l'article

🛑 Les Polonaises et les Polonais en grève contre l’interdiction de l’avortement

Suite à la décision du 22 octobre 2020 qui rend impossible 98% des avortements en Pologne, la colère ne diminue pas ! Près d'une semaine après cette décision, les Polonais restent mobilisés : manifestations, klaxons, grève, ils rappelent leur attachement au droit d'avorter. Face à cette mesure réactionnaire, la solidarité internationale s'organise également et des organisations du monde entier apportent leur soutien aux femmes polonaises.

Cet article a été écrit par la rédaction de The Canary et a été publié le 28 octobre 2020

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Le 28 octobre 2020, des Polonais se sont engagés à cesser de travailler dans le cadre de grève nationale pour protester contre la décision du tribunal de première instance qui interdit l’avortement en cas de lésions congénitales du fœtus. Cette grève nationale intervient dans un contexte où le fossé se creuse entre les foules en colère qui sont descendues dans la rue pour protester contre cette décision et le gouvernement polonais, profondément conservateur, qui a promis de ne pas faire marche arrière.

L’arrêt de la Cour constitutionnelle du 22 octobre a déclenché des protestations de masse quotidiennes dans un pays de 38 millions d’habitants, qui mettent en évidence les profondes divisions d’un pays de catholicisme conservateur en pleine transformation sociale.

Lire la suite de l’article sur The Canary

La solidarité internationale s’organise. Nombre de personnalités politiques, de partis, d’associations ont dénoncé cette mesure qui va à l’encontre de la souveraineté du corps des femmes, prise par un gouvernement réactionnaire.

En ce moment sur Le Monde en Commun

Les vidéos