Mobilisation internationale pour en finir avec le siège de Gaza

Partager sur facebook
Partager sur twitter

 Alors que le gouvernement israélien annonce son intention d’annexer la Cisjordanie, en violation du droit international et dans la pire tradition colonialiste, plus de 350 personnalités reconnues pour leur travail, réclament la fin du siège de Gaza.

Depuis 2007, la ville de Gaza est soumise à un blocus total et ses habitants soumis à des traitements indignes : la pandémie de Coronavirus dans cette « prison à ciel ouvert » pourrait être « potentiellement dévastatrice » écrivent les artistes et intellectuels.

Le taux de pauvreté a atteint 90% à Gaza, 80% de la population a recours à l’aide de l’ONU.

L’eau manque et l’accès au soin est limité

Dans le même temps, Israël persiste à ignorer les appels de la communauté internationale : ainsi, malgré la demande de responsables des Nations Unies à relâcher immédiatement tous les enfants palestiniens détenus, de nouvelles arrestations ont eu lieu en pleine pandémie de coronavirus. Fin mars, ce sont 194 enfants palestiniens qui languissaient dans les prisons israéliennes.

Parmi les signataires de cet appel publié sur le site Lift the siege, figurent notamment le musicien britannique Peter Gabriel, le groupe Massive Attack, l’essayiste canadienne Naomi Klein, le réalisateur britannique Ken Loach, l’acteur Viggo Mortensen, le poète Taha Adnan, l’actrice française Ariane Ascaride ou l’écrivaine Annie Ernaux.

Extraits

« Bien avant que l’épidémie mondiale de Covid-19 ne menace de submerger le système de santé déjà dévasté de Gaza, les Nations Unies avaient prédit que la bande côtière sous blocus serait invivable dès 2020. Avec la pandémie, les presque deux millions d’habitant.es de Gaza, principalement des réfugié.es, sont confronté.es à une menace mortelle dans la plus grande prison à ciel ouvert du monde« , déplorent les signataires.

« Bien avant la crise (sanitaire) actuelle, les hôpitaux de Gaza étaient déjà arrivés au point de rupture par manque de ressources essentielles, bloquées à cause du blocus exercé par Israël« , relèvent ces artistes, estimant que les « premiers cas rapportés de coronavirus dans la bande de Gaza densément peuplée sont profondément perturbants« .

Le blocus « entrave la circulation des fournitures médicales, du personnel et de l’aide humanitaire fondamentale« , accuse cette tribune. « La pression internationale est nécessaire de toute urgence pour rendre la vie à Gaza vivable et digne. Le siège d’Israël doit être levé (…) une épidémie potentiellement dévastatrice doit être évitée« , ajoute le texte.

« Ce qui arrive à Gaza est un test pour la conscience de l’humanité. Nous soutenons l’appel d’Amnesty International à tous les gouvernements du monde pour imposer un embargo militaire à Israël jusqu’à ce qu’il respecte pleinement ses obligations selon le droit international« , ajoutent les signataires.

Artists urge end to Israel’s siege of Gaza amid coronavirus crisis

Long before the global outbreak of COVID-19 threatened to overwhelm the already devastated healthcare system in Gaza, the UN had predicted that the blockaded coastal strip would be unliveable by 2020. With the pandemic, Gaza’s almost two million inhabitants, predominantly refugees, face a mortal threat in the world’s largest open-air prison.

Two years ago on May 14th, Israeli snipers killed sixty Palestinian men, women and children in Gaza, with total impunity. The overwhelmingly peaceful Great March of Return weekly mass demonstrations, currently on hold due to the threat of coronavirus, were met with brutal violence.

Well before the ongoing crisis, Gaza’s hospitals were already stretched to breaking point through lack of essential resources denied by Israel’s siege. Its healthcare system could not cope with the thousands of gunshot wounds, leading to many amputations.

Reports of the first cases of coronavirus in densely-populated Gaza are therefore deeply disturbing. As several health professionals recently wrote: “Epidemics (and indeed, pandemics) are disproportionately violent to populations burdened by poverty, military occupation, discrimination & institutionalised oppression.”

Yet Israel’s blockade impedes the flow of medical equipment, personnel and fundamental humanitarian aid. International pressure is urgently needed to make life in Gaza liveable and dignified. Israel’s siege must be ended. And most urgently, a potentially devastating outbreak must be prevented.

