Kazakhstan

Tous les articles

Malgré les alertes répétées, les affaires se suivent et se ressemblent. Une enquête du Organized Crime and Corruption Reporting Project (OCCRP), consortium de 47 médias internationaux, révèle le contenu de 18 000 comptes bancaires hébergés au Crédit Suisse. Autour de 95 milliards d’euros à l’origine douteuse se trouveraient dans ceux-ci.
Le Kazakhstan a connu la semaine dernière un soulèvement populaire aussi intense que bref. Déclenché par la hausse du prix du gaz, le soulèvement a rapidement contesté le régime lui-même, avant d’être étouffé par l’armée nationale avec l’aide des troupes d’une Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) qui a fonctionné ici comme une sainte alliance au service d’un régime autoritaire et corrompu. Mais le plus étonnant est le quasi silence des « démocraties occidentales », si promptes d’ordinaire à donner des leçons de droits de l’homme quand cela les arrange. Cette discrétion s’explique par un consensus glauque : tous les puissants du monde veulent avoir accès au Kazakhstan.

Par format

Par date

Par dossiers