l'article

🌳 Forêt amazonienne : le plus haut niveau de déboisement atteint en 2020

Ce ne sont pas moins de 11 088 kilomètres carrés de forêt qui ont été détruits en un an. Il s'agit du plus haut niveau jamais atteint en 12 ans.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

11 088 kilomètres carrés ou une superficie qui équivaut à celle de l’île-de-France. L’Institut National de Recherches spatiales du Brésil qui travaille en analysant les images satellites a rendu ces données publiques, le lundi 1er décembre 2020.

Les organisations écologistes ont pointé du doigt l’inconséquence de Bolsonaro concernant l’attitude face au changement climatique.

Une fois de plus, ces chiffres sont alarmants. Mais pour Greenpeace, ils ne sont toutefois pas surprenants puisqu’au lieu d’agir pour protéger la forêt amazonienne et lutter contre sa destruction, le président Bolsonaro et son gouvernement n’ont de cesse de nier la réalité des incendies, de démanteler les agences de protection de l’environnement et d’attaquer le travail des ONG.

Communiqué de Greenpeace

Dans un communiqué, Greenpeace pointe du doigt la responsabilité du président brésilien mais également des autres pays qui exploitent la forêt amazonienne et ses ressources, n’épargnant pas la France. La surproduction de viande, d’oeufs est en effet au coeur du problème et les responsabilités sont multiples et partagées.

En ce moment sur Le Monde en Commun

Les vidéos