l'article

Uruguay : Pepe démissionne de son poste de Sénateur

« Être sénateur, c'est parler aux gens, aller à leur rencontre, ça ne se joue pas dans les bureaux », voilà les mots de José « Pepe » Mujica, ancien président de l'Uruguay (2010-2015) lorsqu'il a annoncé le 20 octobre 2020 sa démission du Sénat. L'élu, ancien ministre et sénateur est connu pour ses mesures progressistes adoptées dès 2013, des lesures précurseuses en Amérique latine : avortement ou encore légalisation du cannabis. Il fait aujourd'hui le choix du terrain, plus que des institutions.

Cet article a été publié par la rédaction de Caras y Caretas sur son site, le 20 octobre 2020

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Ce mardi 20 octobre, l’ancien président José « Pepe » Mujica a quitté son siège au Sénat, mettant fin à une carrière parlementaire de plus de 25 ans.

Lors de son discours d’adieu, il a dit qu’il « y a un temps pour arriver et un temps pour partir dans la vie », il a exprimé une certaine gratitude. « Je dois remercier les fonctionnaires qui, au cours de ces 26 années passées dans cette maison, m’ont supporté, je sais que certains d’entre eux ne sont plus là. Je tiens également à remercier de nombreux collègues, députés et sénateurs, avec lesquels j’ai partagé des heures difficiles ou même cocasses ».

« Impressionnant, Pepe Mujica aujourd’hui, disant au revoir au Sénat uruguayen »

Lire la suite de l’article sur Caras y Caretas

En ce moment sur Le Monde en Commun

Les vidéos