What happens in Gaza is a test for the conscience of humanity. We back Amnesty International’s call on all world governments to impose a military embargo on Israel until it fully complies with its obligations under international law. We recognise that the rights guaranteed to refugees by the Universal Declaration of Human Rights must be upheld for Palestinians as well.

In these times of international crisis, we must stand for justice, peace, freedom, and equal rights for all, regardless of identity or creed. We may be staying at home, but our ethical responsibility shouldn’t.

Les escadrons de la mort argentins (l'Alliance anticommuniste argentine) ont fait plus de 1 500 victimes dans les années 1970 dans le cadre de la répression des militants d'abord de l'aile gauche péroniste puis des militants de gauche et communistes. Elle a été créée par José López Rega, ministre des affaires sociales entre 1973 et 1975. Mario Sandoval fait partie des personnes qui ont assassiné des militants politiques. Il est arrivé en France en 1986 où il travaille comme consultant en sécurité puis dans l'enseignement supérieur avec un CV des plus hasardeux. Pourtant, personne n'a remis en cause sa place.…
Le jeudi 22 octobre 2020, le tribunal constitutionnel de Pologne s'est déclaré en faveur de l'inconstitutionnalité de l'avortement pratiqué lors de « déficience fœtale grave et irréversible ou maladie incurable menaçant la vie du fœtus ». Cela fait suite à une demande d'un député du PiS (Droit et Justice), parti extrêmement réactionnaire au pouvoir. D'année en année, la liberté des femmes à disposer de leur corps est de plus en plus diminuée par le gouvernement polonais.
Le département de justice américain accuse Google, dans un document de 57 pages de protéger illégalement son monopole dans le search. Ce n'est pas la première fois que Google fait face à la justice pour de telles questions mais Google gagne systématiquement. Pourquoi ? Google invoque systématiquement la menace chinoise : affaiblir Google, c'est donner davantage de places à la Chine.
Après l'encyclique intitulée « Fratelli tutti » (« Tous frères »), publiée le 4 octobre 2020, les propos du Pape François sont encore salués. Le mercredi 21 octobre 2020, lors de la diffusion d'un documentaire, il s'est prononcé en faveur de l'union civile pour les couples homosexuels. Un positionnement qui détonne encore au regard des propos de son prédecesseur Benoît XVI (2005-2013) ou encore de Jean-Paul II (1920-2005).
Le premier tour des élections présidentielles en Guinée a eu lieu le 19 octobre 2020. Les résultats ont mis plusieurs jours à être proclamé. Si Alpha Condé revendique la première position, le candidat de l’opposition Cellou Dalein Diallo, a dénoncé une « fraude à grande échelle ». Le Président sortant Alpha Condé, 82 ans, brigue un troisième mandat et fait tirer sur son peuple en attendant les suites du scrutin. Depuis 2007, Cellou Dalein Diallo est président de l’Union des forces démocratiques de Guinée. Il a également été Premier ministre entre 2004 et 2006. Dénonçant la fraude, il estime avoir…
« Être sénateur, c'est parler aux gens, aller à leur rencontre, ça ne se joue pas dans les bureaux », voilà les mots de José « Pepe » Mujica, ancien président de l'Uruguay (2010-2015) lorsqu'il a annoncé le 20 octobre 2020 sa démission du Sénat. L'élu, ancien ministre et sénateur est connu pour ses mesures progressistes adoptées dès 2013, des lesures précurseuses en Amérique latine : avortement ou encore légalisation du cannabis. Il fait aujourd'hui le choix du terrain, plus que des institutions.
Les deux anciens présidents brésiliens, Luiz Inácio Lula da Silva (2003-2011) et Dilma Rousseff (2011-2016) sont réunis sur l’invitation du Parti des Travailleurs. La situation du pays est désastreuse : le 9 octobre 2020 le pays a dépassé les 150 000 morts et ne parvient pas à enrayer la hausse des contaminations. La consultation des anciens présidents par leur Parti pourra faire émerger de nouvelles idées, portes d’espoir dans un climat délétère.
Israël emprisonne actuellement 355 Palestiniens, sans durée fixée d'emprisonnement et sans moyen de se défendre. Cette détention administrative est condamnée par toutes les organisations de défense des droits de l'Homme et pourtant... Aujourd'hui, Maher al-Akhras est sur le point de mourir, sa grève de la faim dure depuis le 27 juillet 2020, la date de son emprisonnement.
