’article en espagnol ici.

Dans le même dossier

Les vidéos

Partagez !

Marina Mesure

Syndicalisme international

Marina Mesure is a specialist of social issues. She has worked for several years with organizations defending workers’ rights such as the European Federation of Building and Wood Workers.

She has campaigned against child labor with the International Labor Organization, against social dumping and the criminalization of unionism. As a famous figure in the international trade union world, she considers that the principle of “equal work, equal pay « remain revolutionary: between women and men, between posted and domestic workers, between foreigners and nationals ».

Marina Mesure, especialista en asuntos sociales, ha trabajado durante varios años con organizaciones de derechos de los trabajadores como la Federación Europea de Trabajadores de la Construcción y la Madera.

Llevo varias campañas contra el trabajo infantil con la Organización Internacional del Trabajo, contra el dumping social, y la criminalización del sindicalismo. Es una figura reconocida en el mundo sindical internacional. Considera que el principio de « igual trabajo, igual salario » sigue siendo revolucionario: entre mujeres y hombres, entre trabajadores desplazados y domésticos, entre extranjeros y nacionales « .

Spécialiste des questions sociales, Marina Mesure travaille depuis plusieurs années auprès d’organisations de défense des droits des travailleurs comme la Fédération Européenne des travailleurs du Bâtiment et du Bois.

Elle a mené des campagnes contre le travail des enfants avec l’Organisation internationale du travail, contre le dumping social, la criminalisation du syndicalisme. Figure reconnue dans le monde syndical international, elle considère que le principe de « travail égal, salaire égal » est toujours aussi révolutionnaire : entre les femmes et les hommes, entre les travailleurs détachés et domestiques, entre étrangers et nationaux ».

Sophia Chikirou

Directrice de la publication

Sophia Chikirou is the publisher of Le Monde en commun. Columnist, director of a documentary on the lawfare, she also founded several media such as Le Média TV and the web radio Les Jours Heureux.

Communications advisor and political activist, she has worked and campaigned in several countries. From Ecuador to Spain, via the United States, Mexico, Colombia, but also Mauritania, she has intervened with progressive and humanist movements during presidential or legislative campaigns.

In 2007, she published Ma France laïque (La Martinière Editions).

Sophia Chikirou es directora de la publicación de Le Monde en commun. Columnista, directora de un documental sobre el lawfare, también fundó varios medios de comunicación tal como Le Média TV y la radio web Les Jours Heureux.

Asesora de comunicacion y activista política, ha trabajado y realizado campañas en varios países. Desde Ecuador hasta España, pasando por Estados Unidos, México, Colombia, pero también Mauritania, intervino con movimientos progresistas y humanistas durante campañas presidenciales o legislativas.

En 2007, publicó Ma France laïque por Edicion La Martinière.

Sophia Chikirou est directrice de la publication du Monde en commun. Editorialiste, réalisatrice d’un documentaire sur le lawfare, elle a aussi fondé plusieurs médias comme Le Média TV et la web radio Les Jours Heureux.

Conseillère en communication et militante politique, elle a exercé et milité dans plusieurs pays. De l’Equateur à l’Espagne, en passant par les Etats-Unis, le Mexique, la Colombie, mais aussi la Mauritanie, elle est intervenue auprès de mouvements progressistes et humanistes lors de campagnes présidentielles ou législatives.

En 2007, elle publiait Ma France laïque aux éditions La Martinière.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.