l'article

Égypte : Nawal el Saadawi, infatigable féministe est morte

Nawal el Saadawi était écrivaine et militante féministe. Elle est décédée dimanche 21 mars à l'âge de 89 ans. Militante, elle avait été emprisonnée en 1981 pour s'être opposée à la loi sur le parti unique.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Avec son caractère bien forgé et son verbe fougueux Nawal el Saadawi n’a pas hésité à défier les plus puissants. Du président Anouar el Sadate au cheikh d’al-Azhar. Mais son combat le plus dur, cette psychiatre et médecin l’a mené contre une société conservatrice et patriarcale.

Son premier livre, La femme et le sexe publié en 1969 et considéré comme le manifeste de la nouvelle vague féministe égyptienne et arabe lui a valu d’être virée du ministère de la Santé. Ses prises de position intransigeantes contre l’excision des femmes, le voile, la soumission forcée et l’inégalité dans l’héritage lui a valu d’être désignée comme « ennemie de l’islam » au point où sa vie a été menacée la forçant à l’exil.

Vous pouvez retrouver l’hommage en entier sur RFI

En ce moment sur Le Monde en Commun

Les vidéos