Depuis la mi-octobre 2020, le Peuple se retrouve pour manifester à Bangkok pour réclamer une réforme de la monarchie, la démission du Premier ministre et davantage de démocratie. Depuis la suspensions de la Constitution en 1997, c'est en effet le Premier ministre qui gouverne en étant également à la tête du pouvoir militaire. Les manifestants se rassemblent, prononcent leurs revendications, avant de se dissoudre et ce, malgré l'interdiction de rassemblement prononcée par le Gouvernement. La technique du rassemblement puis de la dissolution constitue une technique pour limiter les arrestations des manifestants. La presse note qu'on compte beaucoup de femmes et…
Tourner démocratiquement la page du coup d'État d'octobre 2019 qui avait chassé Evo Morales du pouvoir ? L'enjeu était de taille pour Luis Arce et le Mouvement Vers le Socialisme. En obtenant 52% des votes, la parenthèse de Jeanine Añez est achevée. Une victoire déjà saluée par beaucoup de personnalités, en espérant que les Boliviens puissent désormais être souverains concernant leur politique intérieure...
Plus les jours avancent plus Donald Trump semble accorder peu d'importance aux règles de la démocratie. Après une mandature d'outrance, ce sont les modalités du scrutin qui sont aujourd'hui remises en causes : délégitimation du vote électronique, perturbation du scrutin, judiciarisation du rapport à ses adversaires (le lawfare encore et toujours, dans toujours plus de pays)... Les élections de novembre 2020 seront-elles la fin de la démocratie aux Etats-Unis ? C'est ce que de plus en plus de commentateurs, militants ou journalistes redoutent...
Au mois d'avril 2020, Thomas Dietrich membre de l'équipe du Monde en Commun révélait les dessous d'un montagne fiscal mêlant néocolonialisme, dictature et corruption. Une enquête de Libération publiée le 11 octobre 2020 réactive et confirme ce que l'écrivain avait révélé quelques mois auparavant : Anne Lauvergeon (Suez, ALP) ou encore Xavier Niel (Iliad, Free) ont pillé la Guinée en s'appuyant sur le pouvoir en place.
Cuba a su faire face au Coronavirus de manière remarquable et a participé à la solidarité internationale en envoyant des médecins en Europe pour aider les médecins, en effectif réduits, conséquence logique des restrictions budgétaires imposées à différents pays, dont la France, Andorre ou l'Italie. C'est pour cette gestion de la crise et le déploiement de solidarité internationale que Jean-Luc Mélenchon a fait la demande d'attribution du Nobel de la paix aux brigades médicales cubaines. Une demande saluée dans la presse cubaine...
Contributeur majeur des Arican-American studies (l'étude des cultures et des diasporas des personnes afro-descendantes), Cornel West est une des voix les plus passionnantes aux Etats-Unis. Il a enseigné à Harvard et à Princeton, commentateur de Matrix, ses activités est aussi riche que son propos. Profondément socialiste et chrétien, il revient sur le mouvement Black Lives Matter et dessine des perspectives plus réjouissantes pour penser la temporalité américaine que ce que nous offrent les deux candidats aux présidentielles.
270 plantations dans l’État d’Assam sont en grève, soit 400 000 travailleurs... La cause de ce mouvement de grande ampleur ? Des promesses non tenues, de mauvaises conditions de travail et des travailleurs durement éprouvés par le Coronavirus. Ces travailleurs des plantations sont principalement des travailleuses : c'est toute la charge de la maternité, du foyer qui vient s'ajouter à ces mauvaises conditions, rendant plus présente encore la pénibilité de la situation dans un contexte de crise.
Pourquoi la victime d'un viol devrait porter la culpabilité ? Quand Poséidon viole Méduse dans le temple d'Athéna, c'est Méduse qui est bannie et condamnée à transformer en pierre quiconque la regarde, voilà la triste histoire de Méduse. Depuis la vague #MeToo, plusieurs artistes ont choisi de redorer la figure de Méduse, faisant d'elle une figure de résistance. C'est ce que raconte la belle statue de l'artiste Luciano Garbati.
Dans un long article, Fidel Narváez revient sur les journées d'audience concernant l'extradition possible de Julian Assange vers les Etats-Unis. Au programme : rien ne s'est passé comme auraient dû se dérouler des audiences normales. Impossibilité d'écouter, couacs dans les retransmissions, l'institution judiciaire continue à saper la défense de Julain Assange. Où cette folie s'arrêtera-t-elle ?
