Crise humanitaire à la frontière biélorusse : l’Union européenne doit préserver les droits des réfugiés

Entre 3 000 et 4 000 réfugiés sont nassés depuis plusieurs jours à la frontière qui sépare la Pologne et la Biélorussie. Des femmes, des hommes et des enfants se retrouvent piégés entre les fusils de soldats biélorusses et polonais dans un froid hivernal qui met leur vie en danger immédiat. Ces milliers d’êtres humains en détresse sont victimes d’un jeu diplomatique cynique entre le régime autoritaire de Biélorussie et le gouvernement ultra conservateur polonais. Et d’une instrumentalisation indigne de l’extrême-droite française, avec la sortie du porte-parole du RN Julien Odoul appelant à laisser les exilés “mourir dans le froid”. Nous publions le communiqué de la délégation France insoumise au Parlement européen.

Nous condamnons fermement les graves violations des droits des réfugiés commises par les autorités biélorusses et polonaises. Nous dénonçons également l’inaction de l’Union européenne, incapable de faire respecter le droit d’asile inscrit dans la Charte européenne des droits fondamentaux par l’un de ses Etats membres. La proposition du président du Conseil Charles Michel, qui a évoqué la possibilité de financer des murs contre les réfugiés, est une réponse particulièrement indigne des valeurs que l’Union européenne prétend défendre, le choix des barbelés face à celui d’un accueil organisé.

Notre délégation demande à la Commission européenne de garantir immédiatement des observateurs internationaux, de l’aide humanitaire et des journalistes empêchés par les autorités polonaises, d’exiger de la Pologne qu’elle respecte la convention de Genève, et de mettre un terme à ces refoulements illégaux et brutaux. Notre délégation demande à la Commission européenne et aux Etats membres de faire preuve de la plus grande sévérité envers les autorités biélorusses qui instrumentalisent et mettent en danger des vies humaines. L’Union européenne doit enfin respecter ses engagements internationaux et mettre en œuvre une politique migratoire coordonnée entre les Etats membres, humaine, solidaire et respectueuse des droits fondamentaux.

Délégation France insoumise au Parlement européen

« La Banque centrale européenne est confrontée à une forte inflation dans la zone euro. Elle prévoit bientôt une hausse des taux d’intérêt auxquels elle prête aux banques qui elles-mêmes vendent du crédit ensuite. Commençons par dire que dans le contexte économique actuel, la hausse des taux d’intérêt pour lutter contre l’inflation est inutile. » Nous publions ici la note de Jean-Luc Mélenchon issue de son blog dans laquelle il appelle la BCE à ne pas réhausser les taux d'intérêts.
Dans un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'organisation alerte sur le risque que fait peser l'obésité sur la population. La maladie pourrait devenir la première cause de cancers évitables, devant le tabagisme.
L’entreprise de démolition menée par les conservateurs aux États-Unis contre le droit à l’avortement se poursuit. La Cour suprême serait sur le point d’adopter un revirement de jurisprudence sur la question, une information révélée dans une fuite inédite dans l’histoire de l’institution.
À l'occasion de la Journée internationale des travailleurs et des travailleuses, des millions de personnes sont descendues dans les rues partout dans le monde. Certains rassemblements ont été particulièrement mouvementés, reflétant des revendications diverses avec des sociétés toujours plus aliénantes. Petit tour du monde.
« Avec 30 % des voix à la présidentielle, la gauche unie peut espérer l’obtention d’un poids important à l’Assemblée nationale. » El Espectador relaye l’information de l’accord entre les écologistes et La France insoumise. Le quotidien colombien y voit un signe de bon augure pour les législatives de juin. L’article a été publié sous le titre « Un accord historique pour la gauche française rebat les cartes avant les élections ».
« Les élections législatives de juin détermineront la capacité d’Emmanuel Macron à gouverner dans un système français où la composition du gouvernement dépend d’une majorité à l’Assemblée nationale. Dans la Vème République, il y a eu trois cohabitations avec un président et un Premier ministre issus de partis opposés. » Publié dans le titre de presse catalan Público, nous vous proposons la traduction de cet article d’Aída Palau Sorolla. Il a été publié sous le titre original « Désormais réélu, Macron met en jeu sa capacité à gouverner en jeu lors des élections législatives de juin ».
« Depuis des années, les médias le qualifient de « diviseur » et l’accusent d’« indulgence envers l'islamisme ». Des attaques qui n’ont pas empêché Jean-Luc Mélenchon d’obtenir un résultat historique lors des élections françaises. La députée de gauche Danièle Obono explique à Jacobin comment sa campagne a défié les attaques – et a sauvé la gauche de l'effondrement. » Nous traduisons cet entretien entre Danièle Obono et David Broder du média états-unien Jacobin, publié sous le titre original « Jean-Luc Mélenchon a défié les attaques et donné de l'espoir à la gauche française ».
L’Inde est plongée depuis plusieurs semaines dans une vague de chaleur. Plusieurs milliers de personnes expriment des difficultés à lutter contre les conséquences de ce fléau qui ne cesse de s’aggraver, en directe corrélation avec le changement climatique.

Abonnez-vous !

Vous pouvez vous inscrire et recevoir la newsletter du Monde en Commun.