Médias

Tous les articles

Le Venezuela a supplanté Cuba dans l'imaginaire hostile occidental : certes, les gouvernants américains ont œuvré pour jeter l’opprobre sur le pays et son Président élu, Nicolas Maduro. Mais pas seulement : les médias occidentaux ont largement contribué à salir la réputation de ce pays. Alan MacLeod, membre du Groupe sur les Médias de la Glasgow University, décrypte les mécanismes et effets de système qui aboutissent à ce front médiatique "anti Chavez", "anti Maduro" et finalement au service de la droite putchiste et raciste.

Par format

Par date

Par dossiers