dossier

Les luttes syndicales

Le Monde en commun publie des articles et contenus audiovisuels accessibles dans 3 langues : français, anglais, et espagnol. L’objectif est de rendre accessible tous les contenus au plus large public. Pour cela, la langue ne doit pas être un obstacle.

Nous sommes en train de constituer un groupe de volontaires qui se chargeront de traduire l’ensemble des contenus afin de les présenter dans au moins trois langues (français, anglais, espagnol).

Si vous souhaitez rejoindre le groupe, merci de nous adresser un mail à contact@linternationale.fr 

Construire des coopérations internationalistes : le modèle du syndicalisme international

Pour qu’une société humaine puisse perdurer elle doit avoir pour projet la coopération entre ses membres. Pourtant la mondialisation de la production et des échanges s’est largement développée sur la mise en concurrence des travailleurs et les normes qui les protègent. Elle transforme les équilibres sociaux-économiques et les modes de régulations en affaiblissant considérablement les États.

lire la suite >

 

l'article

La santé des travailleurs américains passe après les intérêts des entreprises

Partout dans le monde, des dirigeants politiques font le choix de défendre les intérêts des entreprises au détriment de la santé des travailleurs. Comme en France où le gouvernement cherche à empêcher les inspecteurs du travail de contrôler les conditions sanitaires de la production, aux Etats-Unis, c'est sans détour que Donald Trump affirme qu'il fera tout pour empêcher les travailleurs de se protéger.

Cet article a été publié le 21 avril 2020 sous le titre original "Trump Says He's Aiming to Shield Corporations From Legal Liability for Workers Who Contract Covid-19 on the Job" (Trump vise à protéger les entreprises de leur responsabilité juridique vis-à-vis des travailleurs qui contractent Covid-19 au travail). Accessible en anglais.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Les entreprises demandent le droit d’exposer leurs travailleurs à des risques mortels sans conséquences. C’est une mauvaise économie et une mauvaise politique.

Le président Donald Trump a déclaré lors d’un point de presse que son administration visait à protéger les entreprises face à la mise en cause de leur responsabilité juridique par des travailleurs qui contractent le nouveau coronavirus au travail. Cette mesure est portée par la Chambre de commerce et les groupes de défense de droite font un lobbying agressif afin que la Maison Blanche accélère la réouverture de l’économie américaine, et ce contre les avertissements des experts en santé publique.

« Nous essayons de dégager la responsabilité de ces entreprises », a déclaré Trump en réponse à une question d’un journaliste à ce sujet. « Nous ne voulons tout simplement pas cela parce que nous voulons que les entreprises rouvrent et rouvrent fort. Mais je vais obtenir un avis juridique à ce sujet. »

Le président a affirmé que son administration n’avait pas discuté de la question de la responsabilité des entreprises, ce que contredit le New York Times en rapportant que les dirigeants d’entreprise avaient soulevé la question avec Trump lors d’une conférence téléphonique la semaine dernière.

Lire la suite

Dans le même dossier

Les vidéos