l'article

Iran : un temps exilé en France, l’opposant Rouhollah Zam a été exécuté

Les observateurs dénoncent une exécution sommaire pour terroriser les opposants politiques : le journaliste Rouhollah Zam a été pendu le samedi 12 décembre 2020.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Rouhollah Zam avait 42 ans. Il a été pendu samedi 12 décembre 2020 en Iran. Il s’était engagé en 2009, suite au soulèvement qui avait suivi les élections. En 2015, il avait fondé le groupe Telegram Amadnews qui avait rassemblé jusqu’à un million de personnes. Il avait également couvert des manifestations entre 2017 et 2018.

Il avait fui l’Iran en 2011 pour rejoindre la France pour finalement tomber dans un piège tendu par les Gardiens de la révolution en 2019. Ces derniers prennent le contrôle du groupe qu’il administre sur la messagerie cryptée Telegram pour annoncer son arrestation le 14 novembre 2019. Son procès avait député le 10 février 2020, il devait faire face à 17 chefs d’accusation, dont un passible de la peine capitale.

Plusieurs États ou organisations ont déjà condamné cette exécution jugée arbitraire. Certaines organisations comme Reporters Sans Frontières pointent également du doigt la lenteur de l’action de l’ONU ou encore de la France.

En ce moment sur Le Monde en Commun

Les vidéos