Les pires dirigeants gèrent la pire des crises
Lire la vidéo
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Les pires dirigeants gèrent la pire des crises

George Monbiot est un auteur britannique connu pour son activisme environnemental et politique. Éditorialiste à The Guardian, il a soutenu Jeremy Corbyn et le Labour Party aux dernières élections générales.

Cette vidéo est publiée sur le site "Films for Action". Ce site héberge la plus grande collection de films en ligne gratuits liés au changement social. Lancé par quelques amis en 2006, Film For Action est un projet médiatique local dédié à donner aux citoyens les informations et les perspectives essentielles à la création d'une société plus aimante, juste, durable et démocratique. Accessible en anglais.

Pour George Monbiot, on ne pouvait imaginer pire moment avec pires dirigeants. Que ce soit aux États-Unis, en Grande-Bretagne ou en Australie, la gestion de la crise liée à la pandémie de coronavirus, ne peut être que mauvaise compte-tenu du poids des lobbys et de l’idéologie néolibérale qui occupent les postes les plus éminents dans les gouvernements.

« En ces temps d’urgence nationale face à la pandémie de coronavirus, les pires personnes sont en charge au pire moment » déclare-t-il dans cette vidéo. Il pointe les personnes qui sont membres des cabinets de Boris Johnson, de Donald Trump ou encore Scott Morris. Une ministre de la santé liée à l’industrie du tabac, des climatosceptiques qui attaquent les scientifiques et remettent en cause leur travail, des conseillers placés par des lobbys… Tout ce système s’est évertué à détruire les solidarités sociales, les services publics et la santé : il ne peut pas résoudre la crise sanitaire et ne se préoccupe que d’une seule chose, aider les profiteurs à en profiter.

Dans les dossiers