Christophe Ventura est chercheur-associé à l'Iris et enseignant à l'Institut d'études européennes de l'Université Paris VIII. Également collaborateur du Monde diplomatique, il décrypte dans un post sur Facebook le projet d'économie militaire que défend la démocrate Hillary Clinton. Mais contre qui pense-t-elle partir en guerre ? Elle affirme que « le défi militaire chinois est réel ».
Tourner la page de la présidence de Sebastián Piñera, l'homme d'affaire de droite au profit du communisme, voilà ce que laissent espérer plusieurs sondages ! Daniel Jadue, maire de Recoleta, commune de près de 150 000 habitants progresse de manière constante dans les sondages. Il est passé de 6 à 24%. Pour autant, rien n'est fait puisque depuis les années 1930, le Parti Communiste n'a présenté qu'un seul candidat à ce scrutin. Plusieurs scrutins doivent encore être passés ainsi qu'une primaire, mais ces sondages peuvent laisser rêver à un autre Chili...
L'extrême droite italienne compte une nouvelle figure incontournable : Giorgia Meloni. Présidente du parti nationaliste Frères d'Italie depuis 2014 et Parti des conservateurs et réformistes européens depuis 2020, cette femme s'impose aujourd'hui comme alternative à Matteo Salvini, sénateur et ministre de l'Intérieur. Elle est à la fois sa plus grande alliée mais la personne qui risque à terme de l'éclipser. Qui est cette femme sur laquelle personne ne pariait il y a quelques années à en croire la presse italienne ?
C’est le choc : le militant et opposant au régime, Yacine Mebarki vient d’être condamné par un tribunal algérien à Khenchela à 10 ans de prison et 10 millions de dinars d’amende pour « incitation à l’athéisme » et « offense à l’islam ». Arrêté le 30 septembre 2020, le parquet avait requis 8 ans de prison ferme à l’encontre du détenu lors du procès qui s’est déroulé 6 octobre au tribunal de Khenchela. Il a été placé sous mandat de dépôt le 1er octobre après sa présentation en comparution immédiate pour : “incitation à l’athéisme”, “offense ou dénigrement du dogme ou des préceptes…
« Maman ! Maman ! Oh Maman ! », c’est par ce cri de soulagement que son fils a accueilli Sophie Pétronin sur le tarmac de l’aéroport de Bamako. Il a fallu 4 ans à L’État français pour obtenir la libération de Sophie Pétronin, enlevée le 24 décembre 2016 par un groupe se revendiquant d’Al Qaïda. Cette humanitaire, de 75 ans aujourd’hui, avait fondé une association d’aide à Gao (nord du Mali) pour les enfants. Elle était la dernière otage française dans le monde. Son fils Sébastien Chadaud-Pétronin n’avait jamais renoncé et l’État français agissait pour obtenir cette libération. Le cri de…
Moins d'un mois. C'est le temps de campagne qu'il reste à Donald Trump et à Joe Biden pour convaincre les Américains. Christophe Deroubaix est journaliste (l'Humanité) et auteur de plusieurs livres sur les États-Unis. Un bon connaisseur, sérieux et dont nous recommandons à nos lecteurs de suivre le blog Présidentielles américaines. Pour lui, Trump "tente de se raccrocher aux branches" après sa maladie.
Le Pape François a régulièrement été qualifié de Pape différent de ses prédecesseurs : plus attaché à la charité, plus progressiste. Cinq années après Laudato si’, l'encyclique qui prenait à bras le corps la question climatique, la nouvelle pièce d'analyse qu'il délivre aux fidèles prône cette fois la fraternité, un véritable plaidoyer pour l'entraide. Il affiche également vouloir démarchandiser l'eau, une prise de position qui n'est pas sans rappeler l'Avenir En Commun, le programme porté par Jean-Luc Mélenchon lors des élections présidentielles de 2017...
Le média d'opinion indépendant créé en 2016, Le Vent Se Lève a pu interviewer Evo Morales, Président de la Bolivie de 2006 à 2019. D'abord syndicaliste, il se présente ensuite aux élections présidentielles de 1997 et 2002. Forcé à la démission en 2019 alors même qu'il a remporté les élections, il s'exile sous la menace. Victime de lawfare, il voit les chefs d'accusation contre lui se multiplier si bien que l'ONG Human Right Watch a dénoncé en septembre 2020 le pouvoir bolivien pour ces persécutions politiques par manipulation de la justice.

Abonnez-vous !

Vous pouvez vous inscrire et recevoir la newsletter du Monde en Commun.